Jeu mortel à Echo Bay – Jacqueline Green

Dans ma Pal depuis une éternité grâce à un concours remporté, je n’avais pas encore pris le temps de découvrir ce livre. Mon choix de lire le plus ancien livre de ma Pal chaque mois me permet de faire de très belles découvertes…

Résumé (présentation de l’éditeur) :
La petite ville d’Echo Bay est, dit-on, touchée par une malédiction. A plusieurs reprises, des jeunes filles sont décédées lors du Festival d’Automne.
Sydney est un peu marginale, passionnée de photographie. Caitlin est très populaire et appréciée par tous ses camarades de classe. Dixie, la reine du lycée et meilleure amie de Caitlin, est de retour à Echo Bay après plusieurs années d’absence. Les trois jeunes filles commencent à recevoir des défis anonymes : le mystérieux expéditeur menace de révéler leurs secrets si elles ne se plient pas au jeu. Aucune n’a envie de voir sa part d’ombre dévoilée aux yeux de tous et le festival approche à grand pas…

Première phrase :
« L’eau était partout. »

Nombre de pages :
Territoires : 516 pages

Mon avis :
Le résumé de ce livre m’a un peu fait penser à la saga Les menteuses de Sara Shepard mais en plus soft. Aucun mensonge de ce point de vue puisqu’en effet, nous sommes dans le même genre d’histoire. Des jeunes filles qui reçoivent des messages leur lançant des défis pour éviter que leurs secrets ne soient dévoilés à tous.

L’histoire met un peu de temps à vraiment commencer mais cela nous permet de faire vraiment connaissance avec les protagonistes principaux : Sydney, Caitlin et Dixie. La première est très différente des deux autres. Elle ne vient pas d’une famille aisée, elle a besoin de travailler tandis que Caitlin et Dixie font parties de l’élite, de celles qui organisent les meilleures soirées… Je me suis beaucoup attachée à Sydney qui m’a plu dès les premières pages tandis que Dixie m’a, elle, tout de suite agacée.
Une fois que l’on est rentré dans le vif du sujet refermé le livre devient assez difficile tellement on se prend au jeu : mais qui est cette personne qui fait chanter les trois filles ?
J’ai trouvé la réponse un peu avant l’annonce officielle mais je suis très surprise par la fin. Une fin qui n’en est d’ailleurs pas une puisqu’il y a deux autres livres après celui-ci.

La plume de Jacqueline Green est très agréable à lire. J’en ai juste eu assez de lire fréquemment : l’autre fille ou une phrase du genre qui m’a vraiment très agacé à la lecture.

En bref :
Un premier tome un peu long à démarrer mais ensuite une lecture plutôt addictive. Je lirais la suite avec grand plaisir.

Le moins :
Il faut s’accrocher au début…

Le plus :
C’est addictif, on veut connaître la personne qui lance les défis et quel sera le prochain.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :

Titulaire d’un diplôme de littérature jeunesse, Jacqueline Green vit à Brooklyn avec son mari (le meilleur cuisinier du monde selon elle !) et son petit chien Maple (qui lui tient compagnie lors de ses nuits blanches passées à écrire). Jeu mortel à Echo Bay est son premier roman pour jeunes adultes.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son blog
son site internet (en anglais)
son twitter (en anglais)

La maison d’édition :

Collection des éditions Fleuve noir.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s