T’choupi va à la ferme – Thierry Courtin

Depuis quelque temps, Filleul n°2 aime bien regarder T’choupi à la télévision. Avec ses parents, nous avons pensé que ça serait bien qu’il retrouve ce petit personnage lors des moments de lecture.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
T’choupi va à la ferme avec mamie : il fait un tour de tracteur, il va chercher les œufs dans le poulailler et surprise… un petit agneau est né dans la bergerie ! T’choupi décide de l’appeler Frisouille : youpi, T’choupi a un nouveau copain à la ferme !

Première phrase :
« T’choupi regarde les vaches avec mamie. »

Nombre de pages :
Nathan : 20 pages

Mon avis :
J’ai découvert le livre en même temps que Filleul n°2. Enfin quand je vous dis que je l’ai découvert en même temps que lui, j’ai surtout vu la première page et la dernière page. Et oui, rester assis et lire un livre n’est pas encore quelque chose qu’il arrive vraiment à faire du haut de ses presque 18 mois. Par contre, il a adoré découvrir tous les T’choupi présents en début de livre ainsi que celui de la dernière page. Il était super content d’avoir son livre : il courait dans la maison avec son livre en disant « mon T’choupi ». La marraine que je suis ne pouvait que craquer en voyant ça.

Le voir manipuler le livre m’a permis de me rendre compte que les pages sont vraiment solides et résistent à la maltraitance des petites mains. Merci aux pages plastifiées. Par contre, Filleul n°2 avait un peu de mal à ouvrir le livre tout seul lorsqu’il était entièrement fermé. D’ici quelques jours, il trouvera comment faire, j’en suis certaine.

Afin de pouvoir vous parler de l’intégralité du livre, j’ai quand même pris le temps de lire toute l’histoire (même si c’était toute seule). Avec ce petit album, les enfants vont pouvoir découvrir les animaux de la ferme comme les vaches, les poules, les cochons et les moutons. J’ai apprécié le fait que le vocabulaire soit précis ainsi il est question d’une brebis, d’un agneau, de poussins… Je trouve ça vraiment bien pour développer le vocabulaire des petits.
Les illustrations sont très sympa à regarder, on retrouve l’univers du dessin animé ainsi l’enfant n’est pas perdu.

Je pense que prochainement, Filleul n°2 découvrira une nouvelle aventure de T’choupi en livre.

En bref :
Avec T’choupi va à la ferme de Thierry Courtin, les jeunes enfants découvre différents animaux de la ferme. Le vocabulaire est simple mais réaliste ainsi les tout-petits pourront développer le leur. Les illustrations sont agréables à regarder et permettent de raconter une histoire pour ceux et celles qui n’ont pas la patience d’écouter tout le texte.

Le moins :
Il y a peut-être un peu trop de texte pour les plus jeunes.

Le plus :
L’enfant pourra vivre les mêmes aventures que T’choupi en allant à la ferme.

L’ auteur (présentation de l’éditeur) :

Après de solides études en arts graphiques à l’école MET de PENNINGHEN à l’ESAG puis à l’académie CHARPENTIER, il est d’abord illustrateur indépendant et réalise des illustrations pour Bayard Presse, Hatier, Hachette (« la Bibliothèque rose »), etc.
Il entre en 1981 dans le groupe Bayard Presse comme maquettiste et illustrateur pour le magazine Pomme d’Api. Il y devient directeur artistique en créant le magazine Youpi. Parallèlement, il illustre le magazine Popi et se spécialise dans la connaissance de l’attitude des tout-petits. Il se met à son compte en 1992 pour se consacrer à des projets personnels : réalisation de décors d’émissions de télévision pour enfants, création de la gamme graphique des CD du chanteur Pierre Lozère, illustrations de produits de puériculture pour des agences de design et de jeux (Absorba, Nestlé, Peau Douce, Monsavon, Smoby, Mustella), collections d’albums pour la France et les Etats-Unis (Readers Digest, Penguin & Putnam)… et surtout la création du personnage T’choupi pour les jeux Nathan. Il imagine un tendre petit garçon pingouin, aux formes rondes et graphiques : il crée son univers, sa famille, ses amis et en plus le fidèle confident de T’choupi : Doudou. Il réalise une gamme de couleurs plus douces que les couleurs alors en vogue : « j’ai travaillé dans la recherche d’une forme ronde aux trois couleurs, ce qui le rend unique et c’est ainsi que la tête du pingouin conceptualisé à ma façon graphique m’est apparue. » Il a réalisé plus de 30 produits-jeux de ce personnage. En 1997, les albums de T’choupi sont lancés, diffusés depuis à 3 millions d’exemplaires dans plusieurs pays !…
Thierry Courtin a toujours travaillé pour les enfants de 1 à 5 ans, son graphisme qui va à l’essentiel (pureté, tendresse de ses dessins et de leurs couleurs) touche particulièrement cette tranche d’âge et leur famille.

La maison d’édition :

Depuis plus de 130 ans, l’éducation est le cœur de métier de Nathan. Sa vocation d’éditeur est d’accompagner l’enseignant tout au long de sa mission éducative mais aussi de donner à tous les enfants et les apprenants, le goût du savoir et de la réussite, quels que soient leurs parcours personnels.
Filiale d’Editis, Nathan est un acteur majeur de l’édition scolaire et parascolaire, de la maternelle au lycée général et professionnel. Véritable référence dans les domaines de la petite enfance, de la littérature jeunesse, du jeu éducatif professionnel et grand public, Nathan se développe, en outre, sur les marchés du supérieur et de la formation professionnelle. Son savoir-faire pédagogique, la qualité de ses productions et la richesse de son offre sont reconnues en France et à l’international (Afrique, Océan Indien, Monde arabe, DOM-COM, Chine, Brésil…).
Déterminé à mettre le numérique au service des enseignants, des élèves et des familles, Nathan a pris très tôt le virage du digital et propose aujourd’hui de larges gammes de livres numériques et animés, de manuels interactifs, mais aussi des services innovants : le réseau social des enseignants du Primaire « Léa.fr », le site de personnalisation d’albums « T’choupi et moi », la solution Clea Nathan…

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la chaîne Youtube
la page Facebook
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Publicités

5 réflexions sur “T’choupi va à la ferme – Thierry Courtin

  1. Mon fils a toujours adoré Tchoupi, et une fois en première primaire, ils sont revenus pour l’aider dans son approche de la lecture et il était très fier de les lire seul ! Maintenant sa collection est chez ma filleule où j’espère qu’elle aura une aussi longue vie !!

    J'aime

  2. Pingback: T’choupi aime sa maman – Thierry Courtin | Les lectures de Blandine

  3. Pingback: T’choupi aime papa – Thierry Courtin | Les lectures de Blandine

  4. Pingback: T’Choupi champion de foot ! – Thierry Courtin | Les lectures de Blandine

Et si on discutait ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.