Je suis un tueur humaniste – David Zaoui

Je me suis laissée tenter par le résumé ce roman lorsque l’on m’a proposé de le découvrir.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Babinsky a un don. Un don du ciel. Il vise et il tire comme personne. Repêché dans l’orphelinat où il a grandi par un professionnel du crime, il devient malgré lui tueur à gages.
Mais attention !
Un tueur à gages, certes, mais humaniste !
Et… qui a mis un point d’honneur à son job de liquidateur : rendre heureuses ses futures victimes avant de les tuer.

Première phrase :
« J’ai quitté le café turc de la place Averroès avec un mal de ventre pas possible. »

Nombre de pages :
Paul et Mike : 155 pages

Mon avis :
En commençant ma lecture, je ne m’attendais pas à lire l’histoire proposée. J’ai donc mis un peu de temps pour apprécier ce que l’auteur a écrit et surtout à oublier ce à quoi je m’attendais… C’est assez brouillon ce que je vous dis là mais je ne veux pas vous dire ce que je pensais lire ou ce que j’ai finalement lu car, comme moi, je pense qu’il vaut mieux avoir la surprise…

David Zaoui propose un roman plein d’originalité avec ce tueur à gage qui souhaite rendre heureux les personnes qu’il doit tuer avant de remplir sa mission. J’adore cette idée de départ et j’ai apprécié ce que l’auteur en a fait.

Babinsky est un personnage étonnant et attachant que l’on apprend à découvrir au fil des pages. Les personnages secondaires sont nombreux et il nous est quasiment impossible de s’attacher à eux soit parce qu’ils ne sont que de passages, et donc nous n’avons pas le temps d’apprendre à les connaître, soit parce que nous n’en savons pas assez sur eux. Peu importe la raison pour laquelle ils sont présents dans le roman sachez seulement qu’ils sont essentiels dans la compréhension du personnage principal. Parmi ceux que l’on croise, j’ai beaucoup aimé Simon Shprinzel.

En bref :
Bien que je m’attendais à autre chose, j’ai passé un moment de lecture agréable avec ce court roman.

Le moins :
J’aurais aimé apprendre à connaître un peu plus certains personnages secondaires.

Le plus :
L’idée de départ est vraiment très originale.

L’auteur (présentation du site de l’auteur) :

David ZAOUI est né en 1977 en banlieue parisienne.
Il a travaillé comme réalisateur et producteur dans le cinéma pendant plusieurs années aux États-Unis. Il a suivi les cours Florent pendant 4 ans où il a découvert la mise en scène, a sillonné la planète, ne se lasse pas de découvrir de nombreux pays, de nouvelles cultures.
C’est fort de toutes ces expériences que David se consacre aujourd’hui à l’écriture, une inspiration débordante et des romans à venir plein la tête.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa chaîne Youtube
son profil Facebook
son profil Google +
son site internet
son twitter

La maison d’édition :

Créées en 2011, les Éditions Paul & Mike prennent un nouveau départ :
• Une équipe de Direction renouvelée avec à la tête, trois passionnés de littérature et un objectif partagé de faire découvrir de nouveaux talents.
• Une politique qualité tournée vers nos lecteurs (qualité littéraire des œuvres, qualité physique des ouvrages), les libraires (distribution Hachette, gestion des retours, événementiel) et les auteurs (relationnel, suivi, conseil, support). Des partenariats solides avec des professionnels du secteur (Hachette, Lightning Source, graphistes de l’école Estienne).

Notre politique éditoriale : « Qui a dit qu’un bon bouquin, ça n’a pas de prix ? »
Notre politique éditoriale sans compromis est la raison d’être de Paul & Mike !
Faire découvrir de jeunes auteurs débutants ou inconnus : Jean-Fabien, Prix Al Bayane 2013 du Premier Roman pour son ouvrage « Le journal d’un écrivain sans succès », Philippe Nonie, Prix Nouveau Talent 2011, pour son ouvrage « L’Inconnue » publié chez Calmann Levy et qui a rejoint les éditions Paul & Mike pour son troisième roman « Les pigments d’éternité ».
Proposer des ouvrages de réflexion sur l’actualité : traduction de l’essai « Sacred Ground », d’Eboo Patel, ancien conseiller aux affaires culturelles et religieuses de Barack Obama durant son premier mandat.

Développer une collection romans jeunesse pour promouvoir de jeunes auteures comme Aliénor Gauthier.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le profil Google +
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :


Merci à David Zaoui et aux éditions Paul et Micke pour leur confiance et l’intérêt qu’ils portent à mon blog.

Publicités

4 réflexions sur “Je suis un tueur humaniste – David Zaoui

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 3 avril 2017 au 9 avril 2017 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s