Le club des A, tome 2 : Lena – Pauline Libersart

Pour une fois que je ne fais pas traîner une saga… J’ai très rapidement enchaîné avec le second tome du Club des A afin d’en apprendre plus sur la dernière des filles du trio (oui c’est le second mais rappelez-vous, j’ai commencé par le troisième).

Le club des A, tome 2

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Discrète et timide, Lena cache un secret à sa famille. Il y a trois ans, elle a partagé une nuit torride avec un Navy Seal, un dur à cuir tatoué. Une nuit qui aurait dû être sans lendemain. Or, contre toute attente, Léna et Sean ont gardé le contact. Leur correspondance c’est peu à peu muée en une étrange amitié à distance.
A l’occasion d’une permission, Sean apprend que la jeune femme est en danger : seul témoin des agissements d’un tueur en série, elle pourrait bien devenir sa prochaine cible. Il est plus que temps que Sean revienne dans sa vie, et pas seulement pour assurer sa protection !

Première phrase :
« Accoudé au comptoir, sa bière à la main, le lieutenant de vaisseau Sean Adams observait les clients du bar qui gravitait autour de lui. »

Nombre de pages :
Laska : 194 pages

Mon avis :
C’est assez paradoxal : j’ai préféré l’histoire de Lena à celle de Julia mais j’ai été plus déçue par ce tome-ci que par le précédent.
En effet, j’ai adoré découvrir Lena et Sean, j’ai aimé retrouver Julia et Casey mais j’ai trouvé que l’histoire en elle-même était plus bâclée que la précédente.

Je vais commencer par ce qui m’a déçu comme ça j’en suis débarrassée. Pauline Libersart nous offre une double voire même triple histoire en moins de deux cents pages donc forcément il reste des zones d’ombres et il y a des moments qui auraient mérité plus d’attention qu’ils en ont eu. On découvre le passé commun de Sean et Lena de façon rapide mais suffisante pour comprendre le présent et sans se sentir trop frustrée même si j’aurais aimé en savoir plus sur le ressenti de notre héroïne du jour. Côté présent, on retrouve les deux personnages, leurs retrouvailles… mais on fait aussi plus ou moins connaissance avec un tueur en série. J’ai trouvé que la relation entre Sean et Lena manquait de réalisme, de sentiments… et puis elle traîne en longueur et hop d’un coup ça s’accélère beaucoup trop sans réelle raison. Concernant le tueur en série, c’est la partie qui m’a le plus déçu. Certes, c’est le prétexte pour rapprocher Sean et Lena mais j’aurais aimé que ce soit plus approfondi. Oui, c’est une romance et pas une enquête policière mais c’est dommage d’amener un tel sujet et ne pas en profiter pour le développer surtout quand le livre est si court.

Il y a quand même du positif dans cette lecture. Je suis dès le début tombée sous le charme de Sean qui derrière son image de bad boy est un jeune homme attentif, tendre et prévenant envers Lena. De même, j’ai beaucoup apprécié la jeune femme. C’est un personnage complexe perdu entre ses envies et les attentes de sa mère. On la voit changer peu à peu au contact de Sean.
Nous retrouvons très rapidement Julia et Casey. Juste ce qu’il faut pour montrer que le Club des A est toujours d’actualité mais pas trop pour ne pas voler la vedette au nouveau duo.

La plume de Pauline Libersart est toujours aussi agréable, les pages se tournent rapidement.

En bref :
Nous retrouvons le Club des A mais cette fois c’est Lena qui est au centre de l’histoire. L’auteure a voulu mêler tueur en série et romance mais le premier n’est pas assez exploité à mon goût. Pour autant, j’ai passé un moment sympathique avec cette lecture.

Le moins :
Trois histoires en moins de deux cents pages : ça va trop vite, il manque des éléments.

Le plus :
Lena et Sean sont des personnages attachants, je serais bien restée avec eux.

L’ auteure (présentation de l’éditeur) :

Pauline Libersart

Pauline Libersart a toujours été passionnée de lecture. Adolescente plutôt timide, sa meilleure amie s’appelait carte de bibliothèque municipale. Elle a ensuite entamé des études sérieuses pour trouver un travail tout aussi sérieux. Ce qui n’a jamais empêché une partie de son cerveau de continuer à tricoter des scénarios.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son blog
sa page Facebook
son site internet

La maison d’édition :

Laska

« Les Éditions Láska sont spécialisées dans la romance et la « bit lit » de langue originale française. Notre activité principale est l’édition de livres numériques (ebooks). Nous publions tous les formats, de la nouvelle à la saga en plusieurs tomes.
Nos valeurs : démocratie, accessibilité, diversité. »

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Livraddict

Booknode

babelio

Merci aux éditions Laska et à Jeanne pour leur confiance et l’intérêt qu’elles portent à mon blog.

Publicités

Une réflexion sur “Le club des A, tome 2 : Lena – Pauline Libersart

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 10 septembre 2016 au 16 septembre 2016 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s