Moisson de sang – Sharon Bolton

Ce livre est arrivé dans ma Pal grâce à un concours gagné il y a plusieurs années. Malheureusement, je ne me souviens pas où je l’ai gagné. Quoiqu’il en soit, je suis bien contente d’avoir décidé de lire ce livre lors du RAT a week – Edition Winter organisé par Chroniques littéraires ainsi j’ai pu enchaîner la lecture et me plonger entièrement dans cet univers sombre proposé par Sharon Bolton.

Moisson de sang

Résumé (présentation de l’éditeur) :
La petite ville d’Heptonclough devait être un havre de paix pour la famille Fletcher qui vient d’emménager à la lisière du cimetière. Mais ici, on n’apprécie guère les nouveaux venus.
Et puis, un cimetière, voilà qui attise l’imagination des enfants. Surtout celle de Tom, le fils des Fletcher, qui assure qu’une petite fille l’épie entre les tombes…
Le malaise augmente face au comportement curieux de certains habitants vis-à-vis de Millie, leur fillette de 2 ans. Il pourrait se transformer en paranoïa si les Fletcher avaient vent des mystérieuses disparitions de ces dernières années…

Première phrase :
« C’était donc avéré. »

Nombre de pages :
Pocket : 566 pages

Mon avis :
Je n’ai pas pour habitude d’avoir peur lors de mes lectures. En règle générale, j’arrive à rester à l’extérieur, à bien faire la différence entre lecture et réalité. Pourtant avec Moisson de sang, Sharon Bolton a réussi à me faire flipper sans pour autant me faire faire des cauchemars. Disons que pendant ma lecture, je n’en menais pas large… Deuxième point positif de cette lecture, bien que j’ai eu peu à peu une idée du coupable, j’étais bien loin de penser à une réponse si complexe et pourtant pleine de sens.

Ce thriller se déroule dans un petit village où aucun nouvel habitant n’est venu s’installer depuis des dizaines d’années. La famille Fletcher vient pourtant s’y installer malgré les efforts de ses habitants pour qu’elle change d’avis. L’arrivée de cette famille concorde avec la réouverture de l’Eglise et donc la venue d’un nouveau Pasteur.
Des événements bien étranges vont se produire : des voix venues de nulle part alors que l’Eglise paraît vide, les enfants Fletcher qui ont le sentiment d’être épiés… sans oublier les nombreuses disparitions qui ont eu lieu ses dernières années. Est-ce que tout est lié ?

Il est assez difficile de vous parler de ce livre sans trop en dévoiler. Le moindre petit événement est finalement une clé vers la vérité. Cette vérité nous allons la découvrir grâce à Harry, un Pasteur qui n’était pas destiné à devenir homme de Dieu, à Eli, une psychiatre pas comme les autres et à la famille Fletcher qui va se retrouver bien malgré elle au centre d’une macabre découverte…
Si l’histoire en elle-même donne le sentiment de mettre du temps à commencer, c’est tout simplement parce que l’auteure installe son histoire, son univers. Cela participe à l’atmosphère lourde et flippante de la lecture.

En bref :
Un thriller très bien mené où secrets de famille, rites anciens et histoires d’amour se mêlent.

Le moins :
Bien que ma lecture ne soit pas un coup de cœur, je n’en vois pas.

Le plus :
L’auteure sait nous happer dans son univers. On a envie de connaître le mot de la fin. S’arrêter de lire est bien compliqué.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :
Sharon Bolton
Enfant, Sharon Bolton était plutôt attirée par la danse et le métier d’acteur. Pourtant, après des années de cours de ballet et des études de théâtre, elle commence sa carrière professionnelle dans le marketing et les relations publiques. Ce n’est que lorsqu’elle quitte Londres avec son mari pour s’installer à la campagne près d’Oxford qu’elle se met à écrire et trouve sa vocation…
Après Sacrifice (2009), finaliste du prix Polar SNCF, et Venin (2010), Moisson de sang (2011) est son troisième roman paru chez Fleuve Noir.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook (en anglais)
son site internet (en anglais)
son twitter (en anglais)

La maison d’édition :
Pocket
Créé en 1962 sous le nom de Presses Pocket, Pocket est un éditeur généraliste de littérature au format poche dont les collections couvrent tous les genres de la fiction et de la non-fiction.
Éditeur généraliste, Pocket publie de nombreux best-sellers en littérature comme en thrillers, ou encore en policiers.
Pocket propose également des auteurs qui rencontrent un public de plus en plus large à chacune de leurs nouvelles publications, que ce soit en littérature avec les livres de Françoise Bourdin, Romain Sardou, Jean Teulé, ou en policiers-thrillers avec John Connolly, Steve Berry, Franck Thilliez, Raymond Khoury, Kathy Reichs, Katherine Neville, Gilda Piersanti, Patrick Graham.
En Science-Fiction et en Fantasy, Pocket publie entre autres J.R.R. Tolkien, Dan Simmons, Frank Herbert, Marion Zimmer Bradley, Isaac Asimov, Anne McCaffrey.
Pocket publie également des textes majeurs en sciences humaines, notamment dans ses deux collections : « Agora » – dirigée par François Laurent – qui présente des documents et essais comme ceux d’Hannah Arendt, Max Weber ou Norbert Elias et « Terre humaine Poche » – dirigée par Jean Malaurie – qui réédite des auteurs comme Claude Lévi-Strauss, Georges Condominas.
Les amateurs de « Spiritualité » trouveront chez Pocket une collection dédiée avec notamment des textes du Dalaï-Lama, de l’Abbé Pierre ou de Pema Chödrön.
Dans le domaine psycho-pratiques,Pocket publie La méthode simple pour arrêter de fumer d’Allen Carr ou encore AntiCancer de David Servan-Schreiber. Les ouvrages publiés dans cette collection proposent des solutions pour surmonter les difficultés du quotidien.
Enfin, Pocket propose de (re)découvrir des textes classiques avec « Pocket Classiques » (ouvrages augmentés d’un dossier pédagogique) ou Pocket à 1,50 € (texte intégral).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

D'autres avis

Booknode

babelio

Advertisements

2 réflexions sur “Moisson de sang – Sharon Bolton

  1. Pingback: Février 2016 | Les lectures de Blandine

  2. Pingback: Récap’ de la semaine – 27 février 2016 au 5 mars 2016 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s