Wild seasons, tome 2 : Dirty rowdy thing – Christina Lauren

Je poursuis cette saga commencée le mois dernier.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Coucher avec son ex n’a qu’un seul intérêt… tomber amoureux.
Contrairement à ses meilleures amies, Lola et Mia, Harlow a la réputation d’une croqueuse d’hommes. Lors d’un weekend à Las Vegas, la ville de toutes les folies, elle épouse un pêcheur canadien aussi brut de décoffrage que ridiculement sexy. Elle ne s’est pas trompée sur la marchandise : Finn fait des merveilles avec ses mains musclées, ses lèvres ourlées, son corps tout entier… Bref, le rêve !
Tout allait très bien – une aventure à fleur de peau, torride et excitante – jusqu’à ce que Finn fasse irruption dans sa ville à elle. Malgré les réticences d’Harlow, il s’immisce dans son groupe d’amis et leurs sorties arrosées. Pas d’erreur possible : entre eux, l’attirance est… irrésistible ! Ce n’est pas de l’amour ni même de la tendresse, mais ces retrouvailles intenses leur permettent de s’échapper de leur vie quotidienne. Les nuits passionnées s’enchaînent, et le mystérieux voyage d’affaires de Finn se prolonge pendant des semaines. Finn et Harlow sont adeptes du no limit au lit, mais très rapidement leur plan cul commence à ressembler à une vraie relation. Et pour deux personnalités indépendantes et si accros au contrôle, le dernier plongeon est souvent le plus difficile. Tomber amoureux ne signifie-t-il pas tomber tout court ?

Première phrase :
« Je franchis en trompe les portes du premier Starbucks trouvé sur mon chemin, après m’être échappée du lit où dort encore le second pire coup de mon existence. »

Nombre de pages :
Hugo roman : 337 pages

Mon avis :
Le premier tome de cette saga ne m’avait pas spécialement emballé. Heureusement pour moi, ce second tome m’a beaucoup plus. Les auteures ont su me séduire tant par l’histoire que par les personnages. J’ai trouvé leurs personnalités plus intéressantes que celles de Mia et Ansel, les personnages du premier tome.

Harlow est une jeune femme moderne, elle vit seule, elle travaille, elle prend le plaisir là où il y en a (même si le résultat n’est pas toujours celui attendu). Malheureusement, un événement familial va remettre en question sa joie de vivre et son insouciance. C’est justement à ce moment-là que Finn, son mari d’une nuit, va faire sa réapparition. Grâce à lui, elle va trouver un refuge, pour oublier un peu la réalité…
De son côté Finn doit trouver une solution pour son entreprise. Tout comme Harlow, leur relation va être l’occasion pour lui d’oublier un peu ses soucis mais aussi de les partager avec la jeune femme.
J’ai vraiment beaucoup aimé voir évoluer la relation de ces deux personnages.

Evidemment, nous recroisons un peu Ansel et Mia mais il reste vraiment au second voire au troisième plan. J’espère avoir l’occasion de recroiser Harlow et Finn dans les prochains tomes car je me suis vraiment attachée à eux deux.

En bref :
Une romance érotique pleine de sensibilité avec des personnages très attachants. Ce second tome m’a vraiment donné envie de poursuivre la saga. Le troisième tome va d’ailleurs être l’une de mes prochaines lectures.

Le moins :
Une lecture qui ne restera pas éternellement dans ma mémoire.

Le plus :
Harlow et Finn sont vraiment très attachants.

Les auteures (présentation de l’éditeur) :

Christina Lauren est le nom de plume d’un duo d’écrivains, de meilleures amies, d’âmes sœurs – de jumelles de toujours. Christina Hobbs et Lauren Billings sont les auteurs de Beautiful bastard et de la série Beautiful, en tête des listes de best-sellers du New York Times, de USA Today et à travers le monde. Dans la plupart de leurs romans, aussi romantiques qu’empreints d’une sensualité torride, on s’embrasse. On s’embrasse beaucoup. On les retrouve sur le web ou sur Twitter et sur Facebook.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
leur blog
leur page Facebook (en anglais)
leur instagram
leur pinterest
leur site internet (en anglais)
leur twitter (en anglais)

La maison d’édition :

Hugo, une maison d’éditeurs ! Maison d’éditeurs avec un S… Témoin de la complémentarité des femmes et des hommes qui constituent cette maison, reflet de la diversité des auteurs qui nous font la gentillesse de nous confier leurs créations, symbole de notre volonté d’être sensible à tous les styles et formes de création.
Hugo, une maison qui souhaite ressembler à ses lecteurs : tous différents mais ouverts sur le monde, passionnés, exigeants et anti prosélytes.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la chaîne Youtube
la page Facebook
le profil Instagram
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Publicités

Une réflexion sur “Wild seasons, tome 2 : Dirty rowdy thing – Christina Lauren

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 7 août 2017 au 20 août 2017 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s