Alice : De l’autre côté du miroir – Lewis Carroll

La sortie prochaine du film m’a donné envie de lire cette histoire présente dans mon Epal depuis un bon moment…

De l'autre côté du miroir

Résumé (présentation de l’éditeur) :
La suite d’Alice… Et toujours autant de merveilles…

Première phrase :
« Ce qu’il y a de sûr, c’est que la petite chatte blanche n’y fut pour rien : c’est la petite chatte noire qui fut la cause de tout. »

Nombre de pages :
Ebooks libres et gratuits : 96 pages

Mon avis :
En commençant cette lecture, je ne savais absolument pas dans quoi je m’embarquais… La seule chose que je savais c’était que j’avais eu beaucoup de mal avec Alice au pays des merveilles et que j’espérais que cette suite serait moins loufoque.

Et bien perdu ! Cette suite est tout aussi déjantée que le premier tome. L’auteur part dans des délires hallucinants auxquels je n’ai pas adhéré. Soit mon imagination est trop bridée soit l’auteur a une imagination bien trop débordante mais une chose est sûre nous n’avons absolument pas les mêmes délires.

On parle de suite mais il est tout à fait possible de lire De l’autre côté du miroir sans avoir lu Alice au pays des merveilles. De même, ne pas lire ce second tome ne changera rien concernant la fin du premier tome. Ce sont deux histoires totalement indépendantes qui ont en commun les délires de l’auteur ainsi qu’une héroïne identique. Il y a bien quelques petits clins d’œil au pays des merveilles dans le pays du miroir mais cela n’empêche pas de comprendre (ou plutôt de ne pas comprendre) l’histoire racontée ici.

Je serais bien incapable de vous parler du style de l’auteur. J’étais tellement perdue dans l’univers qu’il a créé que je ne me suis pas intéressée à sa façon d’écrire. C’est dommage mais c’est comme ça…

En bref :
Lewis Carroll et ses délires ne sont absolument faits par pour moi. Alice : De l’autre côté du miroir est mon deuxième essai et non rien à faire je n’adhère pas.

Le moins :
Les délires totalement loufoques de l’auteur.

Le plus :
C’est rare mais je ne trouve rien à mettre en avant.

L’auteur (présentation de Babelio) :
Lewis Carroll (de son vrai nom Charles Lutwidge Dodgson) est un romancier, essayiste, photographe et mathématicien britannique.
Il naît d’un père pasteur anglican, au sein d’une famille de onze enfants dont deux seulement se sont mariés. Tous étaient comme lui gauchers et sept d’entre eux (Charles y compris) bégayaient.
En 1851, il entre à l’université d’Oxford et y obtient un diplôme de mathématiques.
Professeur de mathématiques à Christ Church College à Oxford, il fut ordonné diacre de l’Église anglicane en 1861 mais ne devint jamais prêtre par la suite.
En 1856, il collabore en particulier avec le magazine The Train dont le rédacteur, Edmund Yates, choisira parmi quatre pseudonymes proposés par Charles Dodgson celui de Lewis Carroll.
Il achètera son premier appareil photographique à Londres le 18 mars 1856. Quelques jours plus tard, il se rend dans le jardin du doyen Liddell au Christ Church College pour photographier la cathédrale. Il y trouve les trois fillettes Liddell dont Alice, sa future inspiratrice, et les prend pour modèle.
Rapidement, il excelle dans l’art de la photographie et devient un photographe réputé. En 1880, il abandonne la photographie.
« Les Aventures d’Alice au pays des merveilles » (1866) fut à l’origine écrit pour amuser Alice Liddell et ses deux sœurs, filles du doyen de Christ Church.
La suite des aventures d’Alice, « De l’autre côté du miroir » parut en 1872, et « La Chasse au Snark », long poème parodique, en 1876. Elles ont été illustrées par John Tenniel.
« Sylvie et Bruno » écrit à partir de 1867 est publié en 1889. Dans ce roman, il explore à peu près toutes les combinaisons d’humour et de non-sens tout en traitant de ses thèmes favoris : la logique et ses paradoxes, l’écart entre signifiants et signifiés.
Il publia sous son vrai nom des ouvrages d’algèbre et de logique mathématique ainsi que des recueils d’énigmes et jeux verbaux.

La maison d’édition :
ebooks libres et gratuits

Nous aimons la lecture, la littérature, et nous avons un ordinateur et/ou une liseuse et/ou une tablette. Conséquence logique : nous aimons bien disposer de textes que nous lisons sur nos «engins»… C’est à partir de cette motivation, toute simple, que nous avons créé le groupe Yahoo Ebooks libres et gratuits.
Notre but est la création et la publication d’ebooks – ou livres électroniques – gratuits, à partir de textes libres de droit ; nous sommes un groupe francophone international, de nombreux pays étant représentés par nos membres. Ce groupe est un lieu d’échanges et de débats, et nous permet ainsi de mieux nous organiser pour l’édition et la publication des ebooks. Tous ceux qui sont intéressés par les ebooks sont invités à nous rejoindre.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
le site internet

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

D'autres avis

Booknode

babelio

Publicités

Une réflexion sur “Alice : De l’autre côté du miroir – Lewis Carroll

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 23 avril 2016 au 29 avril 2016 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s