Colocs (et rien d’autre) – Emily Blaine

J’ai profité de Livre Paris 2016 et de la présence de l’auteure pour acheter ce livre. Sans raison particulière, il est resté dans ma Pal (comme beaucoup d’autres). L’approche de Livre Paris 2017 et le choix du mois de Ussy82 ont fait que je l’ai enfin lu. Petite information, les 120 dernières pages ont été lues pendant La nuit de la lecture.

Colocs et rien d'autre

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Il paraît que « les opposés s’attirent ».
Il paraît que « qui se ressemble s’assemble ».
Il paraît que les Jedi préfèrent les blondes.

Et il paraît aussi qu’on évite les otites en se fourrant un oignon dans l’oreille. Les proverbes, Ashley s’en méfie depuis qu’elle a eu l’occasion de constater qu’un de perdu, c’était un de perdu. Mais, depuis que Ben est entré dans sa vie et s’est installé dans l’appartement qu’elle partageait jusque-là avec sa meilleure amie, elle en viendrait presque à accepter l’idée qu’elle n’est pas condamnée à passer toute son existence en solitaire. Ben est si drôle, Ben est si touchant, Ben est si… Ben est un ami. Et il doit le rester. L’amour, ça finit toujours mal, et il est hors de question de risquer leur amitié pour une relation sans lendemain. Pour elle, c’est clair, ils sont amis. Et colocs. Et rien d’autre. Mais il paraît que Ben ne l’entend pas de cette façon…

Première phrase :
« Ash, tu peux penser à faire les courses ? »

Nombre de pages :
Harlequin : 367 pages

Mon avis :
Une bonne nouvelle, si vous n’avez pas lu Colocs (et plus) ou si comme moi, vous ne vous souvenez que des grandes lignes : aucun soucis les deux tomes sont indépendants. Certes, Maddie et Connor sont présents et il y a quelques allusions au précédent tome mais l’histoire de celui-ci n’a rien à voir.
Nous suivons les aventures d’un nouveau couple : Ashley (la meilleure amie de Maddie) et Ben (le meilleur ami de Connor). Les deux héros du premier tome viennent ajouter un peu de piquant, nous sommes très heureux de les retrouver mais ils ne sont absolument pas au centre de l’attention.

Ashley est une jeune fille fragile qui cache cette fragilité en étant un peu fofolle, en donnant l’impression de n’en avoir rien à faire de tout. Pourtant dans le fond, elle a une grosse blessure qui refuse de cicatriser. J’ai trouvé dommage que Emily Blaine n’approfondisse pas assez ce personnage. On a l’impression de ne la connaître qu’en surface alors qu’il y aurait plein d’autres choses à savoir sur elle. Cela ne m’a pas empêché de m’attacher à elle mais j’en attends plus.
Ben, c’est le mec parfait (si je vous jure) : il fait de délicieuses pâtisseries, il fait la lessive, il fait le ménage, il est super attentif… Je m’arrête là ou vous avez compris ? Ah, j’allais oublier, il est super séduisant malgré ses cheveux d’une couleur douteuse suite à la vengeance d’une ex… Comme pour Ashley, j’ai trouvé que l’auteure nous permettait de connaître ce charmant jeune homme qu’en surface mais bon ça ne m’a pas empêché de craquer pour lui…

Concernant la naissance de leur couple, j’ai beaucoup aimé même si au bout d’un moment, je trouvais qu’on tournait en rond. Il y a beaucoup d’humour mais il y a aussi des moments plus concentrés sur l’émotion.
En soi, l’histoire n’a rien d’exceptionnelle mais elle permet de passer un très bon moment.

Un petit mot sur la plume d’Emily Blaine qui est totalement addictive. Lorsqu’on commence la lecture, on n’a plus envie de s’arrêter. Et ça j’adore.

En bref :
Une lecture parfaite pour se détendre, pour passer un moment sans prise de tête. Si j’aurais aimé que les personnages aient un peu plus de profondeurs, cela ne m’a pas empêché de m’attacher à eux avec plaisir. Une petite question me hante depuis que j’ai terminé ma lecture, une suite est-elle prévue ? La dernière révélation me donne envie d’en savoir plus…

Le moins :
Les personnages manquent de profondeur.

Le plus :
La plume d’Emily Blaine est très addictive.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :

Emily Blaine

Auteure de la série phénomène Dear You, Emily Blaine est devenue, avec plus de 140 000 romans vendus, la reine incontestée de la romance moderne à la française. Avec Colocs (et rien d’autre), elle nous livre la suite tant attendue de Colocs (et plus).

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :

sa page Facebook

son instagram

son site internet

son twitter

La maison d’édition :

Harlequin

Lorsqu’en 1978 Harlequin arrive en France, l’éditeur rencontre aussitôt un succès phénoménal. S’inscrivant dans la grande tradition du roman sentimental, il renouvelle le genre pour parler aux femmes d’amour, de rêve et d’évasion.
Depuis, la société s’est imposée auprès des femmes du monde entier, toutes générations confondues, comme LA référence absolue en matière de littérature romantique, et plus généralement féminine.
Plus de deux fois le tour de la planète : voilà la dimension de la bibliothèque que l’on obtiendrait en alignant tous les livres Harlequin lus dans le monde depuis leur création ! Une success story qui ne doit rien au hasard, et tout aux femmes.
En France, Harlequin ce ne sont pas moins de 7 millions de livres vendus en 2014 et 70% de parts de marché du livre poche sentimental. Avec plus de 600 titres publiés chaque année Harlequin propose une gamme complète qui n’a pas fini de séduire les lectrices…

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :

la chaîne Youtube

la page Facebook

le profil Instagram

le site internet

le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

Livraddict

Booknode

babelio

mylibrary-online

Publicités

7 réflexions sur “Colocs (et rien d’autre) – Emily Blaine

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 16 janvier 2017 au 22 janvier 2017 | Les lectures de Blandine

  2. Pingback: Top 10 – Mardi 7 février 2017 | Les lectures de Blandine

  3. Pingback: Top 10 – Mardi 14 février 2017 | Les lectures de Blandine

  4. Pingback: Deux jours à Livre Paris – 25 mars 2017 et 26 mars 2017 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s