Outlander, tome 1 : Le chardon et le tartan – Diana Gabaldon

Si vous suivez mes wish-list depuis plusieurs mois, vous devez savoir que ce livre me faisait de l’œil depuis un sacré moment. Ayant adoré, Lise a fini par me l’offrir en fin d’année pour que je le découvre enfin. Notre envie de partir à la découverte de l’Ecosse ainsi que la venue de l’auteure à Livre Paris m’ont fait sauter le pas pour découvrir ce pavé.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale continue de vouer un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.
Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ?

Première phrase :
« A première vue, ce petit coin tranquille des Highlands ne se prêtait guère aux disparitions. »

Nombre de pages :
J’ai lu pour Elle : 853 pages

Mon avis :
J’appréhendais quelque peu ma lecture de ce roman. En effet, j’ai lu beaucoup de chroniques positives, c’est un sacré pavé et je ne suis pas vraiment une grande fan des romans historiques même si il y est question de romance. Pourtant encouragée par les différentes chroniques, les échanges avec les blogueurs mais surtout par Lise, je me suis lancée dans cette lecture que j’ai finalement dévorée en trois jours. Bon d’accord, j’en ai lu une grosse partie pendant mon weekend lecture mais quand même, je peux vous assurer que c’est vraiment une agréable surprise pour moi.

Très rapidement, j’ai oublié le côté historique du roman et je me suis laissée porter par l’histoire en elle-même : un mélange de roman d’aventure et d’histoire d’amour. Tout était réuni pour que je me laisse transporter en Ecosse, dans les années 1740 en compagnie de Jamie et Claire.

Les descriptions des paysages écossais m’ont vraiment donné envie de découvrir ce pays, j’ai aussi aimé tout ce qui avait trait aux légendes et coutumes de l’Ecosse. J’ai envie d’en savoir plus.

Pour ce qui est des années 1740, il faut dire que nos personnages sont quand même un peu moderne pour l’époque. Je ne suis pas une experte en Histoire, mais je ne pense pas que les femmes avaient autant de libertés que dans ce roman. Le fait que l’auteure ait fait ce choix, ne m’a posé aucun souci.

Les personnages sont vraiment très nombreux : certains uniquement de passage, d’autres beaucoup plus présents. Je me suis attachée à plusieurs d’entre eux et j’espère les revoir dans les prochains tomes. Parler de chacun d’eux prendrait bien trop de lignes, je vais donc me contenter de vous parler de Jamie et de Claire, les deux personnages principaux.
D’une façon très surprenante, Claire se retrouve d’un seul coup en 1743 alors qu’elle vit normalement au 20ème siècle. J’ai trouvé qu’elle acceptait la situation assez facilement, qu’elle ne se questionnait pas trop sur le comment ni le pourquoi et surtout qu’elle s’adaptait vraiment très vite à la vie des années 1740. Personnellement, j’aurais vraiment du mal à vivre ainsi mais bon. En dehors de ça, c’est un personnage que j’ai vraiment beaucoup aimé. Elle a du caractère, de la répartie et la main sur le cœur. Elle ressemble à la femme que l’on aimerait toutes être. Sans oublier qu’elle est en plus très jolie.
Jamie c’est un peu le bad boy au cœur tendre d’aujourd’hui mais à l’époque d’avant : il n’est pas fait pour respecter les règles, il n’aime pas les injustices, il est prêt à tout (même à mourir) pour les gens qu’il aime… Et surtout, il est très séduisant : toutes les filles sont prêtes à l’épouser. Je ne suis pas tombée de suite sous son charme mais assez rapidement, il faut l’avouer. De la même façon que notre héroïne a accepté son arrivée dans le passé, Jamie accepte très facilement qu’elle vienne du futur. J’avoue que l’auteure a vraiment jouer la facilité sur ce coup-là mais bon pourquoi pas après tout puisque ce n’est pas vraiment le centre de l’histoire.
Je trouve que c’est un couple qui fonctionne bien. J’ai hâte de découvrir la suite maintenant qu’ils sont officiellement ensemble.

Un mot rapide sur la plume de Diana Gabaldon (la chronique commence à être longue). Je me suis vraiment laissée porter par les mots et les descriptions de l’auteure. Je regrette juste qu’il n’y a pas eu certaines notes pour définir certains mots car j’étais parfois un peu perdue (merci Google).

En bref :
Mais pourquoi n’ai-je pas lu plutôt Outlander, tome 1 : Le chardon et le tartan ?!? Un grand merci à Lise qui m’a fait découvrir la plume de Diana Gabaldon ainsi que les personnages et l’univers qu’elle a créé. Ce roman c’est un juste milieu entre l’historique, le roman d’amour et le roman d’aventure. Il est fait pour plaire à tous ceux qui aiment au moins l’un de ces genres. Il ne me reste plus qu’à découvrir l’adaptation en série.

Le moins :
Les deux personnages principaux acceptent assez facilement le fait de ne pas appartenir à la même époque.

Le plus :
On ne s’ennuie pas un instant.

L’ auteure (présentation de l’éditeur) :

Diplômée d’écologie et de biologie marine, Diana Gabaldon a enseigné pendant douze ans à l’université d’Arizona avant de se consacrer à la création romanesque. Elle connait un immense succès avec la saga Outlander, qui compte plus de vingt millions de lecteurs dans le monde et fait l’objet d’une série télévisée dont le premier épisode fut diffusé le 9 août 2014.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son blog (en anglais)
sa chaîne Youtube (en anglais)
sa page Facebook (en anglais)
son site internet (en anglais)
son twitter (en anglais)

La maison d’édition :

J’ai lu pour elle, du roman d’amour au roman paranormal
Sylvia Day, Jamie McGuire, Cassandra O’Donnell, Lisa Kleypas, Nora Roberts, Barbara Cartland… Tous les grands noms de la romance, qu’elle soit sentimentale, historique, érotique, paranormale, contemporaine ou à suspense sont réunis sur J’ai lu pour elle. Découvrez l’ensemble de nos auteures très souvent primées pour la qualité de leur plume, aux univers riches et passionnants. Ne tardez plus pour les lire !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le profil Instagram
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Publicités

4 réflexions sur “Outlander, tome 1 : Le chardon et le tartan – Diana Gabaldon

  1. Coucou, je suis super contente que tu aies aimé 🙂 Claire accepte de rester car elle ne sait pas comment repartir, vraiment. Et puis, elle a des raisons de rester, lol. 🙂 C’est une très chouette saga !

    J'aime

  2. Pingback: On lit quoi ? La Blogo lit quoi? – #15 – La sélection de Mars | La Frog Family

  3. Pingback: Juin 2018 | Les lectures de Blandine

Et si on discutait ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.