Wild seasons, tome 1 : Sweet filthy boy – Christina Lauren

J’ai remporté ce livre (ainsi que les trois autres tomes) dans le cadre d’un concours organisé par Aufemin.com, il y a plusieurs années. N’ayant jamais eu l’occasion de la lire, Ussy82 a pris les choses en main et me l’a choisi comme lecture du mois.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Une aventure sans lendemain, c’est souvent agréable, ça peut s’oublier, se regretter parfois, mais pas avec un homme comme lu.
Quand trois meilleures amies, parties en weekend à Vegas pour fêter leur diplôme, tombent sous le charme de trois irrésistibles beaux gosses, une seule nuit ne saurait être suffisante…
Ce qui se passe à Vegas… reste à Vegas mais se prolonge à Paris.
Mia Hollande n’est pas du genre à faire des folies. Pourtant, après une nuit tumultueuse passée avec Ansel Guillaume, le séduisant Français rencontré la veille, qu’elle réalise avoir épousé, Mia prend la décision la plus extravagante de toute son existence. Terrifiée par la perspective d’un avenur sans surprise et déjà tout tracé, elle se jette à l’eau. Elle suit Ansel en France, pour l’été, avec un seul but : s’amuser.
Une folle nuit peut-elle vraiment mener au grand amour.
Jouer aux jeunes mariés, aux amants transis… La vie parisienne de Mia a toutes les apparences d’un rêve, qu’elle alimente en se déguisant en femme fatale. Mais le bal masqué perpétuel dans lequel elle attire Ansel finit par devenir réel. De vraies conversations, de vraies émotions, du sexe très très passionné, au-delà de toute espérance, l’amour frappera-t-il à la porte ?

Première phrase :
« Le jour tant attendu de la remise des diplômes n’a franchement rien à voir avec ce qui se passe dans les films. »

Nombre de pages :
Hugo roman : 335 pages

Mon avis :
Je crois que j’ai enchaîné un peu trop de livre du même genre… En effet, même si l’histoire de Mia et Ansel est plutôt sympa à lire, je n’ai pas retrouvé l’engouement que je ressens habituellement pour ce genre de lecture. Si habituellement, j’ai du mal à refermer le livre car je suis emportée par l’histoire, ici, je n’ai pas vraiment eu ce problème. Attention, je ne dis pas que je me suis ennuyée car Mia et Ansel sont deux personnages très attachants que j’ai beaucoup aimé découvrir. Je dis seulement que cette romance ressemble beaucoup aux autres même si elle commence un peu différemment…

Généralement, le mariage sonne la fin du livre et bien ici c’est le contraire. Mia et Ansel vont d’abord se marier (suite à une soirée trop arrosée) avant d’apprendre à se connaître physiquement mais aussi émotionnellement. Croyant à un signe du destin, lui permettant non seulement de trouver le grand amour mais surtout d’échapper à son avenir tracé par son cher père, Mia s’envole pour Paris en compagnie d’Ansel, qu’elle ne connaît que depuis quelques heures. La suite de leur histoire est somme tout assez banale mais elle n’empêche pas de faire rêver la lectrice que je suis.

Je lirais la suite avec plaisir non seulement parce qu’elle est dans ma pal mais aussi parce que je suis persuadée d’un élément et que je n’en ai pas eu la réponse… Même si, le second tome est certainement consacré à un autre couple, j’espère retrouver Mia et Ansel afin d’avoir ma réponse.

En bref :
Une romance érotique qui ressemble à toutes les autres mais qui m’a permis de passer un bon moment.

Le moins :
Rien de très nouveau dans le genre.

Le plus :
La plume des auteurs qui est vraiment très agréable.

Les auteures (présentation de l’éditeur) :

Nom de plume du duo d’écrivains Christina Hobbs et Lauren Billings, auteurs New Romance (et Young Adult : Sublime, The House), de 10 best-sellers du New York Times, et de USA Today, dont Beautiful Bastard le premier roman de la saga Beautiful au succès mondial et la série devenue culte, Wild Seasons. En France, la série Beautiful s’est vendue à plus d’un million d’exemplaires toutes éditions confondues, depuis mai 2013. Vendue à plus de 10 millions d’exemplaires dans le monde, la série Beautiful a été traduite dans 26 langues.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
leur blog
leur page Facebook (en anglais)
son instagram
leur pinterest
leur site internet (en anglais)
leur twitter (en anglais)

La maison d’édition :

Hugo, une maison d’éditeurs ! Maison d’éditeurs avec un S… Témoin de la complémentarité des femmes et des hommes qui constituent cette maison, reflet de la diversité des auteurs qui nous font la gentillesse de nous confier leurs créations, symbole de notre volonté d’être sensible à tous les styles et formes de création.
Hugo, une maison qui souhaite ressembler à ses lecteurs : tous différents mais ouverts sur le monde, passionnés, exigeants et anti prosélytes.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la chaîne Youtube
la page Facebook
le profil Instagram
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Publicités

2 réflexions sur “Wild seasons, tome 1 : Sweet filthy boy – Christina Lauren

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s