Quelques pas de plus – Agnès Marot

Acheté à Montreuil, au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de décembre dernier, il est sorti de ma Pal grâce à vos votes.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Sora vient d’apprendre qu’elle doit passer le reste de sa vie à béquilles. Son quotidien se résumera désormais aux cours au lycée et aux séances de kiné. Elle pourrait s’y faire si Kay, la grande soeur qui l’a quasiment élevée, tenait le coup ; mais cette dernière, qui a toujours été la plus forte des deux, est en pleine descente aux enfers. Alors Sora décide de prendre les choses en main et d’enfiler la cape de ces superhéros qu’elle aime tant. Objectif : changer sa vie. Son meilleur atout : l’héritage navajo laissé par sa mère. Un ancien pouvoir de guérison qui pourrait les sauver, elle et sa soeur. Le problème, c’est qu’elles ne sont pas les seules à le chercher… et que leur rival est prêt à les suivre au bout du monde pour parvenir à ses fins.

Première phrase :
« Kay ? Je crois qu’on nous suit. »

Nombre de pages :
Scrineo : 329 pages

Mon avis :
Je suis assez mitigée concernant cette lecture. Je sais d’avance qu’écrire cette chronique va être compliquée.

En commençant cette lecture, je ne m’attendais pas à lire à une telle histoire. Je pensais arriver dans notre univers en compagnie de Sora et Kay deux jeunes filles avec des problèmes de santé. Finalement c’est bien plus complexe que ça.
Nous sommes bien en compagnie des deux sœurs qui ont non seulement des problèmes de santé mais qui sont aussi dans une situation familiale bien compliquée. Par contre, bien que l’histoire se déroule dans notre monde nous allons partir à la recherche d’une solution pour les problèmes de santé de Sora et Kay. Cette solution, les deux filles pensent la trouver dans les légendes liées aux origines de leur mère.
C’est assez difficile de planter le décor sans trop vous en dire.

Si mon avis est mitigé c’est principalement parce que je ne m’attendais pas à me retrouver dans un univers quelque peu surnaturel et que cela m’a perturbé. D’autant plus que certains événements liés au surnaturel m’ont paru un peu trop faciles.
Par contre, j’ai adoré découvrir les légendes navajo ainsi que les différentes références culturelles de nos personnages. C’est un vrai point fort de l’auteure. Déjà dans IRL, j’avais apprécié toutes les références offertes par Agnès Marot grâce à ces différents personnages.

Je me rends bien compte que ma chronique part un peu dans tous les sens mais je vous avais prévenu…

En bref :
Avec Quelques pas de plus, Agnès Marot nous offre un roman riche en références culturelles et en découverte. Embarquez avec Sora et Kay, deux sœurs courageuses et à fort caractère, à la découverte de l’héritage navajo.

Le moins :
Certains moments paraissent un peu trop faciles.

Le plus :
L’univers de l’auteure est vraiment bien construit.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :

Une tasse de thé bien chaude à la main, sa panthère de poche sur les genoux, Agnès Marot écrit des histoires dans lesquelles elle partage ses rêves, ses espoirs.
Avec I.R.L., son dernier roman, ses personnages empruntent les mille facettes des émotions et parcourent les sentiers de l’imaginaire pour mieux parler des hommes et du monde.
Entre deux mots et trois carrés de chocolat, elle passe de l’autre côté de la barrière pour travailler les romans des autres auteurs en tant que directrice de collection chez Scrineo.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son blog
sa chaîne Youtube
sa page Facebook
son instagram
son twitter

D’autres livres de l’auteure que j’ai lus :
IRL

La maison d’édition :

Créées en 2006 avec des essais et documents, les éditions Scrineo ont lancé en 2013 l’éléphant, la revue de culture générale diffusée à 40 000 ex. en kiosques et librairies.
En 2010, Scrineo s’est lancé dans la fiction, notamment avec des séries pour les adolescents et la jeunesse, avec des auteurs exclusivement francophones et venants de la BD ou du cinéma.
Récompensées par des prix prestigieux, certaines séries sont devenues des références, comme la série Les Haut Conteurs (90 000 ex. vendus), Le Puits des mémoires (25 000 ex. vendus), ou encore Le Livre de Saskia (25 000 ex. vendus).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Publicités

Et si on discutait ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.