Indignez-vous ! – Stéphane Hessel

Je n’avais absolument pas prévu de lire ce livre mais une collègue de la bibliothèque me l’a vivement conseillé (elle m’a carrément obligé à l’emprunter en fait lol).

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Pour Stéphane Hessel, le « motif de base de la Résistance, c’était l’indignation. » Certes, les raisons de s’indigner dans le monde complexe d’aujourd’hui peuvent paraître moins nettes qu’au temps du nazisme. Mais « cherchez et vous trouverez » : l’écart grandissant entre les très riches et les très pauvres, l’état de la planète, le traitement fait aux sans-papiers, aux immigrés, aux Roms, la course au « toujours plus », à la compétition, la dictature des marchés financiers, jusqu’aux acquis bradés de la Résistance – retraites, Sécurité sociale… Pour être efficace, il faut, comme hier, agir en réseau : Attac, Amnesty, la Fédération internationale des Droits de l’homme… en sont la démonstration. Alors, on peut croire Stéphane Hessel, et lui emboîter le pas, lorsqu’il appelle à une « insurrection pacifique ».

Première phrase :
« 93 ans. »

Nombre de pages :
Indigène : 22 pages

Mon avis :
Il s’agit d’une courte lecture que j’ai lue en une soirée.
Contrairement à mon habitude, je ne vais pas vous donner mon avis concernant le livre. En effet, selon nos convictions, selon le moment où l’on lit ce livre… notre interprétation et notre ressenti sera différent. Le sujet de ce blog n’est pas de savoir si je suis ou non d’accord avec ce qui est dit dans les livres que je lis mais plutôt ce que provoque les lectures. Je vais donc me contenter de vous dire ce que cette lecture m’a apporté ou non.

Ce livre commence à dater puisqu’il a été publié en 2010 pourtant de nombreux points abordés par Stéphane Hessel sont toujours d’actualité. Pas forcément de la même façon, pas forcément avec les mêmes exemples mais le constat reste le même pour beaucoup de choses. De ce fait, je n’ai pas eu l’impression qu’il était trop tard pour lire ce livre, cet appel à la mobilisation.
J’ai apprécié le fait que l’auteur ne nous encourage pas à défendre une cause précise mais au contraire à défendre les causes qui nous touchent, qui nous marquent. Il souhaite juste nous faire prendre conscience des inégalités, des injustices… qui sont présentes sur Terre aujourd’hui. En prendre conscience mais aussi nous encourager à nous battre pour que les choses changent.

Cette lecture a entraîné un questionnement personnel sur ce qui se passe aujourd’hui dans nos vies, en France mais aussi dans le reste du monde.

En bref :
Une courte lecture qui nous amène à réfléchir sur notre quotidien et à ce que l’on pourrait faire pour que les choses s’améliorent.

Le moins :
Exceptionnellement, je n’écrirais rien dans cette partie.

Le plus :
Exceptionnellement, je n’écrirais rien dans cette partie.

L’auteur (présentation des éditions Seuil) :

Stéphane Hessel est né à Berlin en 1917. Normalien, Français libre, déporté, diplomate en poste à New York, à Saigon, à Alger, à Genève. Proche collaborateur de Pierre Mendès France, de Pierre Abelin, de Michel Rocard, il a été membre de la Haute Autorité pour la communication audiovisuelle (1982-1985) et du Haut Conseil pour l’intégration (1990-1993) et a représenté la France à la Conférence mondiale de Vienne pour les droits de l’homme en 1993. Il a été membre du « collège des médiateurs » pour les « sans-papiers » de Saint-Bernard.

La maison d’édition :

Indigène éditions a été créée en 1996 par Sylvie Crossman et Jean-Pierre Barou dans le but de favoriser un dialogue, sans hiérarchie, entre les arts et savoirs des sociétés non industrielles et les nôtres. Nos publications rendent visible une autre modernité aux antipodes de celle conçue par un Occident apeuré, arrogant, avec son « progrès » mécaniste, totalitaire, dominé par la finance, l’économie. Indigène éditions témoigne d’une modernité dédiée à l’esprit, à l’aventure de la conscience, à l’art. L’extraordinaire succès du petit livre Indignez-vous ! de Stéphane Hessel donne raison à ce combat et démontre qu’ici aussi, nos dissidents entendent bien favoriser cette modernité-là.
Dans le but de rendre visible une autre modernité dédiée à l’esprit, à la conscience, à l’art, Indigène éditions publie avec un slogan : « Créer, c’est résister ! Résister, c’est créer ! »

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Publicités

2 réflexions sur “Indignez-vous ! – Stéphane Hessel

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 11 décembre 2017 – 17 décembre 2017 | Les lectures de Blandine

  2. Pingback: PALM – Janvier 2017 | Les lectures de Blandine

Et si on discutait ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.