A la rencontre de Gustave Eiffel – Marc Levy et Carine Hinder

Reçu en cadeau lors d’un passage à McDo…

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Cléa, Medhi, Yoko et Georges ont un super pouvoir : grâce à une phrase magique connue d’eux seuls, ils peuvent se transporter en un clin d’œil à l’époque de leur choix !
Aujourd’hui : au temps de la création de la tour Eiffel…

Première phrase :
« En quelle année sommes-nous ? demande Cléa. »

Nombre de pages :
Hachette jeunesse : 27 pages

Mon avis :
Cléa, Medhi, Yoko et Georges partent à la rencontre de Gustave Eiffel grâce à leur formule magique. Malheureusement, ce dernier n’a pas de temps pour échanger avec eux d’autant plus qu’il a perdu ses lunettes. Autant vous dire que sans elles, il est incapable de faire tout ce qu’il à faire.
Les quatre amis proposent leur aide. Les voilà donc partis à la découverte du Paris de 1889 et notamment de l’Opéra Garnier et des jardins du Luxembourg.

Qui dit Gustave Eiffel dit Tour Eiffel. Pourtant, il n’en est pratiquement pas question dans ce livre. En effet, on ne s’intéresse qu’à la recherche des lunettes de son constructeur. Nous avons au moins la possibilité d’entrevoir l’Opéra Garnier et de faire un tour par les jardins du Luxembourg mais nous n’apprenons rien contrairement au précédent livre de la collection que j’avais lu.

Petite chose sympa pour intéresser un peu plus les jeunes lecteurs : une grenouille se cache dans chaque double page. Saurez-vous la retrouver ? Pour ma part, j’ai dû aller chercher la réponse une fois car je n’arrivais pas à la trouver. Il faut dire qu’elle est plutôt bien cachée.

En bref :
Petite déception pour A la rencontre de Gustave Eiffel de Marc Levy et Carine Hinder. Le livre nous emmène bien à l’époque de la construction de la Tour Eiffel mais on n’apprend rien à ce sujet ni même sur son constructeur, hormis le fait qu’il est tête en l’air et qu’il perd ses lunettes.

Le moins :
Il n’y a aucune information sur la Tour Eiffel.

Le plus :
Le petit jeu : trouve la grenouille est sympa pour accrocher les plus jeunes.

Les auteurs (présentation des auteurs) :

Marc Levy est né le 16 octobre 1961 en France.
À 18 ans, il s’engage à la Croix Rouge Française où il passe 6 ans à divers postes. Parallèlement, il étudie la gestion et l’informatique à l’Université Paris Dauphine.
En 1983 il crée une société spécialisée dans les images de synthèses en France et aux États-Unis. En 1989 il perd le contrôle de son groupe et démissionne.
À 29 ans, repartant de zéro, il rentre à Paris et fonde avec deux amis une société de travaux de finitions qui deviendra l’un des premiers cabinets d’architecture de bureau en France.
À 37 ans, Marc Levy écrit une histoire à l’homme que deviendra son fils Louis. Encouragé par sa sœur scénariste (aujourd’hui réalisatrice), il envoie ce manuscrit aux Éditions Robert Laffont qui acceptent aussitôt de publier Et si c’était vrai. Peu avant la sortie du roman, Steven Spielberg (Dreamworks) en acquiert les droits d’adaptation cinématographique. Le film, intitulé Just Like Heaven, produit par Steven Spielberg, interprété par Reese Whitherspoon et Mark Ruffalo, s’est classé premier du box-office américain lors de sa sortie en 2005.
Après la publication de son premier roman, Et si c’était vrai, en 2000, Marc Levy se consacre exclusivement à l’écriture. Tous ses romans figurent dès leur parution en tête des ventes annuelles en France et connaissent un succès international.
Marc Levy a écrit quelques nouvelles et a réalisé un court métrage pour Amnesty International, La lettre de Nabila. Il a également écrit des chansons pour différents artistes, dont Johnny Hallyday.
Son roman Sept jours pour une éternité a été adapté en bande dessinée par Corbeyran et Espé. La première partie est sortie le 18 aout 2010, la seconde partie le 23 mars 2011.
Son roman Les Enfants de la liberté a été adapté en bande dessinée par Alain Grand. La BD a été publiée le 25 septembre 2013.
Son nouveau roman Une Fille comme est paru en France le 22 mai 2018.
Ses 18 romans précédents, traduits en 49 langues, ont été publiés à plus de 40 millions d’exemplaires. Marc Levy est l’auteur français le plus lu dans le monde.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook
son instagram
son site internet
son twitter

D’autres livres de l’auteur que j’ai lus :
Et si c’était vrai…
Vous revoir
Le premier jour
La première nuit
La prochaine fois
Les enfants de la liberté
L’étrange voyage de Monsieur Daldry
Le voleur d’ombres
Mes amis, mes amours
Où es-tu ?
Sept jours pour une éternité
Si c’était à refaire
Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dîtes
L’horizon à l’envers
Elle et lui
Un sentiment plus fort que la peur
Les fabuleux pouvoirs de la roue

Carine Hinder est illustratrice et travaille principalement pour l’édition, le jeu et l’animation.
Elle a travaillé 10 ans en tant qu’animatrice 3D avant de se consacrer pleinement à l’illustration et au design. Depuis elle s’épanouie totalement dans son atelier et espère transmettre toute la joie qui la caractérise à travers ses images.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son blog
sa page Facebook
son pinterest
son site internet

D’autres livres de l’auteur que j’ai lus :
Les fabuleux pouvoirs de la roue

La maison d’édition :

Hachette Jeunesse, leader en France sur les livres pour la Jeunesse avec plus de 400 nouveaux titres par an, s’établit depuis plus d’un siècle comme la référence du livre pour enfants, adolescents et jeunes adultes.
Des romans avec les collections Bibliothèque Rose et Verte, Black Moon et Livre de Poche Jeunesse, aux livres illustrés avec les éditions Deux Coqs d’or, Gautier Languereau et Hachette Jeunesse, les éditeurs jeunesse évoluent au gré des tendances et s’affranchissent des frontières.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
le site internet

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

 

Publicités

Une réflexion sur “A la rencontre de Gustave Eiffel – Marc Levy et Carine Hinder

  1. Je n’ai encore pas pris le temps de découvrir les livres jeunesses de Marc Levy. Je trouve effectivement dommage, que les auteurs n’ai fait que survoler l’histoire. C’était pourtant un sujet très tentant.

    J'aime

Et si on discutait ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.