Le manuel du serial killer – Frédéric Mars

Lorsque Frédéric Mars a proposé sur sa page Facebook de découvrir son nouveau roman sorti chez Pocket en service presse, je me suis dis pourquoi pas puisque jusqu’à maintenant je n’ai jamais été déçue par cet auteur.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Amateur de littérature policière et étudiant à Harvard, Thomas Harris se retrouve mêlé à une enquête portant sur des meurtres d’enfants. Au même moment, alors qu’il est en stage dans une maison d’édition, il reçoit un manuscrit anonyme : Le manuel du serial killer. A la fois horrifié et fasciné, Tom ne retient pas ce guide pratique à l’usage des meurtriers. Quelques semaines plus tard, il reconnaît le livre dans toutes les vitrines de librairie et puis encore le nom de l’auteur… puisque c’est le sien. Commence alors une véritable descente en enfer : ce livre, dont on lui impute la paternité, fournit tous les détails des crimes qui ensanglantent la région.

Première phrase :
« Dans deux ou trois heures tout au plus, ce garçon sera mort. »

Nombre de pages :
Pocket : 461 pages

Mon avis :
Ce thriller est super bien construit ! A aucun moment, je n’ai vu venir la fin, je n’ai vu venir l’issue de cette histoire. Chapeau à Frédéric Mars qui a su me balader pendant plus de 400 pages. J’ai imaginé un nombre incalculable d’explications à ce qui arrivait à Thomas Harris, notre personnage principal. Si parfois je n’étais pas loin, je n’ai jamais totalement compris l’intégralité de la situation.

Parler de cette lecture sans trop vous en dévoiler est assez compliquée… Se laisser porter page après page dans l’univers sombre de Frédéric Mars, sans savoir où j’allais a été vraiment passionnant. Si en tant que lectrice, je ne savais pas où j’allais, je peux vous dire que l’auteur savait très bien où il allait.

Sans le vouloir, je me suis peu à peu attachée à Thomas, j’ai participé avec lui à la quête de la vérité. J’avais autant envie que lui de connaître l’issue, de savoir qui était caché derrière la publication du Manuel du serial killer, qui l’accusait et surtout pourquoi. Autant vous dire que je n’ai pas été déçue du résultat mais très surprise.

Jusqu’à maintenant, je n’avais lu Frédéric Mars qu’en tant qu’auteur de roman pour adolescent. Je suis très heureuse de l’avoir découvert en tant qu’auteur de thriller. Je peux vous dire qu’il est vraiment doué, il sait emporter son lecteur.

En bref :
Un thriller vraiment très bien construit… Le suspense est présent jusqu’au bout à tel point que je n’ai absolument pas vu venir la fin.

Le moins :
Ca part parfois un peu dans tous les sens ce qui peut être un peu agaçant mais on comprend tout après.

Le plus :
Le suspense est présent jusqu’au bout.

L’auteur (présentation de l’éditeur) :

Frédéric Mars vit entre Paris et l’océan Atlantique, oscillant entre des univers romanesques très variés, fluctuant entre diverses identités de plume. Il est notamment l’auteur du thriller historique Le sang du Christ (Michel Lafon, 2010), du thriller Non stop (Hachette, 2011), de la série jeunesse Les Ecriveurs (Baam, 2012), de l’essai Comment j’ai arrêté de CONsommer (Editions du Moment, 2012) ou encore du Manuel du serial Killer (Hachette, 2013). Ces deux derniers titres sont repris chez Pocket.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook
son site internet
son twitter

La maison d’édition :

Créé en 1962 sous le nom de Presses Pocket, Pocket est un éditeur généraliste de littérature au format poche dont les collections couvrent tous les genres de la fiction et de la non-fiction.
Éditeur généraliste, Pocket publie de nombreux best-sellers en littérature comme en thrillers, ou encore en policiers.
Pocket propose également des auteurs qui rencontrent un public de plus en plus large à chacune de leurs nouvelles publications, que ce soit en littérature avec les livres de Françoise Bourdin, Romain Sardou, Jean Teulé, ou en policiers-thrillers avec John Connolly, Steve Berry, Franck Thilliez, Raymond Khoury, Kathy Reichs, Katherine Neville, Gilda Piersanti, Patrick Graham.
En Science-Fiction et en Fantasy, Pocket publie entre autres J.R.R. Tolkien, Dan Simmons, Frank Herbert, Marion Zimmer Bradley, Isaac Asimov, Anne McCaffrey.
Pocket publie également des textes majeurs en sciences humaines, notamment dans ses deux collections : « Agora » – dirigée par François Laurent – qui présente des documents et essais comme ceux d’Hannah Arendt, Max Weber ou Norbert Elias et « Terre humaine Poche » – dirigée par Jean Malaurie – qui réédite des auteurs comme Claude Lévi-Strauss, Georges Condominas.
Les amateurs de « Spiritualité » trouveront chez Pocket une collection dédiée avec notamment des textes du Dalaï-Lama, de l’Abbé Pierre ou de Pema Chödrön.
Dans le domaine psycho-pratiques,Pocket publie La méthode simple pour arrêter de fumer d’Allen Carr ou encore AntiCancer de David Servan-Schreiber. Les ouvrages publiés dans cette collection proposent des solutions pour surmonter les difficultés du quotidien.
Enfin, Pocket propose de (re)découvrir des textes classiques avec « Pocket Classiques » (ouvrages augmentés d’un dossier pédagogique) ou Pocket à 1,50 € (texte intégral).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le profil Google +
le profil Instagram
le profil Pinterest
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :


Merci à Frédéric Mars et aux éditions Pocket pour leur confiance et l’intérêt qu’ils portent à mon blog.

Publicités

2 réflexions sur “Le manuel du serial killer – Frédéric Mars

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 31 juillet 2017 au 6 août 2017 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s