Comment maman a tué le chef des pamplemousses – Pascale Bougeault

Contactée par l’attachée presse de la maison d’édition, c’est avec plaisir que j’ai accepté de recevoir ce livre qui traite d’un sujet pas évident à aborder avec les enfants.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Les mamans aussi tombent malades. Parfois très gravement. C’est ce qui est arrivé à Camille. Cet album est le récit d’un enfant dont la maman est atteinte d’un cancer. Il nous raconte avec ses mots toutes les étapes qu’ils ont empruntées ensemble : le traumatisme de la première hospitalisation, les visites à l’hôpital, les rencontres avec les soignants.
Sans langue de bois, le petit narrateur partage aussi ses peurs, ses doutes, ses incertitudes. Malgré tout ça, il continue à vivre, bien ancré dans le quotidien.

Première phrase :
« Un matin, devant la maison, il y a eu des ambulances. »

Nombre de pages :
Rue de l’échiquier jeunesse : 32 pages

Mon avis :
C’est toujours très compliqué de parler de maladies graves avec les enfants. Comme pour beaucoup d’autres thèmes, la littérature jeunesse peut nous venir en aide pour aborder ces sujets.
Avec cet album, Pascale Bougeault s’intéresse au thème du cancer. Elle utilise des mots simples mais réels. De cette façon, l’enfant peut mieux comprendre ce que vit la personne malade qu’il connait ainsi que les différentes étapes qu’il va vivre.

Le narrateur est un jeune enfant, sans prénom, sans véritable identité. Je trouve que ça permet plus facilement à l’enfant de se mettre à la place de ce personnage. Il nous raconte ce qu’il voit : du départ de sa maman pour l’hôpital à sa guérison (oui le livre apporte un peu d’optimisme) en passant par l’annonce de la maladie, la rémission et la rechute.
Puisque le narrateur est un enfant, il nous laisse entendre qu’il n’est pas dupe, notamment quand son papa lui dit de ne pas s’inquiéter alors que lui-même est inquiet. De même, il n’en oublie pas pour autant ces petits plaisirs d’enfants (jouer, manger de la pizza…) et ses apprentissages (compter…).

Bien évidemment, puisqu’il s’agit d’un livre pour les enfants, il y a des illustrations. Elles sont sobres, elles sont présentes mais font en sorte de ne pas voler la vedette au texte, elles sont là pour aider l’enfant à comprendre sans trop attirer son attention.

A la fin de l’histoire, l’auteure nous offre un lexique des mots médicaux fréquemment utilisés afin de pouvoir les expliquer aux enfants.

En bref :
Comment maman a tué le chef des pamplemousses de Pascale Bougeault est un livre vraiment bien fait pour aborder le cancer d’un proche auprès d’un enfant.

Le moins :
Je n’en vois pas.

Le plus :
Tout est parfaitement expliqué.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :

Après des études d’architecture et d’histoire de l’art, Pascale Bougeault a publié une quarantaine d’albums pour la jeunesse, principalement à l’École des loisirs. Elle y raconte des histoires facétieuses et fantaisistes, toujours ancrées dans la vie quotidienne. Certains d’entre eux ont été d’énormes succès, comme L’Ouragan ou Peppino.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son profil Facebook
son site internet

D’autres livres de l’auteure que j’ai lus :
Les abris de jardin de Martin

La maison d’édition :

Fondée en 2008, Rue de l’échiquier est une maison d’édition indépendante qui propose une ligne éditoriale singulière dans le champ des sciences humaines et sociales.
Son catalogue regroupe principalement des essais de référence ou de vulgarisation sur les thèmes de l’écologie, du développement durable, des nouvelles économies et de la société contemporaine : entretiens avec des personnalités de terrain, grandes enquêtes, documents d’actualité, récits d’expériences, etc. Le credo de la maison : « publier dès aujourd’hui des livres pour demain » à destination de lecteurs curieux, avides de comprendre leur époque et en quête de solutions.
Depuis 2016, Rue de l’échiquier se diversifie en publiant des livres pratiques, des albums jeunesse et des bandes dessinées, dans l’objectif de sensibiliser un plus large public à ces mêmes sujets.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :


Merci à Nolwenn et aux éditions Rue de l’échiquier jeunesse pour leurs confiances et l’intérêt qu’elles portent à mon blog.

Publicités

Et si on discutait ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.