Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil – 2 et 3 décembre 2017

Pour la troisième année consécutive, je me suis rendue à Montreuil, le premier weekend de décembre afin de participer au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse. Lise m’y a accompagné (pas certaine qu’elle revienne après la torture que je lui aie fait vivre). C’est principalement grâce à elle que vous avez des photos de cet événement puisqu’elle a joué le rôle de ma photographe. Merci Lise.

Aller à un salon du livre ne commence pas uniquement lorsque l’on rentre dans le salon mais plusieurs jours avant lorsqu’on essaye de faire un planning entre dédicaces (j’en profite pour prévoir les livres que je vais acheter et ainsi faire mon budget) et conférences. Je dois dire que cette année, j’ai trouvé assez difficile de le faire car les auteurs qui m’intéressaient été surtout présents le samedi et souvent à des horaires assez similaires. Le bon côté des choses, c’est que ça m’a permis de faire des choix et donc de réduire les dépenses (pas tant que ça finalement mais chuttt). Nous avions donc prévu 5 dédicaces le samedi ainsi que le petit déjeuner aux éditions Michel Lafon) et 4 dédicaces le dimanche ainsi qu’une conférence. J’avais rajouté une dixième dédicace pour un livre déjà en ma possession si nous avions le temps. Autant vous dire que nous n’allions pas avoir beaucoup de temps pour flâner. C’est toujours comme ça quand je vais à un salon et je crois que je m’y suis habituée avec plaisir.

Samedi est enfin arrivé ! Bizarrement aucune difficulté pour me lever alors que c’est un réveil très matinal. Direction la gare, j’ai profité de la partie du trajet où j’étais seule pour avancer dans ma lecture en attendant que Lise me rejoigne. Une fois arrivée sur Paris, c’est un peu la course pour rejoindre le salon afin d’arriver avant qu’il y n’ait trop de monde. L’entrée se passe sans trop de difficulté. Nous commençons par un petit tour dans le salon en se dirigeant vers les premiers stands où nous avons les dédicaces.

A 10h, rendez-vous chez les éditions Michel Lafon pour le petit déjeuner annuel. C’est toujours un plaisir de voir Camille et Guillaume qui en profitent pour nous parler des futures sorties autour de viennoiseries et de boissons chaudes ou froides, au choix . J’en ai d’ailleurs noté deux que vous croiserez certainement sur mon blog dans les mois à venir : The vanishing girl (publié le 8 mars 2018) de Laura Thalassa et Mot à mot (publié le 8 mars 2018, lui aussi) de Lucy Keating (l’auteure de Dreamology). Comme à chaque fois, nous avons aussi été gâté avec trois épreuves non corrigées (Simon Thorn, tome 1 : Le spectre du roi animal de Aimée Carter, L’étoile, tome 1 : En piste de Marie Claude Pietragalla et L’île des disparus, tome 1 : La fille de l’eau de Viveca et Camilla Sten) que j’ai hâte de découvrir. Ca ne s’arrête pas là puisqu’une bougie aux couleurs de What Light de Jay Asher ainsi qu’un sac aux couleurs de Le journal intime de Cléopatre Wellington, tome 1 : Mémoires d’une jeune guenon dérangée de Maureen Wingrove.

Ce qui est dommage lors de ce rendez-vous c’est que nous sommes très nombreux, qu’il y a beaucoup de bruit et que l’on n’entend pas forcément tout ce qui est dit. A l’occasion de ce petit déjeuner, j’ai pu croiser rapidement Babitty du blog Histoire naturelle de bibliophiles. Aussi timide l’une que l’autre, nous n’avons pas beaucoup échangé (j’espère qu’on sera moins timide la prochaine fois) et n’avons même pas pensé à prendre une photo. J’ai aussi échangé rapidement avec Karline du blog Un brin de lecture.

Nous nous sommes ensuite rendus sur le stand des éditions Robert Laffont pour la dédicace de Cat Clarke. A l’origine, j’avais prévu d’acheter Opération pantalon mais en lisant le résumé je n’étais finalement plus vraiment tentée par ce livre. C’est donc Girlhood que j’ai acheté à la place.

Comme nous avions un peu de temps après la prochaine dédicace, nous sommes restées chez Robert Laffont afin d’aller à la rencontre de Victor Dixen… C’était mission impossible, il n’était plus possible de participer à cette dédicace tellement il y avait de monde. Nous avons quand même gagné un numéro afin de pouvoir participer à la dédicace de l’après-midi… Je n’ai pas regretté mon passage vers l’auteur puisque j’ai pu échanger un petit peu avec Zélie du blog Les livres de Zélie. Nous avons été un peu moins timides qu’avec Babitty mais ce n’est pas pour autant que nous avons pensé à faire une photo… La prochaine fois peut-être…

Puisque nous avions un peu de temps pour nous, nous en avons profité pour aller jeter un œil à l’exposition et faire une pause repas.

