Touch, tome 2 : Réminiscence – Danielle Guisiano

J’ai lu le premier tome, il y a bien longtemps… Ce second tome traînait dans ma Pal depuis le salon du livre de Paris de mars 2015. Heureusement, que j’ai décidé de bien avancer dans mes sagas cette année (notamment les suites qui sont déjà dans ma Pal) car sinon il y serait sûrement encore resté un petit moment. Ca aurait été dommage.

Touch, tome 2

Résumé (présentation de l’éditeur) :
A l’aide de Pierre, Lily se remet lentement de la disparition de Jason. Alors qu’elle lutte pour tourner la page, des retrouvailles inespérées bousculent sa vie, entraînant des questions et des tiraillements sans fin.
De sa France natale où l’obscur rôde, aux secrets Salmons les mieux gardés, l’amour n’aura qu’un mot d’ordre : vaincre.

Première phrase :
« La vieille prophétie revenait comme un leitmotiv. »

Nombre de pages :
Rebelle : 326 pages

Mon avis :
Ayant lu le tome précédent, il y a une éternité, j’ai eu beaucoup de mal au début à me remettre dans l’histoire. Petit à petit, les éléments nécessaires à la compréhension de ce second tome me sont revenus et j’ai pu me mettre à fond dans les nouvelles aventures de Lily.

Danielle Guisiano nous offre une histoire complexe avec de nombreux rebondissements où les légendes ont une grande place. J’ai vraiment beaucoup aimé l’utilisation de différentes légendes qui se croisent entre elles. J’ai pris un grand plaisir à les découvrir et à imaginer où cela aller emporter Lily et ses amis. L’histoire est complexe parce qu’il se passe beaucoup de choses en même temps. On n’a pas toujours les réponses au premier événement qu’un second arrive. Heureusement, l’auteure nous apporte toutes les réponses dont on a besoin à la fin de notre lecture. Il n’y a qu’un seul événement qui reste en suspens, c’est dommage mais c’est ainsi.

Côté personnage, ils sont très attachants. J’ai aimé passer du temps en leur compagnie. Ils sont tous plutôt bien travaillés, on a presque l’impression de vraiment les connaître. Par contre, j’ai été un peu agacée par la présence d’un triangle amoureux dont je ne vous dirais rien… hormis le fait qu’il n’y a pas de surprise concernant le couple final.

La plume de Danielle Guisiano est très belle mais demande un niveau de vocabulaire assez élevé. En effet à de nombreuses reprises, j’ai dû aller chercher la définition d’un mot ou je ne l’ai comprise que grâce à son contexte. C’est donc une lecture qui demande de la concentration tant par rapport à l’histoire racontée qu’à la façon dont elle est écrite.

En bref :
Ce second tome m’a beaucoup plu même si certains points comme le triangle amoureux ou l’absence de finalité à l’un des événements m’ont un peu déçu. Et oui, lorsqu’un auteur met un niveau élevé avec un vocabulaire riche et une histoire complexe forcément on en attend beaucoup. L’épilogue clos parfaitement cette duologie même si on pourrait imaginer une suite notamment avec l’un des personnages que l’on découvre à la fin.

Le moins :
Un élément reste sans réponse.

Le plus :
Les légendes présentes tout au long du roman.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :

danielle-guisiano

Née en 1966 à Marseille, Danielle grandit dans les collines d’Allauch, bercée par les contes fantastiques provençaux (elle fut longtemps persuadée qu’à chaque pleine lune, un loup-garou rôdait dans le village endormi…)
De ces années, elle a gardé le goût des mythes et des légendes qu’elle transpose au-travers de ses écrits dans un environnement plus moderne et urbain.
A l’âge où les autres noircissent leur journal intime, Danielle se lance dans un premier roman, jamais finalisé, égaré au fond du grenier familial. Cependant, l’amour de l’écriture reste ancré au plus profond d’elle. C’est le Concours Hachette Black Moon (11/2011), qui sort sa nouvelle « La Robe Rouge d’Helen » de l’anonymat primée par le jury et le vote des internautes.
Sa victoire lui permet de faire une rencontre inoubliable et décisive dans son parcours d’écrivain : la connaissance de Meg Cabot qui l’encouragera fortement à poursuivre ses rêves.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook
son profil Facebook
son twitter

La maison d’édition :

rebelle

Rebelle éditions a été créée le 1er août 2011 par Astrid Lafleur, épaulée par ses parents. Avec une volonté de rassembler des auteurs autour d’une maison d’édition « à compte d’éditeur » familiale avec ses joies et ses difficultés, mais pour être toujours plus forts et plus soudés, publications après publications.
Début juillet 2015, Karen M. rejoint l’équipe pour s’occuper exclusivement des illustrations.
Début juillet 2016, Kévin C. rejoint à son tour l’équipe… Jusqu’à quand restera-t-il ? Telle est la question. Chez Rebelle, on espère qu’il restera très longtemps !
5 ans après, Rebelle a publié plus de 160 publications (réparties sur 10 collections, puis 8) et 60 auteurs publiés. A présent, 4 à 5 romans sortent chaque mois.
Nous espérons continuer encore longtemps afin de vous régaler, lectrices et lecteurs, mais aussi pour notre plus grand plaisir, à nos auteurs ainsi qu’à nous !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le profil Google +
le profil Instagram
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Livraddict

Booknode

babelio

Advertisements

Une réflexion sur “Touch, tome 2 : Réminiscence – Danielle Guisiano

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 15 octobre 2016 au 23 octobre 2016 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s