Bad, tome 1 : Amour interdit – Jay Crownover

Acheté un peu par dépit à Livre Paris 2018 à la place du troisième tome Marked men de la même auteure, il est sorti assez rapidement de ma Pal grâce à vous.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Seul l’amour pourra les sauver…
Il s’appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd’hui, Bax a bien l’intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années ; 1 826 jours passés derrière les barreaux, sans bière, sans fille, sans rien, pas même la garantie d’en ressortir vivant. Et pour commencer, il doit trouver Race, celui qu’il considérait comme son meilleur ami, pour lui poser quelques questions sur cette fameuse nuit où tout a basculé.
Elle s’appelle Dovie. La survie dans The Point, ça la connaît. Elle a même établi quelques règles. Règle n°1 : se la jouer discrète, par exemple en s’habillant comme un mec et en cachant sa crinière rousse. Règle n°2 : éviter de sortir avec les types du coin. Règle n°3 : ne jamais rien devoir à personne. Mais lorsque Race, son frère, disparaît mystérieusement, Dovie n’a plus le choix. Adieu les règles, bonjour le danger. Car son seul espoir de retrouver son frère tient en trois lettres : Bax.

Première phrase :
« Peu de choses peuvent flinguer les effets planant d’un orgasme. »

Nombre de pages :
Harlequin &H : 354 pages

Mon avis :
Au début ce n’était vraiment pas gagné… J’avais du mal avec Bax, le personnage masculin ; Dovie, le personnage féminin n’était pas déplaisant mais sans plus ; l’histoire ne me transportait pas vraiment. Au bout de cent pages, j’ai commencé à m’inquiéter. Et puis tout d’un coup, sans raison apparente, je me suis mise à être séduite par Bax, j’ai apprécié de plus en plus Dovie et surtout je me suis laissée porter par l’histoire.

Bax c’est un vrai bad boy : il n’a pas juste les tatouages, la voiture, le look, le parler… du mauvais garçon il est un vrai méchant. D’ailleurs lorsqu’on le rencontre, il sort tout juste de prison et a bien décidé de se venger. Il n’en a pas après n’importe qui puisqu’il va s’en prendre à son meilleur ami qui est responsable de son incarcération.
J’aime bien les bads boys mais ceux au grand cœur donc forcément au début c’était difficile avec Bax. On apprend au fur et à mesure à le connaître, on découvre son histoire et puis petit à petit on s’attache à lui avant d’être totalement séduite.

Dovie c’est une jeune fille qui a l’air toute fragile mais qui est une vraie coriace. Elle a l’habitude de vivre dans la rue et elle fait tout ce qu’elle peut pour s’en sortir : à commencer par rester éloignée des ennuis. Enfin ça c’était avant que son frère disparaisse et que les gorilles du maître de la ville s’attaquent à elle.
Dès le début, j’ai bien aimé ce personnage qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle a une façon de chercher le bon chez tous ceux qu’elle croise qui est très agréable, on a envie d’être son amie.

Jay Crownover nous offre une véritable histoire. Pendant toute la durée du roman, on est pris dans une guerre entre le chef de la ville et ses anciens partenaires. Une fois qu’on est bien rentrée dans l’histoire, on espère que l’issue sera la bonne. De nombreuses surprises nous attendent entre les nouvelles alliances et le rapprochement de Dovie et de Bax on ne s’ennuie pas un seul instant.

En bref :
Après un début un peu difficile, je me suis laissée emporter par l’histoire de Dovie et de Bax. Bad, tome 1 : Amour interdit de Jay Crownover nous embarque dans une aventure violente et passionnante. Restera-t-il un peu de place pour l’amour ?

Le moins :
J’ai eu du mal à rentrer dedans au début.

Le plus :
Pour une fois, le personnage masculin est un vrai bad boy.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :

Tout comme les personnages de ses romans, Jay Crownover est une grande amatrice (et collectionneuse !) de tatouages. Lorsqu’elle a pris conscience qu’elle ne deviendrait pas la rock star qu’elle rêvait d’être depuis ses huit ans, elle a décidé d’embrasser son autre passion : l’écriture. Très vite remarquée et couronnée par les lecteurs et les critiques, elle fait aujourd’hui partie du top des New York Times et USA Today.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook (en anglais)
son instagram
son site internet (en anglais)
son twitter (en anglais)

D’autres livres de l’auteure que j’ai lus :
Marked men, tome 1 : Rule
Marked men, tome 2 : Jet

La maison d’édition :

Lorsqu’en 1978 Harlequin arrive en France, l’éditeur rencontre aussitôt un succès phénoménal. S’inscrivant dans la grande tradition du roman sentimental, il renouvelle le genre pour parler aux femmes d’amour, de rêve et d’évasion.
Depuis, la maison d’édition s’est imposée auprès des femmes du monde entier, toutes générations confondues, comme LA référence absolue en matière de littérature romantique, et plus généralement féminine.
Plus de deux fois le tour de la planète : voilà la dimension de la bibliothèque que l’on obtiendrait en alignant tous les livres Harlequin lus dans le monde depuis leur création ! Une success story qui ne doit rien au hasard, et tout aux femmes.
En France, Harlequin ce ne sont pas moins de 7 millions de livres vendus en 2015 et 70% de parts de marché du livre poche sentimental. Avec plus de 600 titres publiés chaque année, Harlequin propose une gamme complète qui n’a pas fini de séduire les lectrices…

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le profil Instagram
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Publicités

Et si on discutait ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.