Refuge 3/9 – Anna Starobinets

Jusqu’à ce que je le croise à la bibliothèque, je n’avais entendu parler ni du livre, ni de l’auteure, ni de la maison d’édition. C’est lors d’un échange avec une lectrice qui n’avait pas réussi à le terminer car il y avait trop de fantastique dedans que je me suis dis pourquoi pas… Je l’ai donc emprunté pour voir ce que ça donnait… J’ai commencé ma lecture lors de la Nuit de la lecture.

refuge-3-9

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Alors tout commença. Mais moi, je disparus.

Au même moment, une femme en voyage à Paris et un homme détenu en Italie sont pris du désir impérieux de rentrer chez eux, en Russie, où se trament des événements inquiétants. Là-bas, le petit Yacha, victime d’un grave accident, est admis dans un drôle d’hôpital peuplé de créatures tout droit sorties du folklore russe. Il attend l’homme et la femme pour les mener au mystérieux Refuge 3/9. Mais au début de leur périple, chacun subit une étrange métamorphose… Quels liens unissent ces trois personnages égarés entre deux mondes ?

Première phrase :
« Le meilleur moment, dans le tapis volant, c’était quand il se retournait et restait quelques secondes à l’envers. »

Nombre de pages :
Agullo : 469 pages

Mon avis :
Autant vous prévenir de suite, mon ressenti concernant cette lecture risque d’être assez brouillon. Pourquoi ? Tout simplement parce que je suis incapable de vous dire si j’ai aimé ou non ma lecture…

Les deux cents premières pages ont été plutôt agréables. J’ai découvert l’univers de l’auteure avec plaisir et j’ai beaucoup aimé sa plume. Je trouvais l’histoire originale et sa façon d’écrire simple et sympa à lire.
Et puis la lecture est devenue longue, je ne voyais pas trop où Anna Starobinets voulait emmener son lecteur. J’ai eu le sentiment que tout partait dans tous les sens, sans qu’il y ait vraiment de raison et d’intérêt. Je me suis ennuyée, je n’avais qu’une hâte le terminer pour connaître la fin de cette histoire très étrange… Le positif c’est que le style d’écrire est resté agréable à lire ainsi, j’ai pu, lorsque j’en avais la possibilité, lire de longs moments sans me lasser pour autant malgré le manque d’intérêt pour l’histoire.

Voilà c’est ça finalement mon ressenti, je n’ai pas eu d’intérêt pour ce qui était raconté, je me suis sentie totalement étrangère à l’histoire, absolument pas concernée. Je pense qu’il m’a manqué de nombreuses références, puisqu’il s’agit d’un livre russe, pour vraiment comprendre et être emportée par ce qui était raconté.

Je ne vais pas chercher à vous en dire plus car je n’ai rien d’autre à dire…

En bref :
Une lecture qui me laisse totalement indifférente : je n’ai ni aimé ni détesté. Heureusement que la plume de l’auteure est agréable à lire car sinon ce livre aurait été une vraie torture à lire pour moi…

Le moins :
Je n’ai rien ressenti pendant ma lecture

Le plus :
La plume d’Anna Starobinets est agréable à lire.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :

anna-starobinets

Anna Starobinets, écrivain phare de la jeune génération russe, vit à Moscou. Comparée à Gogot, Orwell ou Zamiatine, elle est l’auteure du recueil de nouvelles Je suis la reine, finaliste du Grand prix de l’imaginaire 2014, et du roman Le vivant, prix Portal 2012, paru en français aux éditions Mirobole.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :

son profil Facebook (en russe)

La maison d’édition :

agullo

Agullo Éditions est le porte-voix d’auteurs d’ici et d’ailleurs qui expriment et partagent leurs histoires, leur culture, leurs joies, leurs espoirs, et par-dessus tout, leur humanité. Nos livres s’inscrivent dans un monde où la curiosité et l’appétence de l’autre sont les meilleurs remèdes contre la peur et l’ignorance; où un grain de fantaisie, un point de vue décalé et une dose d’humour sont les ingrédients nécessaires à une bonne lecture. Agullo Éditions est née de la rencontre des quatre univers particuliers des acteurs qui la composent. La richesse créée par nos différences culturelles, nos voyages, nos rencontres guide nos choix éditoriaux.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :

la page Facebook

le site internet

le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Livraddict

Booknode

babelio

mylibrary-online

Publicités

Une réflexion sur “Refuge 3/9 – Anna Starobinets

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 16 janvier 2017 au 22 janvier 2017 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s