Drive me to love – N.C. Bastian

Cette semaine, je partage avec vous mon avis sur Drive me to love de N.C. Bastian paru chez Harlequin dans la collection &H. Autant vous le dire tout de suite, j’ai eu un coup de cœur pour cette histoire. Je ne comprends pas pourquoi j’ai attendu plus d’un an (je l’ai acheté à Livre Paris 2019) pour le sortir de ma PAL.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Avec lui, elle va repousser ses limites
Avec elle, il va ouvrir son cœur
Noah est la parfaite incarnation de tout ce que Mélissa déteste. Les étudiants ultra-populaires qui enchaînent les filles comme les soirées ? Très peu pour elle, merci. D’autant que Noah ne se contente pas de la panoplie typique du bad boy du campus — non, ce serait trop classique ! —, il donne aussi dans l’illégalité en faisant des courses de voitures dangereuses et stupides. Clairement, il n’est pas son genre et elle est très, très loin de ressembler aux filles qu’il fréquente en général ; pourtant, Noah s’est mis en tête d’« apprendre à la connaître ». Et il n’a pas l’habitude qu’on lui dise non.

Mon avis :
Si vous suivez régulièrement mon blog, vous savez que N.C. Bastian fait partie de mes autrices chouchous. Je ne suis jamais déçue par ces romans et j’adore la rencontrer (elle est tellement adorable). Quand on connaît ces faits, on se demande pourquoi ce livre était encore dans ma PAL, un an après son achat. Je me pose exactement la même question… Je pense que la raison principale c’est la taille de ma PAL. Enfin bref, on s’éloigne du sujet.
Ce qui est génial avec cette autrice, c’est qu’elle nous emmène dans des univers qu’on n’a pas l’habitude de côtoyer (en tout cas, c’est mon cas). Cette fois, bienvenue dans les courses automobiles sauvages. J’ai eu un peu l’impression de me retrouver dans Fast and furious. En plus, Noah, notre guide pour entrer dans ce monde, n’est pas des plus désagréables. D’accord au premier abord, c’est un bad boy qui se comporte mal avec les filles et qui se la pète. En même temps, il est tellement canon que l’on peut tout lui pardonner (ou presque). Il a quand même un côté super honnête : on sait dès le début qu’il n’a pas l’intention de nous épouser. Quand on apprend à le connaître, on se rend compte que depuis quelques temps, la vie ne lui fait pas de cadeau. Ca n’excuse pas tout mais au moins on comprend un peu mieux pourquoi il vit dangereusement et pourquoi il n’a pas envie de s’attacher. Je plaide coupable, je suis tombée tout de suite sous le charme de ce bad boy au grand cœur.
Côté personnage féminin, la grande gagnante c’est Mélissa. Très rapidement, j’ai su que j’allais l’apprécier. Elle aussi a connu beaucoup de galères… Son entrée à l’université est pour elle l’occasion de repartir à zéro, de devenir une autre. Elle n’a plus envie de se prendre la tête avec les histoires d’amour, elle veut se concentrer sur ses études et s’amuser. Au fur et à mesure de l’histoire, on en apprend plus sur elle, sur ses peurs, ses envies… Souvent dans ce genre de roman, l’héroïne a tendance à m’agacer parce qu’elle ne sait pas ce qu’elle veut ou parce qu’elle se laisse embrouiller par le mec. Et bien là pas du tout. J’ai trouvé les réactions de la jeune femme tout à fait logique, elle n’est ni dans l’attente ni dans le « je décide de tout ». L’autrice a réussi à trouver un juste milieu parfait.
Je ne vous fais pas de dessin, nos personnages principaux vont bien évidemment vivre des moments sympas et d’autres beaucoup moins… Pour connaître les détails, une seule solution découvrir ce roman.
Les personnages secondaires tant masculins que féminins m’ont aussi beaucoup plu. Sans eux, l’histoire n’aurait pas eu le même charme. Je me suis d’ailleurs tellement attachée à eux que j’étais tout autant déçue de les quitter que Mélissa et Noah. Du coup, j’ai demandé à N.C. Bastian si des tomes compagnons étaient prévus. Pas pour le moment mais peut-être un jour…
Comme je vous le disais au début, je n’ai absolument rien à reprocher à Drive me to love qui est un coup de cœur pour moi.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour de nouveaux avis.

9 réflexions sur “Drive me to love – N.C. Bastian

  1. Pingback: N.C. Bastian | Les lectures de Blandine

  2. Pingback: Avril 2020 | Les lectures de Blandine

Et si on discutait ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.