La délicatesse du homard – Laure Manel

Offert à Livre Paris 2017 lors d’une séance de speed dating livre (je ne me souviens plus du nom exact de l’évènement) par l’auteure sur le stand Amazon, je n’avais pas pris le temps de le découvrir. Sachez que depuis il est disponible aux éditions Michel Lafon.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Le passé une prison dont on ne s’évade pas.
Elle est partie aussi loin qu’elle a pu, pour rejoindre le début du monde… et venir s’échouer au pied d’un rocher face à la mer d’Iroise.
Elle dit s’appeler Elsa.
Elle ne veut pas qu’on lui pose de questions.
Qui est-elle ? Que cache-t-elle ?
Et lui, que cache sa rudesse ? Lui qui l’accueille sans même savoir pourquoi…

Première phrase :
« Bah mince alors, elle est encore là. »

Nombre de pages :
Autoédition : 381 pages

Mon avis :
La première chose que j’ai envie de vous dire c’est que la plume de Laure Manel est tout simplement magnifique. Elle a cette simplicité, cette façon d’être ancrée dans le réel tout en nous faisant rêver. Je me suis laissée porter par ses mots avec facilité.

Au premier abord, cette histoire n’a rien d’exceptionnelle si on omet le fait qu’un homme recueille une inconnue et que ni l’un ni l’autre ne trouve ça vraiment choquant. Je vous avoue que à la place d’Elsa me réveiller dans un lit inconnu, chez un homme que je n’ai jamais vu m’aurait carrément fait flipper. Mais non ça paraît totalement normal autant pour Elsa que pour François. Une fois que l’on s’est habitué à ce cadre de départ, on prend plaisir à suivre le quotidien de ces deux étrangers.

J’ai apprécié le fait que pour une fois ce ne soit pas l’homme mais la femme qui soit abîmée, qui cache un lourd secret. D’accord François aussi un passé pas évident mais il a moins de mal à l’accepter qu’Eva. Disons plutôt qu’il a plus avancé qu’elle dans l’acceptation de son histoire.
J’ai aimé la douceur qui ressort de ce roman malgré les difficultés des personnages.

J’ai un peu de mal à vous transmettre les émotions que j’ai ressenti pour ce roman tout simplement parce qu’au début de ma lecture j’étais assez septique et puis peu à peu je me suis attachée à Elsa et François, j’ai appris à les connaître en même temps qu’ils s’apprivoisaient, qu’ils découvraient les secrets de chacun… Finalement, je suis totalement tombée sous le charme de cette belle histoire qui donne de l’espoir, qui montre qu’il est toujours possible de recommencer mais que pour autant il ne faut pas renier notre passé.

Juste une dernière chose, qui n’a finalement pas grande importance mais je n’ai pas compris pourquoi ce titre même si à un moment Elsa en parle…

En bref :
La délicatesse du homard de Laure Manel est une magnifique histoire qui nous emmène en Bretagne à la rencontre de François et Elsa, deux êtres humains abîmés par la vie. Avec leurs histoires, l’auteure nous montre que rien n’est perdu et qu’il est toujours possible d’être heureux même si on en doute.

Le moins :
La façon dont les personnages entrent en relation.

Le plus :
Une histoire pleine d’espoir.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :

Après une parenthèse de quinze ans, l’écriture est revenue dans ma vie. Comme une évidence que j’aurais oubliée et qui se serait rappelée à moi. Je sais maintenant qu’elle ne me lâchera plus.
La vie, dans toutes ses composantes, est ma source d’inspiration. Ce qui nous interroge, nous touche, nous malmène et nous fait vibrer est la matière que j’aime travailler.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook
son site internet
son twitter

D’autres livres de l’auteure que j’ai lus :
Histoire d’@
L’embarras du choix

La maison d’édition :
Autoédition

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :


Merci à Laure Manel pour sa confiance et l’intérêt qu’elle porte à mon blog.

Publicités

4 réflexions sur “La délicatesse du homard – Laure Manel

  1. Livre, lu et chroniqué en mai 2017, qui me laisse de bons souvenirs. Voilà ce que je disais « Jusqu’au mot fin, François, Elsa et les autres ne nous laissent pas indifférents. On est heureux de vivre, à travers ce livre, auprès d’eux.
    Une belle leçon de vie ! »
    Bonne soirée, FLaure

    J'aime

Et si on discutait ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.