Les romantics – Leah Konen

Tentée par ce livre depuis sa sortie (ou presque), j’ai profité d’une masse critique pour découvrir enfin ce roman.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Gael Brennan est un type bien, sensible et terriblement romantique. Quand il surprend la fille qu’il aime en train d’embrasser son meilleur ami, Mason, son cœur vole en éclats… Inquiet pour son avenir, l’Amour décide de l’aider. L’Amour en personne !

Première phrase :
« Non, non, soyons précis ! »

Nombre de pages :
La martinière jeunesse : 364 pages

Mon avis :
Avant toute chose, je dois vous dire que c’est un des rares livres où le résumé ne dévoile pas la moitié de l’histoire. A moins de quarante pages de lecture, tout ce qui est dit sur la quatrième de couverture est dévoilé au lecteur. Très rapidement, nous sommes donc dans l’inconnu. J’ai adoré ça.

Les romantics c’est un livre pour tous ceux et celles qui aiment l’amour sous toutes ses formes : amicale, fraternelle, familiale et bien sûr amoureuse. Si l’amour est le sujet principal de ce roman, les relations amicales et familiales ne sont absolument pas mises de côté, bien au contraire. Les amis et la famille sont d’une très grande aide pour le personnage principal, même si il faut l’avouer au début ce n’était pas gagné.

Pour en revenir à l’amour, c’est d’ailleurs l’Amour qui est le narrateur de cette histoire. J’ai trouvé ça super original d’avoir personnifié ce sentiment qui fait tant partie de nos vies. C’est un personnage à part entière de l’histoire qui a beaucoup d’humour, qui sait se remettre en question mais qui laisse aussi son libre arbitre à chacun des autres personnages, même si parfois il triche un peu. Mais bon, c’est pour leur bien.
Puisque je suis partie sur les personnages (cet avis part vraiment dans tous les sens mais j’ai tellement de chose à vous dire sur ce livre), je vais poursuivre avec Gael, le personnage principal de ce livre. Il n’a vraiment pas de chance en amour : entre ses parents qui se sont séparés il y a peu de temps et sa petite amie (dont il est raide dingue) qui le trompe avec son meilleur ami, il y a de quoi douter de l’existence de l’amour avec un A. Heureusement pour lui (et pour nous), le destin (ou l’Amour) va lui venir en aide pour lui montrer qu’il existe différents amours et différentes façons de le vivre.
Je ne vous parlerais pas des autres personnages car je pense que ça peut être sympa de les découvrir au fur et à mesure de la lecture. Pour autant, une mention spéciale pour la petite sœur de Gael qui est vraiment très perspicace pour son âge. J’ai adoré cette petite fille qui deviendra certainement une sacrée jeune fille dans quelques années.

Leah Konen a su mélanger humour et sérieux tout au long de ce roman. Elle a disséminé des petits conseils de savoir vivre et d’espoir au milieu de l’histoire de Gael. Je ne sais pas si elle a écrit d’autres romans mais une chose est certaine, je vais jeter un œil et surtout la suivre de très près car j’ai passé un super bon moment.

En bref :
Quand l’Amour lui-même vous raconte une histoire, comment ne pas passer un super moment ? J’ai souvent souri avec cette lecture et je me suis reconnue dans les (més)aventures des personnages. Que vous croyez en l’amour (sous toutes ses formes) ou non, vous passerez très certainement un très bon moment avec ce petit livre jeunesse. Je crois pouvoir dire que c’est un coup de cœur pour moi.

Le moins :
Très sincèrement, je n’en vois pas.

Le plus :
J’ai trouvé ça très original que ce soit l’Amour qui soit le narrateur.

L’ auteure (présentation de l’éditeur) :

Leah Konen a grandi à la campagne, dans une petite ville de l’Etat de Washington, avant de déménager dans une banlieue de Caroline du Nord, beaucoup plus animée et plus riche en thés divers. Après des études de journalisme à l’Université de Caroline du Nord de Chapel Hill, elle est allée à New York poursuivre son rêve de devenir écrivain. Quand elle n’écrit pas – un roman ou des articles pour la presse ou la mode –, elle passe son temps à lire, gâter son chien Farley, faire du vélo à Brooklyn, suivre des concerts de musique live, et regarder la télé. Son roman young adult, The last time we were us est paru aux Etats-Unis au printemps 2016.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son blog (en anglais)
sa page Facebook (en anglais)
son instagram
son site internet (en anglais)
son twitter (en anglais)

La maison d’édition :

Depuis 1995, les éditions De La Martinière jeunesse explorent tous les domaines de l’édition jeunesse.
Particulièrement reconnue pour ses ouvrages photographiques et ses collections dédiées aux adolescents, De La Martinière Jeunesse se distingue par son approche innovante dans l’organisation et la transmission des savoirs à destination de la jeunesse.
En 2010, le label La Martinière J. Fiction voit le jour pour proposer des textes littéraires de qualité, ouverts et accessibles, qui font le bonheur des passionnés comme des lecteurs débutants.
De La Martinière Jeunesse présente aujourd’hui un catalogue riche de 500 titres et publie environ 80 nouveautés par an.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la chaîne Youtube
la page Facebook
le profil Google +
le profil Instagram
le profil Pinterest
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :


Merci à Babelio et aux éditions La martinière jeunesse pour leur confiance et l’intérêt qu’ils portent à mon blog.

Publicités

4 réflexions sur “Les romantics – Leah Konen

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 11 décembre 2017 – 17 décembre 2017 | Les lectures de Blandine

Et si on discutait ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.