Dôme, tome 1 – Stephen King

Encore un livre qui est arrivé dans ma Pal grâce/à cause de Ussy82 et qui en sort grâce à elle…

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Un matin d’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient. Jim Rennie, premier adjoint de Chester Mill, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran d’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…

Première phrase :
« A deux mille pieds d’altitude, Claudette Sanders prenait une leçon de pilotage. »

Nombre de pages :
Le livre de poche : 829 pages

Mon avis :
Honte à moi, jusqu’à ce que je commence ce livre, je n’avais encore jamais découvert la plume de Stephen King. Il faut dire que les livres d’horreur et les clowns ne sont pas vraiment ma tasse de thé… Lorsque la série adaptée de ce livre a été diffusé par M6, je me suis interdite de la regarder car je voulais lire le livre avant (l’histoire me tentait vraiment bien), le temps a filé et vous connaissez la suite.

Dès le début de ma lecture, j’ai été happée par l’histoire. Je savais qu’il était question d’un dôme, d’une ville qui allait se retrouver isolée du reste du monde mais ça s’arrêtait là. A vrai dire, je connaissais l’essentiel de l’histoire puisque durant ce premier tome, il ne se passe que ça.
Nous assistons à l’apparition du dôme et aux dégâts que cela engendre. Autant vous dire que côté description Stephen King ne lésine pas sur les moyens. Âme sensible s’abstenir : nous avons le droit à tous les détails même ceux dont on se passerait bien.
Le fait de se retrouver totalement isolé du reste du monde va faire ressortir le meilleur mais aussi le pire des habitants de cette ville du Maine. Si certains événements ne sont pas étonnants, d’autres le sont beaucoup plus. Je dirais que ce premier tome est composé à 50% de politique et à 50% de descriptions. Oui, l’auteur ne laisse rien au hasard, il fait tout pour qu’on est l’impression d’être nous aussi coincé à l’intérieur du dôme au risque parfois de nous ennuyer un peu avec des passages qui n’ont pas grand intérêt. Pour autant, à aucun moment, je n’ai eu envie d’abandonner ou ne serait-ce que de refermer mon livre. J’avais envie de continuer à passer du temps avec les habitants de cette ville.

En parlant de ces habitants, ils sont bien évidemment nombreux et la majorité d’entre eux ont un rôle plus ou moins important dans l’histoire. Je me suis attachée à certains d’entre eux comme Barbie, Julia, Brenda, Rusty Joe, Nora et Benny et j’en déteste d’autres comme Junior et Big Jim. Mes sentiments pour d’autres sont plus ambivalents.
Ce premier tome se déroule sur quatre jours et se termine d’une façon… Vous l’avez compris, j’ai très envie de découvrir la suite mais mon problème c’est qu’elle n’est même pas dans ma Pal.

En bref :
Je suis très contente d’avoir découvert la plume de Stephen King avec Dôme, tome 1. Une lecture passionnante, riche en événements et qui encourage à réfléchir sur le comportement de chacun. Malgré des passages un peu mous, j’ai toujours eu envie de poursuivre afin de connaître le dénouement. Un dénouement pour lequel je vais devoir patienter puisque ce premier tome se termine de manière abrupte sans réelle réponse.

Le moins :
Certains passages sont un peu longuets.

Le plus :
Stephen King sait indéniablement tenir son lecteur en haleine.

L’ auteur (présentation de l’éditeur) :

Né en 1947 à Portland (Maine), Stephen King a connu son premier succès en 1974 avec Carrie. En une trentaine d’années, il a publié plus de cinquante romans et autant de nouvelles, certains sous le pseudonyme de Richard Bachman. Il a reçu de nombreuses distinctions littéraires, dont le prestigieux Grand Master Award des Mystery Writers of America pour l’ensemble de sa carrière en 2007. Son œuvre a été largement adaptée au cinéma.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook (en anglais)
son instagram
son site internet (en anglais)
son twitter (en anglais)

La maison d’édition :

Le Livre de Poche a pour l’essentiel une activité de réédition. Il développe aussi des collections originales. Près de 900 millions d’exemplaires ont été produits depuis l’origine. 5500 titres sont actifs au catalogue et 400 nouveautés sont publiées chaque année.
Des auteurs : des plus classiques aux plus contemporains.
Activités éditoriales : littérature générale française et étrangère, édition de textes classiques, livres de référence, policiers, thrillers, science-fiction, fantasy, fantastique, ouvrages pratiques, encyclopédies, dictionnaires en langues étrangères, méthodes d’apprentissage et de perfectionnement unilingues et bilingues. Des initiatives éditoriales originales avec les collections « La Pochothèque », « Références », « Biblio/essais ».

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la chaîne Youtube
la page Facebook
le profil Google +
le profil Instagram
le profil Pinterest
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Publicités

2 réflexions sur “Dôme, tome 1 – Stephen King

Et si on discutait ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.