La vie enfuie de Martha K. – Angélique Barbérat

Dès l’annonce du nouveau roman de Angélique Barbérat, j’ai eu envie de le découvrir. C’est donc avec empressement que j’ai postulé lorsqu’il a été proposé en service presse par les éditions Michel Lafon et c’est avec grand plaisir que j’ai été sélectionnée. Dès que j’ai pu, j’en ai commencé la lecture.

la-vie-enfuie-de-martha-k

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Un froid glacial la tire de l’inconscience. Autour d’elle, des parois métalliques et sales. La jeune femme ne sait pas comment elle est arrivée là et pire, elle ne sait pas qui elle est.
Après des semaines, elle apprend qu’elle se prénomme Martha, qu’elle est française, mariée et mère d’un petit garçon. Personne ne peut expliquer pourquoi elle se cachait dans la remorque de ce camion, à la frontière entre l’Allemagne et la Pologne. Elle moins que les autres, car son amnésie est totale. Et quand elle revient dans leur maison sur les bords du lac d’Annecy, elle découvre sa vie passée.
Mais elle ne se reconnaît pas dans la femme qu’on lui décrit. Une part d’elle-même a disparu, Martha en est certaine. Alors elle va enquêter. Que faisait-elle sur cette route lointaine, un matin de janvier ? Est-ce qu’elle fuyait ? Pourquoi n’avait-elle sur elle qu’un tube de rouge à lèvres ? Pourquoi, surtout, le sentiment que quelque chose – ou quelqu’un – lui manque atrocement est-il aussi ancré en elle ?

Première phrase :
« Des voix résonnent lointaines et cotonneuses. »

Nombre de pages :
Michel Lafon : 396 pages

Mon avis :
C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé la plume de Angélique Barbérat. L’auteure a un style d’écriture qui me permet de ressentir parfaitement les émotions de ces personnages, de m’attacher à eux mais aussi de me représenter les lieux dans lesquels ils évoluent.
Ce nouveau roman n’échappe pas à la règle, je me suis très rapidement attachée à Martha, j’ai eu envie autant qu’elle de découvrir la vérité, de savoir ce qui lui était arrivé.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Martha. Pas évident de trouver sa place dans une vie qui est censée être la sienne mais dans laquelle on ne se reconnaît pas. Cette jeune femme d’une trentaine d’année va devoir faire confiance aux autres pour savoir qui elle est. Pourtant, elle a le sentiment de ne pas être celle qu’on lui décrit. J’ai adoré aller avec elle à la rencontre de son vrai moi, apprendre à la découvrir en même temps qu’elle-même.
Je ne vous parlerais pas des personnages secondaires pour ne pas risquer de vous spoiler mais sachez juste que deux d’entre eux m’ont beaucoup plu.

L’histoire est passionnante, dès le début, je suis rentrée dedans. Je me suis entièrement laissée porter par les mots, en essayant de deviner où cela allait bien pouvoir nous mener. Je sentais vraiment le coup de cœur arriver et puis la fin m’a un peu déçu. Je la trouve trop rapide par rapport au reste du roman, il me reste certaines questions sans réponses (à moins que je n’ai pas fait attention à celle-ci). Pour autant, l’ensemble de ma lecture m’a vraiment plu. J’ai beaucoup aimé le clin d’œil à Bertrand et Lola.

En bref :
Une histoire passionnante qui porte parfaitement son titre. J’ai adoré partir à la recherche de la vérité en compagnie de Martha. Le coup de cœur n’est vraiment pas passé loin pour moi.

Le moins :
La fin que je trouve trop rapide à mon goût.

Le plus :
La plume de l’auteure qui m’a permis de vivre à 100% l’histoire de Martha.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :

angelique-barberat

Élevée auprès d’un grand-père russe qui la nourrissait de contes, Angélique Barbérat a toujours écrit. Voyageuse, conteuse dans des écoles, elle a décidé de partager avec le public ce roman bouleversant.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook

La maison d’édition :

Michel Lafon

Créées en 1980, les éditions Michel Lafon ont un catalogue très diversifié. Elles sont distribuées en France mais aussi dans les pays francophones. On peut trouver leurs livres en grandes surfaces ainsi qu’en librairie.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la chaîne Youtube
la page Facebook
le profil Instagram
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Livraddict

Booknode

babelio

mylibrary-online

Merci aux éditions Michel Lafon et à Camille pour leur confiance et l’intérêt qu’elles portent à mon blog.

Publicités

6 réflexions sur “La vie enfuie de Martha K. – Angélique Barbérat

  1. Pingback: Portrait chinois – Angélique Barbérat | Les lectures de Blandine

  2. Pingback: Récap’ de la semaine – 13 février 2017 au 19 févier 2017 | Les lectures de Blandine

  3. Pingback: Concours – Goodies Livre Paris 2017 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s