L’art et la manière – Danielle Guisiano

Depuis l’annonce de sa sortie en ebook, j’étais très tentée de découvrir ce livre. C’est donc avec grand plaisir que j’ai accepté de le recevoir lorsque Danielle Guisiano et les éditions Marabout me l’ont proposé.

lart-et-la-maniere

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Entre sa carrière d’infirmier et sa petite amie Séverine, Julien avait planifié son avenir. Jusqu’au jour où Séverine le quitte, prétextant qu’il ne sait pas faire l’amour.
D’abord vexé et déstabilisé, Julien se ressaisit et s’inscrit au Bleuet, un institut de coaching spécialisé dans l’art et la manière de développer sa sensualité. Allongé seul dans une cabine qui le coupe du monde, guidé par une voix anonyme, il va apprendre à lâcher prise, prendre peu à peu confiance en ses émotions et ses sensations.
Mais une fois sorti du cocon du Bleuet, Julien retrouve toutes ses difficultés. A l’hôpital, il est incapable de garder la distance affective qui le sépare d’un jeune patient et de sa maman, Amandine. Quoi qu’il fasse, il ne parvient pas à les laisser s’effacer de sa vie. Où qu’il aille, cette mystérieuse jeune femme se trouve sur son chemin. Pur hasard ou curieuse coïncidence ?

Première phrase :
« Julien souffla dans ses mains pour les réchauffer. »

Nombre de pages :
Marabout (Red Velvet) : 287 pages

Mon avis :
Ce livre a fait partie de mon weekend à 1000 pour les cent dernières pages. Si le début a été lu assez lentement, la fin a été lu en une soirée.

Si j’ai eu du mal à commencer c’est notamment parce que j’ai eu quelques difficultés à rentrer dans l’histoire. En effet, tout va très vite que ce soit dans la présentation des personnages ou dans la mise en place de leurs relations. Vous commencez à le savoir (si vous suivez régulièrement mes avis), j’aime apprendre à connaître les personnages, j’aime voir les choses se mettre en place doucement mais sûrement… Cette rapidité dans la relation s’explique par un coup de foudre… Malheureusement, je n’y crois pas donc forcément ça sonnait faux pour moi.

Malgré ces petits bémols, j’ai apprécié ma lecture notamment grâce aux personnages. J’ai eu un coup de cœur pour Julien qui est un jeune homme sur qui on peut compter. Ce n’est pas Flora, sa meilleure amie qui dira le contraire.
D’ailleurs, je ne serais pas contre une histoire autour d’elle. J’ai adoré ce personnage haut en couleur, à la fois forte et fragile.
Concernant Amandine, je l’ai bien aimé aussi. Elle est courageuse et prête à tout pour offrir le meilleur à son fils.

Un autre point positif : l’institut le Bleuet. Je ne vous en dis pas plus mais j’ai adoré l’idée. Ce genre d’endroit existe vraiment ?

Je connaissais déjà la plume de Danielle Guisiano mais pas dans ce genre. J’ai été agréablement surprise, notamment par la façon dont est racontée l’histoire. Je suis habituée à l’alternance de points de vue dans les romance entre deux chapitres mais ici, l’auteure propose l’alternance de points de vue au sein d’un même chapitre voire même pendant une action. Bien que déstabilisant au début, je m’y suis rapidement habituée et ai trouvé que cela apportait un plus au roman.

En bref :
Une lecture agréable mais dont je ne suis pas sûre de longtemps me souvenir. Je suis contente d’avoir découvert Danielle Guisiano dans un autre style. Je renouvellerais l’expérience avec plaisir.

Le moins :
Tout va trop vite côté sentiment.

Le plus :
L’alternance de points de vue au sein d’une même action.

L’auteure (présentation des éditions Rebelle) :

danielle-guisiano

Née en 1966 à Marseille, Danielle grandit dans les collines d’Allauch, bercée par les contes fantastiques provençaux (elle fut longtemps persuadée qu’à chaque pleine lune, un loup-garou rôdait dans le village endormi…)
De ces années, elle a gardé le goût des mythes et des légendes qu’elle transpose au-travers de ses écrits dans un environnement plus moderne et urbain.
A l’âge où les autres noircissent leur journal intime, Danielle se lance dans un premier roman, jamais finalisé, égaré au fond du grenier familial. Cependant, l’amour de l’écriture reste ancré au plus profond d’elle. C’est le Concours Hachette Black Moon (11/2011), qui sort sa nouvelle « La Robe Rouge d’Helen » de l’anonymat primée par le jury et le vote des internautes.
Sa victoire lui permet de faire une rencontre inoubliable et décisive dans son parcours d’écrivain : la connaissance de Meg Cabot qui l’encouragera fortement à poursuivre ses rêves.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook
son profil Facebook
son twitter

La maison d’édition :

marabout

Création : 1949
Direction collection marabout : Elisabeth Darets-Chochod
Thèmes : cuisine, santé, bien-être, psychologie, philosophie, puériculture, éducation, jeux, humour, mode, tendance, vie professionnelle, vie domestique, culture générale, loisirs créatifs, bd, romans, jardin, nature …
Activités éditoriales :
Marabout est un éditeur du groupe hachette livre.
Leader sur le marché du livre pratique, son catalogue est réputé pour sa diversité, son excellence et son accessibilité à tous les goûts et tous les portefeuilles. Dans tous ses domaines d’activité, marabout propose de nombreux titres toujours au top des ventes et se démarque par sa capacité d’innovation et de renouvellement.
Chiffres clés : le catalogue marabout comporte plus de 1000 titres. Plus de 30 nouveautés sortent chaque mois, plus de 4 millions de volumes sont vendus en moyenne chaque année.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
le blog
la chaîne Youtube
la page Facebook
le profil Google +
le profil Instagram
le profil Pinterest
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Livraddict

Booknode

babelio

mylibrary-online

Merci à Danielle Guisiano et aux éditions Marabout (Red Velvet) pour leur confiance et l’intérêt qu’elles portent à mon blog.

Advertisements

2 réflexions sur “L’art et la manière – Danielle Guisiano

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 14 novembre 2016 au 20 novembre 2016 | Les lectures de Blandine

  2. Pingback: Pannes de cœurs – Danielle Guisiano | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s