Tu as promis que tu vivrais pour moi – Carène Ponte

J’ai découvert la plume de l’auteure l’été dernier, c’est avec plaisir que j’ai eu envie de découvrir son nouveau roman.

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly dit affronter quand Marie est emportée par la maladie. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.
Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.
Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait…

Première phrase :
« Lorsque le réveil sonne, j’enfouie ma tête sous l’oreiller. »

Nombre de pages :
Michel Lafon : 360 pages

Mon avis :
En lisant le résumé, j’avais un peu peur que le côté triste du décès de Marie prenne beaucoup de place mais pas du tout. Evidemment, cet événement est présent tout au long de la lecture mais en arrière-plan ce qui enlève tout le côté déprimant de la chose. Heureusement car Marie à fait promettre à Molly, notre personnage principal, de vivre sa vie pour deux. Pour l’aider à réaliser cette promesse, elle lui a concocté une liste de douze défis : un par mois qu’elle découvrira dans douze lettres différentes.
J’ai adoré cette idée. J’avoue que je pensais que ça prendrait un peu plus de place dans l’histoire mais pour autant je ne suis pas déçue de la tournure qu’a pris la vie de Molly. J’ai vu venir certains événements à des kilomètres mais ça n’a rien enlevé au plaisir que j’ai pris à lire ce roman.

Molly est une jeune femme très attachante dans laquelle je me suis parfois retrouvée. C’était vraiment agréable de voir que même les héroïnes de nos lectures se retrouvent dans des situations pas évidentes. Bien sûr, c’est un livre donc forcément ça fini bien mais peut-être que dans nos vies ça peut aussi bien se terminer… (oui je suis d’humeur optimiste aujourd’hui, peut-être le soleil, allez savoir…).

Le style de Carène Ponte est très agréable, j’ai pris plaisir à lire ce petit roman rempli d’optimisme.

En bref :
Voilà un roman qui nous offre une belle leçon de vie : ta vie ne te plaît pas ? Mets tout en œuvre pour qu’elle te ressemble. Molly va le découvrir à l’aide de sa meilleure amie, Marie, qui malheureusement ne fait plus partie de ce monde.

Le moins :
J’aurais aimé que les douze défis prennent un peu plus de place à dans l’histoire.

Le plus :
Une belle leçon de vie.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :

Lauréate du prix e-crire aufeminin et auteure d’Un merci de trop, un premier roman remarqué, Carène Ponte propose avec Tu as promis que tu vivrais pour moi une histoire pleine d’optimisme qui a déjà conquis l’Allemagne et l’Italie.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son blog
sa chaîne Youtube
sa page Facebook
son instagram
son site internet
son twitter

La maison d’édition :

Créées en 1980, les éditions Michel Lafon ont un catalogue très diversifié. Elles sont distribuées en France mais aussi dans les pays francophones. On peut trouver leurs livres en grandes surfaces ainsi qu’en librairie.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la chaîne Youtube
la page Facebook
le profil Instagram
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Merci à Camille et aux éditions Michel Lafon pour leur confiance et l’intérêt qu’elles portent à mon blog.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s