Bouche cousue – Marion Muller-Colard

J’ai emprunté ce livre à la bibliothèque séduite par le titre et le résumé, sans rien en savoir de plus.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Dans la famille d’Amandana, la propreté irréprochable n’est pas qu’un métier. C’est un mode de vie. Rien ne dépasse. Dans le Lavomatique tenu par ses parents, le bruit des machines couvre celui des élans du cœur et du corps. Mais comment faire taire son attirance pour une de ses camarades de lycée ?

Première phrase :
« J’ai trente ans et quand je pense à mon âge, j’y pense comme à un accident. »

Nombre de pages :
Gallimard jeunesse : 99 pages

Mon avis :
Avant de vous parler de mon avis, je tiens à rectifier un petit peu le résumé. L’histoire ne se passe pas dans un lycée mais dans un collège. Je trouve que ça change beaucoup de chose notamment le public à qui est destiné ce livre. Dans la bibliothèque où je l’ai emprunté, il est classé en young adult mais du coup je pense plutôt qu’il devrait aller dans la section adolescent…
Certes, il traite d’un sujet pas évident : l’homosexualité mais dans l’univers du collège. C’est donc un livre qui est totalement adapté au moins de 15 ans. D’autant plus que l’histoire est racontée avec une plume très agréable, très simple mais avec beaucoup de sous-entendus. En effet, il n’est pas clairement écrit que la narratrice, Amandana, est en train de tombée amoureuse de l’une de ses camarades de classe.

Si vous lisez ce livre, il faudra garder en tête, tout au long de votre lecture, que ce qui nous est raconté a eu lieu plus de 15 ans auparavant. Forcément, et heureusement, la société et le regard des autres a évolué. Même si malheureusement certaines choses n’ont pas changé.

J’ai trouvé dommage que finalement tout soit survolé. J’aurais préféré que Marion Muller-Colard parle plus ouvertement de l’homosexualité et qu’elle soit plus explicite dans les émotions ressenties par son héroïne. J’ai beaucoup aimé les personnages de Marc et Jérôme. Ils apportent vraiment un plus à l’histoire. J’aurais adoré en apprendre plus sur eux, sur leur vie…

En bref :
J’ai passé un bon moment sur ce petit livre qui aborde l’homosexualité à l’époque du collège, il y a une quinzaine d’année. J’ai juste trouvé dommage que l’auteure use autant de sous-entendu car ça donne l’impression qu’elle n’assume pas le thème de son roman.

Le moins :
Il y a trop de sous-entendus.

Le plus :
Les personnages de Marc et Jérôme qui apportent de la joie et de l’honnêteté.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :

Marion Muller-Colard est née en 1978 à Marseille. Théologienne de formation, elle écrit depuis son plus âge, tant dans le domaine de la jeunesse (romans, contes philosophiques, histoires…) que pour les adultes (théâtre, essais…). Aussi variés soient-ils, ses écrits se nourrissent toujours du même refus de la fatalité et de l’infinie possibilité d’être surpris par soi-même, par les autres et par les rencontres de la vie.
Elle vit à présent en Alsace avec son mari et leurs deux enfants.

La maison d’édition :

Gallimard Jeunesse propose aux jeunes lecteurs des ouvrages de qualité, dans le fond comme dans la forme, en sélectionnant les plus grands illustrateurs et les auteurs les plus talentueux.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la chaîne Youtube
la page Facebook
le profil Google +
le profil Instagram
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Publicités

Une réflexion sur “Bouche cousue – Marion Muller-Colard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s