L’homme qui voulait être heureux – Laurent Gounelle

Dans ma Pal depuis une éternité, je me suis enfin décidée à découvrir la plume de Laurent Gounelle. Si j’ai attendu de longues années avant de le lire, c’est tout simplement parce que je n’étais pas du tout attirée par cette lecture.

lhomme-qui-voulait-etre-heureux

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Imaginez…
Vous êtes en vacances à Bali et peu de temps avant votre retour, vous consulter un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où…
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas… heureux.
Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves.

Première phrase :
« Je ne voulais pas quitter Bali sans l’avoir rencontré. »

Nombre de pages :
Pocket : 168 pages

Mon avis :
J’ai commencé ma lecture avec une petite appréhension, ne sachant pas dans quoi je m’embarquais en débutant ce livre.
Dès les premières pages, la surprise a été agréable. En effet, la plume de Laurent Gounelle est facile à lire et accessible à tous malgré le sujet traité. En abordant le thème d’être celui qu’on a envie d’être afin d’être heureux, sous la forme d’un roman, l’auteur touche bien plus de personnes que si il l’avait écrit sous la forme d’un livre documentaire de développement personnel.

Le personnage principal et narrateur pourrait être n’importe lequel des lecteurs du livre. En effet, il n’a pas de prénom et ressemble à monsieur tout le monde. Bien sûr, il a des caractéristiques qui lui sont propres mais on se met très facilement à sa place.
C’est notamment le cas pour les exercices que lui propose le sage qu’il rencontre. Chacune des recherches effectuées par le narrateur, chacune des réponses qu’il trouve aux questions posées, peuvent être réalisées par le lecteur. Le plus important c’est que cela peut être fait sans grande difficulté et de façon différente. Pour ma part, je me suis questionnée naturellement pendant la lecture, j’ai eu quelques réponses qui sont venues à moi sans pour autant y réfléchir des heures. Ceux qui le souhaitent peuvent se plonger plus profondément dans leurs réflexions.

En bref :
Une lecture qui m’a agréablement surprise. Je me suis laissée porter par l’histoire et les questionnements du sage. Un livre à mi-chemin entre la lecture de développement personnel et le roman. A l’occasion, je découvrirais sans doute d’autres livres de l’auteur.

Le moins :
Ce n’est pas vraiment un moins mais contrairement à la majorité des romans, je pense que c’est le genre de livre qu’il faut lire au bon moment, au moment où on est prêt à se questionner sur ce que l’on veut vraiment.

Le plus :
Le lecteur peut s’identifier au personnage principal et faire sa propre recherche de son « être heureux » en compagnie du narrateur.

L’auteur (présentation de l’éditeur) :

Laurent Gounelle

Ecrivain, Laurent Gounelle est également un spécialiste des sciences humaines formé en France et aux Etats-Unis. Ses livres expriment sa passion pour la philosophie, la psychologie et le développement personnel. Ses premiers romans, L’homme qui voulait être heureux, et Les dieux voyagent toujours incognito, sont devenus des best-sellers internationaux.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook
son profil Google +
son site internet
son profil Pinterest
son twitter

La maison d’édition :

Pocket

Créé en 1962 sous le nom de Presses Pocket, Pocket est un éditeur généraliste de littérature au format poche dont les collections couvrent tous les genres de la fiction et de la non-fiction.
Éditeur généraliste, Pocket publie de nombreux best-sellers en littérature comme en thrillers, ou encore en policiers.
Pocket propose également des auteurs qui rencontrent un public de plus en plus large à chacune de leurs nouvelles publications, que ce soit en littérature avec les livres de Françoise Bourdin, Romain Sardou, Jean Teulé, ou en policiers-thrillers avec John Connolly, Steve Berry, Franck Thilliez, Raymond Khoury, Kathy Reichs, Katherine Neville, Gilda Piersanti, Patrick Graham.
En Science-Fiction et en Fantasy, Pocket publie entre autres J.R.R. Tolkien, Dan Simmons, Frank Herbert, Marion Zimmer Bradley, Isaac Asimov, Anne McCaffrey.
Pocket publie également des textes majeurs en sciences humaines, notamment dans ses deux collections : « Agora » – dirigée par François Laurent – qui présente des documents et essais comme ceux d’Hannah Arendt, Max Weber ou Norbert Elias et « Terre humaine Poche » – dirigée par Jean Malaurie – qui réédite des auteurs comme Claude Lévi-Strauss, Georges Condominas.
Les amateurs de « Spiritualité » trouveront chez Pocket une collection dédiée avec notamment des textes du Dalaï-Lama, de l’Abbé Pierre ou de Pema Chödrön.
Dans le domaine psycho-pratiques,Pocket publie La méthode simple pour arrêter de fumer d’Allen Carr ou encore AntiCancer de David Servan-Schreiber. Les ouvrages publiés dans cette collection proposent des solutions pour surmonter les difficultés du quotidien.
Enfin, Pocket propose de (re)découvrir des textes classiques avec « Pocket Classiques » (ouvrages augmentés d’un dossier pédagogique) ou Pocket à 1,50 € (texte intégral).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le profil Instagram
le profil Pinterest
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :
Livraddict

Booknode

babelio

Publicités

5 réflexions sur “L’homme qui voulait être heureux – Laurent Gounelle

  1. Coucou,
    J’ai lu ce roman il y a un moment et j’avoue l’avoir beaucoup apprécié ! C’est vrai par contre qu’il faut être prêt à se remettre un peu en question mais faire ça sous forme de roman j’ai adoré l’idée 🙂 Gros bisous !

    J'aime

  2. Pingback: Récap’ de la semaine – 1 octobre 2016 au 7 octobre 2016 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s