Des romances et des mots – Valéry K. Baran, Emily Blaine, Cécile Chomin, Léna Forestier, Louisa Méonis et Gilles Milo-Vacéri

Acheté à Livre Paris 2016 (ça va, ça reste raisonnable sachant que j’en ai qui date de Livre Paris 2015), Ussy82 a pris la décision de me faire enfin sortir ce recueil de nouvelles de cette Pal qui augmente chaque jour un peu plus.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
A l’occasion du Salon du Livre de Paris 2016 dédié à la Corée, nous avons demandé à six auteurs de la collection HQN d’écrire une romance – moderne, érotique ou humoristique… – à partir d’un idéogramme, de ces six mots : amant, parapluie, voisin, cahier, soleil, rêves.
Nos talentueux auteurs ont donné vie à six nouvelles inédites, dont la richesse et la diversité ont dépassé nos espérances C’est donc avec une grande fierté que nous vous invitons à plonger au cœur de leurs univers et à vous laisser porter par les mots…

Première phrase :
« Ardèche méridionale. »

Nombre de pages :
HQN : 410 pages

Mon avis :
Comme je l’ai fait précédemment pour Nuits d’enfer au paradis, je vais vous donner de courts (ou pas) avis sur chacune des six nouvelles qui forment ce recueil de romance. Juste avant, un petit bémol concernant le sommaire qui est totalement faux par rapport à la pagination, mais bon ça n’empêche en aucun cas la lecture.

C’est Valéry K. Baran qui ouvre le bal avec Emporte-moi, une romance qui se déroule en Ardèche. Le mot d’où est parti cette nouvelle c’est Amant. Aucun mystère, il va donc être question d’amant et donc d’érotisme. Je ne connaissais pas la plume de l’auteure et j’ai vraiment beaucoup aimé sa façon d’écrire les scènes érotiques mais aussi de mener son histoire. Je pense très sincèrement qu’à l’occasion je découvrirai d’autres livres d’elle. Pour en revenir à cette nouvelle, pour une fois ce n’est pas la jeune femme qui est vierge ou qui a tiré un trait sur le sexe mais l’homme. J’ai beaucoup aimé cette originalité. Notre héroïne va donc devoir utiliser son charme naturel mais aussi changer ces habitudes pour faire craquer ce jeune homme issu de son enfance. Je ne vous en dis pas plus mais j’ai passé un super moment avec cette histoire qui ne m’a pas frustré à la fin.

Emily Blaine, auteure de romance qu’on ne présente plus, nous emmène dans Amis ou amants à partir d’une histoire de parapluie. Je vous avoue que j’ai adoré le rôle du parapluie dans cette histoire de sexe, d’amour ou d’amitié. Ne comptez pas sur moi pour vous dévoiler le lien qui unit les deux personnages principaux de cette courte histoire. Aucune surprise pour ma part, j’ai beaucoup aimé et j’ai passé un très bon moment. Une fois de plus aucune frustration à la fin de cette lecture.

Cécile Chomin, auteure que je ne connais uniquement de nom, m’a fait passer un super moment avec Mes voisins, mon fantasme et moi. J’ai souri et rigolé de nombreuses fois à la lecture de cette nouvelle. Ah cette histoire de voisin est juste géniale. Après cette lecture, j’ai tout simplement envie de découvrir d’autres livres de l’auteure et de rire encore et encore.

A partir d’un mystérieux cahier, Léna Forestier nous emmène en Corée à la recherche du passé dans la nouvelle Grâce à quelques mots sur un cahier. Première histoire qui nous emmène dans le pays qui était au centre de Livre Paris l’année où le recueil est né. Malheureusement, sans détester, c’est une nouvelle qui n’a pas su m’emporter tant par l’histoire que par le style de l’auteure. Je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire, à vivre les moments avec les personnages…

Louisa Méonis nous emmène au soleil avec Samantha ou Le chemin de l’amour est encombré. C’est à nouveau, une auteure que je ne connaissais que de nom. Sans être totalement passionnée par cette lecture, j’ai passé un bon moment en compagnie de Samantha et Thomas. Il faut dire qu’avec eux on ne s’ennuie pas, ils cumulent les moments galères mais aussi les bons moments. Pour autant, je ne sais pas si j’aurais envie de découvrir d’autres histoires de l’auteure notamment celle de Lola (qui est un personnage secondaire ici).

