Alice au bois dormant – Hélène Philippe

Arrivé dans mon Epal à l’occasion d’une offre spéciale, je n’avais pas encore pris le temps de lire ce petit livre.

Alice au bois dormant

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Lorsqu’elle découvre Simon sur le pas de sa porte, Alice est bouleversée, tant cet homme qu’elle n’a jamais vu mais dont elle a tellement rêvé a le pouvoir de faire basculer le délicat équilibre qu’elle s’est construit. Depuis qu’elle a renoncé à l’amour, elle vit dans une maison coupée du monde, avec pour seuls confidents, une poignée d’anonymes sur internet. Des inconnus dont elle n’attendait rien. Jusqu’à ce qu’elle fasse la connaissance virtuelle de Simon. Un passionné, avec qui la correspondance est devenue, au fil des mois, d’une rare intensité. Un homme à qui elle s’est confiée, persuadée qu’elle était intouchable, derrière son clavier. Mais ça, c’était avant qu’il ne fasse irruption, sans prévenir, dans sa réalité…

Première phrase :
« Simon ouvre les yeux brutalement sans bien savoir ce qui l’a réveillé. »

Nombre de pages :
Harlequin : 53 pages

Mon avis :
Il est rare que je dise ça d’un livre si court mais pfff que c’était long. Oui, cette cinquantaine de pages m’a paru très longue. Je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire, à m’attacher aux personnages et à ressentir leurs émotions…

Concernant l’histoire, c’est assez paradoxal par rapport au fait que je vous ai dit que je m’étais ennuyée mais, tout va bien trop vite. Si Simon et Alice échangent depuis plusieurs mois, lorsque nous faisons leur connaissance, ils n’en sont qu’à de simples échanges amicaux. Pourtant moins de quelques mois plus tard pour eux (quelques pages pour nous), ils forment un couple et vivent ensemble. De ce fait, leur relation n’a pas le temps d’évoluer de façon réaliste et en tant que lectrice je n’ai pas le temps d’apprendre à connaître les personnages.

C’est certainement cette raison qui fait que je n’ai pas réussi à m’attacher à eux.
Certes, on sait plein de choses sur Alice, son métier, son histoire passée, les raisons qui expliquent son isolement… mais ce ne sont que des mots. Ils ne sont pas suffisants pour se faire une image du personnage.
A l’inverse, je trouve qu’on ne sait que très peu de choses sur Simon. Il est riche, beau et a une histoire familiale compliquée. Une fois de plus, c’est trop peu pour imaginer le jeune homme, pour être séduite par lui.

La plume de Hélène Philippe n’a pas réussi à me faire ressentir les émotions des personnages. Je n’ai pas vécu avec eux les moments de bonheur, de doute, de tristesse qui sont présents dans ce roman. Je me suis totalement sentie extérieure ce qui est vraiment dommage pour une romance.

En bref :
Je n’irais pas par quatre chemins : je me suis ennuyée. L’histoire, les personnages et les émotions m’ont totalement laissé indifférente.
J’ai découvert à la fin qu’il y avait une suite et bien ça sera sans moi.

Le moins :
Tout va trop vite.

Le plus :
Le peu de pages (oui, vous avez bien lu).

L’auteure (présentation de l’éditeur) :
Hélène Philippe

Passionnée de lecture depuis toujours, Hélène Philippe s’est lancée dans l’écriture pour pouvoir prendre en main le destin des personnages qu’elle affectionne. Elle puise son inspiration dans ses nombreux voyages, et dans son impressionnante collection de roman, qu’elle partage avec ses deux fils.

La maison d’édition :
Harlequin

Lorsqu’en 1978 Harlequin arrive en France, l’éditeur rencontre aussitôt un succès phénoménal. S’inscrivant dans la grande tradition du roman sentimental, il renouvelle le genre pour parler aux femmes d’amour, de rêve et d’évasion.
Depuis, la société s’est imposée auprès des femmes du monde entier, toutes générations confondues, comme LA référence absolue en matière de littérature romantique, et plus généralement féminine.
Plus de deux fois le tour de la planète : voilà la dimension de la bibliothèque que l’on obtiendrait en alignant tous les livres Harlequin lus dans le monde depuis leur création ! Une success story qui ne doit rien au hasard, et tout aux femmes
En France, Harlequin ce ne sont pas moins de 7 millions de livres vendus en 2014 et 70% de parts de marché du livre poche sentimental. Avec plus de 600 titres publiés chaque année Harlequin propose une gamme complète qui n’a pas fini de séduire les lectrices…

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

D'autres avis

Booknode

babelio

Publicités

Une réflexion sur “Alice au bois dormant – Hélène Philippe

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 10 avril 2016 au 15 avril 2016 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s