Orion, tome 1 : Ainsi soient les étoiles – Battista Tarantini

Cette semaine, je partage avec vous mon avis sur ma dernière lecture acheté à Livre Paris 2019 sur le stand des éditions Hugo&Cie. L’occasion pour moi, de faire la connaissance de Battista Tarantini lors de la dédicace de Orion, tome 1 : Ainsi soient les étoiles paru dans la collection New Romance. Habituellement, lorsque je vous présente un seul livre c’est parce qu’il s’agit soit d’un coup de cœur soit d’un service presse/partenariat. Ce n’est pas le cas aujourd’hui.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Après des années de travail intenses et douloureuses, Leo Kats sera Nikiya dans la Bayadère qui se jouera à l’Opéra de Sydney. C’est la consécration pour cette jeune danseuse. Quelques jours avant la représentation, Orion Atlay, illustre chorégraphe français, s’invite dans l’école de la compagnie pour y créer un ballet irrévérencieux. Et il veut Leo, lumineuse et docile. Seulement elle. Obsédé par la première danseuse, Orion tente tout pour la convaincre. Secouée par les méthodes peu académiques du maître de ballet, troublée par le désir qu’elle ressent pour lui, Leo craint le pire pour sa carrière. Des studios à la scène, en passant par les coulisses de l’Opéra, les deux Étoiles dansent avec leurs ombres. Elles devront se battre pour trouver l’amour…

Mon avis :
Le monde de la danse classique ne m’est pas totalement étranger grâce à la saga jeunesse sur la vie de Marie-Claude Pietragalla (d’ailleurs, il faudrait que je la poursuive) mais grâce à Battista Tarantin, je la découvre du point de vue d’une jeune fille qui est première danseuse dans un ballet et plus à travers le regard d’une petite fille.
L’univers du ballet est compétitif, il faut se dépasser chaque jour, il faut oublier les douleurs et uniquement se concentrer sur la danse. Autant vous dire que ça ne fait pas vraiment rêver. Pourtant, depuis son plus jeune âge, Leo a tout fait pour devenir la première danseuse qu’elle est aujourd’hui. Elle a sacrifié sa vie personnelle et sa jeunesse pour atteindre son rêve. Finalement, n’a-t-elle pas perdu la flamme ?
Sa route va croiser celle de Orion, un célèbre chorégraphe français. Un homme torturé qui va la forcer à dépasser ses limites émotionnelles, qui va lui redonner le goût de la danse, celui qu’elle avait avant.
J’ai beaucoup aimé ce premier tome qui en plus de nous présenter les personnages et les univers de la danse classique, nous offre une véritable histoire. Une histoire qui aurait pu se suffire à elle-même mais dont je lirai la suite avec grand plaisir. Les personnages sont très attachants et en même temps très agaçants. Ils ont une véritable profondeur. Leur côté torturé a un vrai sens et il est différent de ce dont on a l’habitude de trouver dans les romans du genre. Pour autant, on n’échappe pas à certains codes de la new romance : la jeune fille vierge, le bel homme qui ne veut pas tomber amoureux…

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour de nouveaux avis.

Et si on discutait ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.