Gilles Milo-Vacéri nous entraîne à la recherche du plaisir et du désir dans Aux sources du plaisir. Je n’ai pas été passionnée par cette lecture qui nous offre beaucoup d’érotisme et de sensualité. J’ai apprécié le fait qu’il n’y ai aucune vulgarité mais je n’ai pas été émoustillée par les mots de l’auteur. Gilles Milo-Vacéri nous offre une vision, un visage différents de la Corée que celui de Léna Forestier avec l’aide de dessinateurs. Je n’ai pas du tout aimé le fait que l’auteur se fasse apparaître comme un des personnages, j’ai trouvé ça très dérangeant, trop publicitaire… Malgré tout, la lecture n’a pas été désagréable.

En bref :
Je m’attendais à passer beaucoup plus de temps en Corée dans ce recueil de nouvelles au vu du résumé. J’ai un ressenti différent selon les histoires proposées avec un avis très positif pour celles de Emily Blaine et Cécile Chomin, positif pour celles de Valéry K. Baran et Louisa Méonis et plutôt mitigé pour celles de Léna Forestier et Gilles Milo-Vacéri.

Le moins :
C’est compliqué de donner un moins qui correspond à l’ensemble du recueil.

Le plus :
Il y en a pour tous les goûts à partir du moment où on aime la romance.

Les auteurs (présentation de l’éditeur) :

Issue d’une famille d’enseignants en littérature, Valéry K. Baran a baigné depuis l’enfance dans la passion de l’écriture. Après plusieurs années animées par une grande soif d’aventures, elle a finalement renoué avec ce premier amour, livrant aux lecteurs des histoires chargées d’érotisme. Ses récits torrides font cependant toujours la part belle à la romance.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa chaîne Youtube
sa page Facebook
son profil Google +
son instagram
son site internet
son twitter

Emily Blaine est LA success story made in Harlequin ! Révélée par Passion sous contrat, consacrée par la série Dear you et confirmée par le succès de chacun de ses nouveaux titres, Emily Blaine est devenue, avec plus de 150 000 romans vendus, la reine incontestée de la romance moderne à la française. Car elle est bien française, bretono-parisienne pour être plus précis. Son âge est un secret très bien gardé et la rumeur veut qu’elle n’atteigne jamais la barre des trente ans !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook
son instagram
son site internet
son twitter

Révélée par sa trilogie Hot love, Cécile Chomin vit dans le sud de la France dans une maison toujours ouverte où se retrouvent régulièrement ses amis. Son mari et ses deux petites filles sont indispensables à son équilibre. Entre son travail de professeur en lycée et sa passion pour la danse (qu’elle partage avec son mari), cette hyperactive prend temps de s’évader à travers son écriture, grâce à laquelle ses personnages prennent vie pour son plus grand bonheur.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook
son profil Facebook

Vivre c’est choisir, et choisir, c’est renoncer. N’emprunter qu’un passage, quand dix s’ouvrent simultanément et qu’on voudrait les prendre tous… Léna Forestier a donc dû choisir : ni agent secret, ni décoratrice de cupcakes, ni tarologue, ni vétérinaire pour marsupiaux en Tasmanie… mais romancière et nouvelliste, parce que écrire est le seul métier qui permet de ne renoncer à rien, d’habiter tous les lieux de la Terre et d’être quelqu’un de différent à chaque histoire.

Louisa Méonis a deux enfants, deux chats et un mari. Le fromage et la charcuterie sont ses grands passions, et elle pratique également la sieste à haut niveau.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son blog
sa page Facebook
son twitter

Dans la vie mouvementée de Gilles Milo-Vacéri, ponctuée d’aventures, de voyages et de rencontres singulières, l’écriture fait figure de fil rouge. C’est dans les mots que Gilles trouve son équilibre, et ce depuis toujours : ayant commencé à écrire très tôt, il a exploré tous les genres – des poèmes aux romans, en passant par le fantastique et l’érotisme – et il ne se plaît jamais tant que lorsqu’il peut partager sa passion pour l’écriture avec le plus grand nombre.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son blog
sa page Facebook
son profil Google +
son twitter

La maison d’édition :

Harlequin HQN est la collection primo-numérique des éditions Harlequin ; entièrement dédiée aux auteurs de langue française, elle propose une très grande variété en terme de genre, de format, contenu et de rythme de publication.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Publicités

3 réflexions sur “Des romances et des mots – Valéry K. Baran, Emily Blaine, Cécile Chomin, Léna Forestier, Louisa Méonis et Gilles Milo-Vacéri

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 18 décembre 2017 – 24 décembre 2017 | Les lectures de Blandine

  2. Pingback: Tout en haut de ma liste – Emily Blaine | Les lectures de Blandine

  3. Pingback: My only one – Caro M. Leene, Sara Agnès L, Anne Rossi et Emily Blaine | Les lectures de Blandine

Et si on discutait ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.