Seulement si tu en as envie… – Bruno Combes

La couverture et le résumé m’ont fait de l’œil dès que ce livre a été proposé en service presse, c’est donc avec plaisir que j’ai découvert ce livre.

Seulement si tu en as envie

Résumé :
En apparence, Camille a tout pour être heureuse. Sauf que son mari la délaisse, sa belle-famille l’exaspère, son ado de fille vit sur une autre planète ; seul son jeune fils, Lucas, lui apporte un peu de réconfort. Aussi, quand Stephen, son premier amour, reprend contact avec elle après des années de silence, se laisse-t-elle emporter par une tornade de sentiments, mais elle s’interdit d’y céder.
Stephen, qui n’a jamais cessé de l’aimer, se met alors à écrire leur histoire : celle de deux enfants de seize ans qui s’étaient juré un amour éternel.
Quand elle reçoit son manuscrit, Camille est bouleversée. Mais elle découvre qu’il est inachevé.
Et que c’est à elle d’en écrire la fin.

Première phrase :
« Cet hiver-là sentait le parfum des souvenirs et la nostalgie du temps qui passe. »

Nombre de pages :
Michel Lafon : 281 pages.

Mon avis :
Suite à la lecture du résumé, je m’attendais à lire l’histoire d’amour de Camille et Stephen de leur adolescence à aujourd’hui. Mais non, ce livre nous parle principalement du présent alors que Camille et Stephen ont chacun leur petite vie jusqu’à ce que leurs routes se croisent à nouveau. Evidemment, leur passé est aussi un peu présent grâce aux souvenirs qu’ils se racontent, grâce aux moments où ils retournent en pensées dans le passé.

Concernant le présent, c’est principalement celui de Camille que nous suivons. En effet, le véritable personnage principal de ce livre c’est elle. Nous vivons avec elle sa vie qui ne lui convient absolument plus. Elle ne s’amuse plus dans son métier, elle a le sentiment que son mari ne l’aime plus (alors que finalement, si elle réfléchit bien, son comportement n’a pas vraiment changé, c’est plus elle qui a besoin d’autres choses), elle n’a pas de réelle complicité avec sa fille et surtout elle ne supporte pas sa belle famille. Heureusement pour elle, elle a ses amies et Lucas, son fils d’une dizaine d’années. Elle se remet beaucoup en question… Le retour de Stephen, son amour de jeunesse, dans sa vie, va compliquer tout ça. Pourtant, elle hésite à tout abandonner, elle a notamment des remords concernant ses enfants (elle ne souhaite pas qu’ils vivent dans deux maisons).
De son côté, Stephen est aussi à un tournant dans sa vie. Si professionnellement, il s’épanouit, côté vie privée ce n’est pas vraiment l’extase. Après avoir aperçu Camille lors d’une interview, il décide de reprendre contact avec elle et de voir ce que cela donnera. C’est plus facile pour lui de reprendre leur histoire d’amour puisqu’il est seul. Pourtant, il comprend bien la situation de son amour de jeunesse.

En bref :
Ce livre est plutôt sympathique à lire même si il y a quelques longueurs par moments. La plume de l’auteur est très agréable, il a su me transmettre les émotions des personnages.

Le moins :
J’aurais aimé en savoir plus sur Stephen, qu’il soit autant mis en avant que Camille.

Le plus :
Une belle histoire parfaite en cette période estivale.

L’auteur (présentation de l’éditeur) :

Bruno Combes

Bruno Combes, ingénieur, écrit depuis l’adolescence. Il s’est révélé au public en s’autopubliant, séduisant plus de cent mille lecteurs, avant de rejoindre les éditions Michel Lafon.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook

La maison d’édition :

Michel Lafon

Créées en 1980, les éditions Michel Lafon ont un catalogue très diversifié. Elles sont distribuées en France mais aussi dans les pays francophones. On peut trouver leurs livres en grandes surfaces ainsi qu’en librairie.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

D'autres avis

Booknode

babelio

Merci à Camille et aux éditions Michel pour leur confiance et l’intérêt qu’elles portent à mon blog.

Publicités

4 réflexions sur “Seulement si tu en as envie… – Bruno Combes

  1. Pingback: Citation du jeudi – Août 2016 | Les lectures de Blandine

  2. Pingback: Récap’ de la semaine – 30 juillet 2016 au 12 août 2016 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s