De retour sur le stand des éditions Michel Lafon mais cette fois pour une dédicace : celle de Jay Asher. Ayant déjà découvert What Light, j’ai acheté 13 reasons why publié chez Albin Michel. L’attente a été assez courte mais j’en ai tout de même profité pour avancer dans ma lecture en cours.

Nous avons pris notre courage à deux mains afin de retourner chez Robert Laffont dans l’espoir d’obtenir la dédicace de Victor Dixen pour Phobos, tome 1 que j’avais déjà en ma possession. Nous étions le numéro 41, nous avons mis deux heures à atteindre l’auteur. Lise en a profité pour se laisser tenter par sa saga. Victor Dixen est vraiment très sympathique, nous avons pu échanger avec lui, même si nous ne connaissions pas la saga. Ca m’a vraiment donné envie de la découvrir, j’espère donc le faire très prochainement.

Direction le stand Nathan pour Cathy Cassidy, l’occasion pour moi d’acheter le tome 5,5 de la saga Les filles au chocolat. A nouveau, une très longue attente avec près d’une heure et demie de patience avant d’arriver devant l’auteure.

Pendant le petit déjeuner Michel Lafon, Lise avait craqué sur le résumé de Le journal intime de Cléopatre Wellington, tome 1 : Mémoires d’une jeune guenon dérangée de Maureen Wingrove, qu’elle a commencé très rapidement dans la journée. L’auteure étant en dédicace, nous en avons profité pour aller à sa rencontre. J’ai été très faible puisque j’ai moi aussi craqué (il faut dire que Lise avait l’air de tellement s’amuser avec cette lecture, que je ne pouvais pas faire autrement). Ca a là aussi été très long… 2h d’attente avant d’obtenir la dédicace. Une dédicace certes très belle, mais bon c’était vraiment long alors qu’il n’y avait pratiquement personne devant nous. D’ailleurs, je n’ai pas été jusqu’au bout de la dédicace car une autre m’attendait… Lise s’est donc chargée de faire dédicacer nos deux livres. N’ayant pas de photo de l’auteure, je vous mets celle de la dédicace que je trouve vraiment géniale.

Pendant que Lise patientait de son côté, j’ai fait la même chose de mon côté pour Nine Gorman (booktubeuse sur Les lectures de Nine) avant de découvrir Le pacte d’Emma, tome 1 aux éditions Albin Michel. C’est à nouveau une heure et demie d’attente… L’auteure a l’air vraiment très sympathique et je dois avouer que j’ai hâte de lire son roman. J’espère donc le faire très prochainement.

C’est ainsi que s’est terminé notre première journée à Montreuil. Nous sommes rentrées épuisées, chargées de livres (surtout moi lol) et avec un compte en banque allégé… Une petite déception pour ce premier jour : nous n’avons pas pu aller à la dédicace de Cassandra O’Donnell non pas par manque de temps mais à cause d’une mauvaise information. Nous sommes allées sur le stand des éditions Flammarion pour acheter chacune un tome de Rebecca Kean et on nous a dit qu’il n’y en avait pas car ce n’était pas du jeunesse. Après échange (après le salon bien sûr…) avec l’auteure il s’est avéré qu’il y en avait pour la dédicace. C’est vraiment dommage pour cette mauvaise information, mais bon je me rattraperais en mars à Livre Paris.

Après un réveil difficile dimanche matin et un bon petit déjeuner à l’hôtel, nous sommes de retour au salon. L’entrée est beaucoup plus difficile que la veille, il m’a fallu patienter près d’une demi-heure. Une fois à l’intérieur, c’est la course puisque je commence la journée avec Orianne Lallemand et Eléonore Thuillier sur le stand Auzou pour gâter mes Filleuls et mon neveu de cœur. En mars, j’avais loupé la dédicace car arrivée trop tard donc hors de question que cela se reproduise. Malheureusement, il n’y avait plus le livre pour Filleul n°2, je n’ai donc acheté que P’tit Loup aime le Père Noël et Le loup qui ne voulait plus marcher pour Filleul n°1 et mon neveu de cœur. Je vous mets les dédicaces car je les trouve magnifique.

