Serum, tome 1 – Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza

Dans ma Pal depuis une éternité, je me suis enfin décidée à le découvrir… Il faut dire que c’est un sacré pavé. Même si ces derniers ne me font pas peur, ils sont toujours difficiles à caser.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Une injection.
Sept minutes pour accéder au subconscient profond d’Emily Scott.
Un carnet pour décrypter ses visions fantasmagoriques.
Quelques jours pour empêcher le pire
Mais alors que les morts suspectes se multiplient, le NYPD se pose une question : Arthur Draken est-il un psychiatre de génie ou un dangereux criminel ?

Première phrase :
« Cher lecteur, Serum n’est pas un roman comme les autres. »

Nombre de pages :
France Loisirs (intégral) : 1080 pages

Mon avis :
Le premier tome de Serum est composé de six épisodes d’un peu moins de 200 pages chacun. Ils sont sortis indépendamment aux éditions J’ai lu. J’ai d’ailleurs lu le premier épisode lors de sa sortie. N’aimant pas être frustrée, j’ai préféré attendre de pouvoir avoir l’intégral pour découvrir cette enquête d’un seul coup.

Je suis vraiment contente d’avoir patienté car non seulement je n’ai eu aucune difficulté à dévorer ce pavé de plus de mille pages mais surtout les répétitions entre les épisodes sont quasiment inexistantes. De ce fait, je pense qu’en les lisant séparément, on prend le risque de ne pas bien se souvenir des découvertes précédentes ou des infos cachées tout au long du roman. Cette enquête policière est vraiment bien construite, elle est palpitante du début à la fin mais très frustrante. En effet, si à la fin de ce premier tome nous avons de nombreuses réponses, il reste encore beaucoup de questions. Malheureusement depuis 2012, le second tome n’est toujours pas sorti. Je doute que cela arrive si longtemps après…

Revenons-en à l’histoire ou plutôt les histoires. En effet, si l’enquête principale c’est la tentative d’assassinat de Emily Scott, une jeune femme devenue totalement amnésique depuis qu’elle s’est fait tirer dessus, d’autres histoires se mêlent à celle-ci. Certaines sont notamment en lien avec Lola Gallagher, l’enquêtrice principale, d’autres sont liées à un site d’alerte qui se nomme Exodus2016. Toutes ces enquêtes, ces secrets sont vraiment passionnants et prenants, m’arrêter de lire était vraiment difficile tellement j’avais envie d’en savoir plus. Malgré la complexité des enquêtes, je ne me suis jamais sentie vraiment perdue, en tout cas pas plus que les personnages principaux.

Je ne vais pas vous parler dans le détail des personnages car je trouve qu’il est important de les découvrir au fur et à mesure. Sachez seulement que je me suis vraiment attachée à Lola et à son entourage.

Un petit point rapide sur la plume ou plutôt les plumes des auteurs. Si il n’y avait pas deux noms sur la couverture, je dois vous avouer que je n’aurais jamais su que ce livre avait été écrit à quatre mains. En effet, je n’ai pas remarqué de changement notable dans la façon dont est écrit ce livre. En tout cas, tout est réuni pour être happé dans l’enquête, pour avoir envie de découvrir enfin la vérité !

En bref :
J’ai passé un très bon moment en compagnie de Serum. Je suis très rapidement rentrée dans l’histoire et je me suis attachée aux personnages. Si vous avez envie de découvrir une enquête policière pleine de secrets ce livre est fait pour vous.

Le moins :
Plus de quatre ans après la sortie de ce premier tome, il n’y a pas d’information concernant le second tome.

Le plus :
On ne s’ennuie pas un seul instant.

Les auteurs (présentation de l’éditeur) :

Henri Loevenbruck, né en 1972, est l’auteur d’une douzaine de romans, dont Le testament des siècles et Le rasoir d’Ockham. Ses quatre derniers thrillers ont été traduits dans plus de dix langues.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa chaîne Youtube
sa page Facebook
son profil Google +
son site internet
son twitter

Fabrice Mazza, né en 1970, est l’auteur d’une dizaine de livres sur les énigmes et les jeux de réflexion, dont Le grand livre des énigmes, La boîte à énigmes ou encore Enigmes : pas de panique, c’est toujours logique.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son profil Facebook
son profil Google +
son site internet
son twitter

La maison d’édition :

Depuis 40 ans, le Club France Loisirs est au service de vos envies. Aujourd’hui, celles-ci évoluent, et votre Club s’adapte pour mieux y répondre. France Loisirs s’engage en faveur de l’épanouissement de ses membres et devient un Club qui stimule l’esprit et sublime le corps. Parce que le corps compte autant que l’esprit, parce que le bonheur s’atteint par l’émotion comme par l’équilibre, France Loisirs s’ouvre au bien-être. Avec des produits et des services qui donnent envie de mieux vivre pour soi et de mieux interagir avec les autres. Stimuler l’esprit et sublimer le corps, voilà la double mission de la marque, pour l’épanouissement de tous. Tout change, rien ne change. Le Club préserve l’excellence de sa sélection et continue de vous proposer des best-sellers, des prix irrésistibles et des cadeaux pour vous faire plaisir. Un choix de produits qui se veut toujours plus riche, dans lequel vous trouverez aussi des compléments alimentaires pour faire le plein d’énergie, des soins raffinés et des moments forts à partager… France Loisirs vous accompagne au quotidien depuis chez vous sur internet, dans ses boutiques et partout grâce au mobile.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la chaîne Youtube
la page Facebook
le profil Instagram
le profil Pinterest
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Publicités

Une réflexion sur “Serum, tome 1 – Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 6 mars 2017 au 12 mars 2017 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s