P’tit Loup veut sa tétine – Orianne Lallemand et Eléonore Thuillier

Filleul n°1 va faire sa rentrée en septembre, je me suis donc dis qu’il était temps qu’il range sa tétine… De plus, une lectrice de ma page Facebook m’a demandé le mois dernier si je connaissais des livres sur le sujet. Deux bonnes raisons de choisir ce livre-ci pour le mois de mai.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Aujourd’hui, P’tit Loup ne veut pas quitter sa tétine. Mais Maman et Papa insistent : après tout, il n’est plus un bébé ! Comment y arriver ?

Première phrase :
« P’tit Loup a une tétine. »

Nombre de pages :
Auzou : 18 pages

Mon avis :
Maintenant que P’tit Loup a une petite sœur, il a tendance à redevenir un peu bébé notamment pour la tétine qu’il prend tout le temps alors qu’avant c’était uniquement pour dormir… Maman Loup et Papa Loup vont user de différents stratagèmes pour que P’tit Loup lâche totalement sa tétine. Est-ce que ça va fonctionner ?

Ce livre s’adresse principalement aux enfants qui ont un petit frère ou une petite sœur car la technique utilisée par les parents Loup est de montrer à P’tit Loup qu’il est le grand et sa sœur le bébé. Ainsi, si l’enfant n’a pas de plus petit que lui, il va être assez compliqué pour lui de s’identifier à cette aventure de P’tit Loup. Pour autant, certains passages sont tout à fait adaptables comme le fait de faire des choses de grand avec l’enfant mais en lui rappelant que dans ce cas il ne peut pas avoir sa tétine.

Dans ce livre P’tit Loup a un côté filou, j’ai beaucoup aimé l’une de ses réparties lorsque Papa Loup lui explique pourquoi il n’a plus besoin de sa tétine. C’est vraiment très réaliste, j’imagine tout à fait Filleul n°1 avoir ce genre de réaction.

Comme toujours les dessins et le texte se complètent parfaitement. Ils permettent deux utilisations du livre : la lecture avec un adulte ou tout simplement l’enfant qui se raconte sa propre histoire grâce aux images.

En bref :
Bien que ce livre corresponde plus à des enfants ayant un petit frère ou une petite sœur, il est tout à fait adaptable aux autres enfants. Il est possible de remplacer BabiLoup par un autre enfant de la connaissance de l’enfant. Je ne sais pas si ce livre permettra réellement à l’enfant de lâcher totalement sa tétine mais une chose est sûre c’est un premier pas.

Le moins :
Les enfants sans petit frère/petite sœur se sentiront peut-être moins concernés.

Le plus :
Les réactions de P’tit Loup sont vraiment très réalistes.

Les auteures (présentation de l’éditeur) :

Orianne Lallemand, née en 1972, vit à Ploubalay, en Bretagne près de Saint-Malo, avec son mari et ses quatre louveteaux, Marin, Robin, Loïs et Sacha, dans une vieille ferme pleine de mots et de bruits ! Elle y partage son temps entre l’écriture, son activité d’éditrice et des ateliers du livre dans les écoles. Elle est auteur de plusieurs ouvrages jeunesse chez Mango, Casterman, Gautier-Languereau ou encore au Père Castor. Le Loup fut son premier personnage de série, un beau travail d’équipe a été mis en place avec l’illustratrice et l’éditrice. Elle se dit : « tête en l’air, gourmande et toujours en train de courir ». Elle aime écrire des histoires et se balader en forêt où elle espère, depuis toute petite fille, y rencontrer des lutins !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son blog

Originaire d’un village des Cévennes Méridionales, Eléonore Thuillier a d’abord suivi des études de styliste à Nîmes. Après avoir « côtoyé » le milieu du textile pendant quelques années, elle s’installe en Tunisie en 2007 et se lance dans l’illustration jeunesse. Un premier livre « Le gentil p’tit Lapin » voit le jour en 2009 aux éditions Kaléidoscope. D’autres suivront dont « Le loup qui voulait changer de couleur » qui donnera naissance à un nouveau personnage et à une série aux Éditions Auzou. Aujourd’hui, c’est toujours « au soleil » entre la Tunisie et le sud de la France qu’elle dessine.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook
son Instagram

La maison d’édition :

Fortes d’un savoir-faire reconnu dans la création d’ouvrages parascolaires, les Éditions Auzou ont choisi de mettre le département jeunesse au cœur de leur objectif éditorial afin de promouvoir l’apprentissage et la transmission du savoir aux plus jeunes.
Indépendantes depuis leur création il y a plus de 40 ans, les éditions ont développé une ligne éditoriale qui fait la part belle à des ouvrages jeunesse à la fois ludiques et pédagogiques. Depuis 2006, un nouvel essor a été initié et plusieurs collections thématiques sont nées, élaborées pour toucher tous les publics et résolument créées pour apprendre en s’amusant.
Sur la base d’ouvrages de références qui revisitent les classiques de la littérature enfantine (Les Fables de La Fontaine, Les Contes de Grimm etc.), les Éditions Auzou ont également enrichi leur catalogue avec : des albums illustrés par les nouveaux talents de la scène contemporaine (Eléonore Thuillier, Cathy Delanssay, Sandrine Lhomme, Aude Guilvard, Selma Mandine, Misstigri…), des auteurs talentueux et pleins d’idées (Orianne Lallemand, Roxane Marie Galliez, Lenia Major, Virginie Hanna…) et l’invention de personnages récurrents, comme Loup, le héros rigolo, maladroit et parfois grognon qui fait le bonheur des enfants avec ses aventures farfelues et palpitantes !
Les Éditions Auzou offrent donc aujourd’hui un catalogue varié autour des 3 principaux domaines suivants : AUZOU Éveil, pour les tout-petits de 1 à 5 ans (des livres son et toucher, des livres puzzles, des collections spécialisées pour les professeurs des écoles de maternelles, des albums pop-up… Le premier objectif de ces ouvrages est d’aider l’enfant à s’éveiller au monde qui l’entoure. De nombreux orthophonistes, pédopsychiatres et professeurs des écoles coopèrent sur l’élaboration de ces ouvrages), AUZOU Jeunesse, de 6 à 12 ans (cette catégorie regroupe un grand nombre de titres, des albums, des documentaires, des recueils de contes, des livres-CD…), AUZOU Éducation (on y retrouve les dictionnaires, les encyclopédies pour les juniors qui se révèlent être les titres phares et de référence des Éditions Auzou. Cette catégorie jeunesse, très didactique et pédagogique, a résolument pour but d’aider, de suivre et d’enrichir les connaissances de l’enfant tout au long de sa scolarité) et Auzou Romans (collections de romans jeunesse illustrés ou non pour les enfants à partir de 6 ans).
À ce jour, le catalogue jeunesse des Éditions AUZOU compte plus de 450 ouvrages. Elles éditent entre 120 et 130 nouveautés par an.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le profil Instagram
le profil Pinterest
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Publicités

Une réflexion sur “P’tit Loup veut sa tétine – Orianne Lallemand et Eléonore Thuillier

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 8 mai 2017 au 14 mai 2017 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s