Nous étions tranquilles pour le reste de la matinée, nous en avons profité pour flâner sur le salon avant de nous diriger vers le stand des éditions Rageot pour aller à la rencontre de Samantha Bailly. J’ai un petit peu merdé sur ce coup puisque je voulais acheter A durée déterminée mais il s’avère que ce n’est pas du tout Rageot qui édite ce livre. A la place, je me suis laissée tenter par Nos âmes jumelles. Dans la file d’attente (qui a été plutôt rapide au vu du nombre de personnes devant nous et parce que l’auteure a commencé en avance), j’ai pu échanger avec une grande fan de Samantha Bailly. Elle m’a conforté dans mon choix de ce livre donc j’espère ne pas être déçue.

Nous nous sommes ensuite rendues à la scène littéraire afin de participer à la conférence de Jay Asher sur L’adolescence à fleur de peau. J’ai quelque peu été déçue car finalement il s’agissait d’une interview de l’auteur par deux adolescents par rapport à ces deux livres publiés en France. Je n’ai pas trouvé ça super intéressant mais bon au moins nous étions posées.

Sitôt la conférence terminée, nous avons rejoint le stand des éditions Scrinéo pour participer à deux dédicaces : en premier celle d’Agnès Marot pour Quelques pas de plus. L’auteure est super sympa, nous avons discuté un petit peu et je lui ai donc avoué ne pas avoir encore lue IRL, acheté l’an passé sur le même salon. Du coup, elle me l’a noté sur ma dédicace. Je trouve que ça rajoute une personnalisation à la dédicace, c’est vraiment cool. La seconde devait être celle de Cindy Van Wilder pour La lune est à nous mais le roman était en rupture de stock. C’est vraiment dommage mais bon tant pis.

Nous avons terminé le salon à la cafétéria où nous avons papoté toutes les deux avant que Mickaéline des blogs Lavis de Mickaéline et Les ptits loups malins nous rejoigne par hasard. Nous avons bien discuté mais n’avons pas pris de photos (décidément….).

Notre deuxième journée au salon arrive à sa fin, il est temps pour nous de rejoindre la gare et de rentrer dans notre chez nous. Une deuxième journée plus calme que la première avec moins d’attente ce qui n’est pas plus mal car jambes, dos et patience avaient déjà été mis à rude épreuve la veille.

En bref, le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil 2017 :
c’est 12 nouveaux livres dont deux qui ne sont pas pour moi et trois qui m’ont été offert par les éditions Michel Lafon,
c’est un peu plus de 7h30 d’attente pour rencontrer 10 auteurs,
c’est trois loupés avec deux ruptures de stock et une mauvaise information
c’est la découverte d’une nouvelle auteure : Maurenn Wingrove,
c’est l’envie de découvrir très rapidement (plus rapidement que les autres) trois livres : Phobos, tome 1 de Victor Dixen, Le pacte d’Emma, tome 1 de Nine Gorman et Le journal intime de Cléopatre Wellington, tome 1 : Mémoires d’une jeune guenon dérangée de Maureen Wingrove,
c’est la rencontre de deux blogueuses avec qui j’échange régulièrement : Babitty et Zélie et de revoir deux blogueuses déjà rencontrées précédemment : Karline et Mickaéline,
c’est le partage de ma passion avec Lise même si je sais que ce n’est pas le salon dont elle gardera le meilleur souvenir,
c’est surtout de merveilleux souvenirs…
Je suis toujours contente d’arriver en salon mais aussi toujours contente de rentrer chez moi car c’est vraiment épuisant. Pour autant, j’espère y aller à nouveau l’année prochaine afin de faire de nouvelles découvertes et de nouvelles rencontres.

Merci Lise de m’avoir accompagnée.

Encore plus de photos vous attendent sur la page Facebook

N’hésitez pas à me laisser le lien de votre compte rendu de votre salon en commentaire, j’adore lire ce genre d’article.

Publicités

11 réflexions sur “Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil – 2 et 3 décembre 2017

  1. Coucou superbe article, je vais tenter d’écrire mon article cette semaine pour ne rien oublier ! C’est vrai qu’on a oublié la photo, il faudra y penser la prochaine fois, peut-être au salon du livre de paris 🙂

    J'aime

  2. Pingback: Récap’ de la semaine – 2 décembre 2017 – 10 décembre 2017 | Les lectures de Blandine

  3. Pingback: Décembre 2017 | Les lectures de Blandine

  4. Pingback: Année 2017 | Les lectures de Blandine

  5. Pingback: Etoile, tome 1 : En piste ! – Marie Claude Pietragalla | Les lectures de Blandine

  6. Pingback: Les filles au chocolat, tome 5,5 : Cœur sucré – Cathy Cassidy | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s