Les filles au chocolat, tome 3 : Cœur mandarine – Cathy Cassidy

J’ai profité de la venue de l’auteure au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil en décembre dernier, pour acheter ce troisième tome. Il est sorti de ma Pal ce mois-ci car il a été choisi comme lecture par Ussy82.

Les filles chocolats, tome 3

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Je m’appelle : Summer Tanberry
Mon âge : 13 ans
Je suis : perfectionniste
Mon style : leggings et robes à la mode
J’aime : la danse, la danse, la danse
Je rêve : de devenir danseuse professionnelle
Mon problème : j’ai l’impression que tout m’échappe au moment où je voudrais tout contrôler…

Première phrase :
« Avez-vous déjà souhaité quelque chose tellement fort que ça vous fait mal ? »

Nombre de pages :
Nathan : 263 pages

Mon avis :
L’adolescence est vraiment un passage compliqué. Summer ne déroge pas à la règle. C’est compliqué pour elle de voir son corps changer surtout au moment où elle a la possibilité de passer une audition pour rentrer dans une grande école de danse. Déjà que l’apparence est importante à cet âge, imaginez ce que ça donne pour une future danseuse. Evidemment, ça serait trop simple si c’était l’unique problème de la troisième fille au chocolat. Sa sœur jumelle tombe amoureuse alors qu’elle se lasse peu à peu de son petit ami, sa mère qui vient de se remarier part en voyage de noce… Elle n’a plus personne à qui se confier à moins que…
Bien que Summer soit sur le devant de la scène avec ce troisième tome, on retrouve avec plaisir les autres filles au chocolat ainsi que leurs amis.

J’apprécie chaque tome un peu plus que le précédent. Cathy Cassidy aborde le thème compliqué de l’adolescence avec beaucoup de réalisme et de sincérité. Cette fois, elle s’intéresse particulièrement, à l’apparence tout en continuant à dépeindre les relations avec les pairs et les adultes (même si ces derniers sont assez peu présents dans le tome). On s’identifie très facilement aux personnages et c’est ce qui fait, à mon avis, le succès de cette saga.

En bref :
Je ne suis pas la cible première de cette saga (et oui, mes treize ans sont bien loin) et pourtant je prends un grand plaisir à la lire. Evidemment, on ressent bien le côté jeunesse mais dans le sens positif. Je pense que c’est une saga parfaite pour les adolescentes de 12-15 ans. En effet, elles pourront facilement s’identifier aux différentes filles au chocolat.

Le moins :
C’est un peu court… J’espère pouvoir suivre l’évolution de Summer dans les prochains tomes.

Le plus :
Une saga qui sonne vraie.

L’auteure (présentation de la maison d’édition) :

Cathy Cassidy

Cathy Cassidy a écrit son premier livre à l’âge de huit ou neuf ans, pour son petit frère, et elle ne s’est pas arrêtée depuis.
Elle a souvent entendu dire que le mieux, c’est d’écrire sur ce qu’on aime. Comme il n’y a pas grand-chose qu’elle aime plus que le chocolat… ce sujet lui a longtemps trotté dans la tête. Puis, quand une amie lui a parlé de sa mère qui avait travaillé dans une fabrique de chocolat, l’idée de la série Les filles au chocolat est née !
Cathy vit en Ecosse avec sa famille. Elle a exercé beaucoup de métier, mais celui d’écrivain est de loin son préféré, car c’est le seul qui lui donne une bonne excuse pour rêver !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook (en anglais)
son site internet (en anglais)
son twitter (en anglais)

La maison d’édition :

Editions Nathan

Les Éditions Nathan vous invitent à découvrir la richesse de leur catalogue : des livres pour les bébés, de la naissance aux premiers pas, des albums jeunesse, des ouvrages documentaires jusqu’à la littérature dans toutes ses formes en livre de poche ou roman grand format, depuis les tout-petits jusqu’aux adolescents.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

D'autres avis

Booknode

babelio

Publicités

3 réflexions sur “Les filles au chocolat, tome 3 : Cœur mandarine – Cathy Cassidy

  1. J’entends toujours beaucoup de bien de cette série qui a l’air de parler très justement des différents « problèmes » liés (ou pas spécialement) à l’adolescence, mais je n’arrive pas à me laisser tenter. Il faudrait que j’en emprunte un pour voir, mais je ne suis jamais dans l’humeur appropriée…

    J'aime

  2. Pingback: Récap’ de la semaine – 2 juillet 2016 au 8 juillet 2016 | Les lectures de Blandine

  3. Pingback: Défi Pocket Jeunesse – Juillet 2016 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s