Réflexion du Jeudi – Les services presse et partenariats

J’avais prévu d’aborder les services presse et partenariats dans ce rendez-vous mensuel, mais je ne pensais pas le faire ce mois-ci. Pourtant, une aventure toute récente m’a fait ressentir le besoin de le faire maintenant.
Avant de commencer, je tiens à préciser qu’en aucun cas je cherche la polémique mais que ceci est uniquement mon avis. N’hésitez pas à me donner le vôtre mais dans le respect de chacun, s’il vous plaît.

Afin que l’on soit tous d’accord sur les termes employés, je vous précise que partenariat c’est lorsqu’il y a un site internet qui fait le lien entre la maison d’édition (ou l’auteur) et moi tandis qu’un service presse c’est lorsque je suis directement en contact avec la maison d’édition (ou l’auteur).
Pour ceux et celles qui ne connaissent pas le principe, il s’agit dans les deux cas, de recevoir un livre gratuitement en échange d’une chronique. Certains sites, maisons d’édition ou auteurs donne une date butoir (souvent un mois après la réception) pour la publication de la chronique tandis que d’autres nous laissent gérer notre temps comme nous le souhaitons.
Pour ma part, sauf si c’est exigé par l’envoyeur du livre, je m’engage toujours à lire et chroniquer le livre dans le mois qui suit sa réception. Mon deuxième engagement (et cette fois, il est envers vous, visiteurs du blog) c’est de donner mon avis honnêtement et sincèrement. En effet, ce n’est pas parce que le livre m’a été envoyé gracieusement que je vais dire que j’ai eu un coup de cœur alors que cela n’est pas le cas. Bien sûr, si je n’ai pas aimé, je le fais dans le respect de l’auteur et de son travail. Le but pour moi est qu’il n’y ait aucune différence entre la chronique d’un livre acheté et la chronique d’un livre reçu dans le cadre d’un service presse ou d’un partenariat.

J’ai reçu mon premier partenariat grâce à Livraddict, en août 2010. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point j’étais heureuse de voir que ce site ainsi que les éditions Milady me faisaient confiance. Depuis, j’ai eu plusieurs autres partenariats avec ce site mais aussi avec d’autres communautés de lecteurs.
Un an après, en août 2011, les éditions Pocket étaient les premières à me faire confiance en direct, en me proposant la lecture d’épreuves non corrigées d’un livre qui sortirait quelques mois plus tard. Depuis, je travaille avec différentes maisons d’éditions plus ou moins régulièrement. Et oui, les services presse c’est comme tout, ça va, ça vient.
Il faut dire que même si c’est très agréable de recevoir des livres gratuitement, je ne cours pas spécialement après. Ainsi, généralement ce sont les maisons d’édition elles-mêmes qui me contactent et me proposent de travailler ensemble.

Depuis quelques années, avec l’essor de l’autoédition, je suis contactée directement par les auteurs. J’avoue qu’au début, j’acceptais à partir du moment où l’auteur était poli dans sa demande (je vous assure que certaines fois, leur façon de m’aborder ne me donne pas envie de découvrir leurs histoires) et que le résumé me plaisait un minimum (et oui, ce n’est pas parce que le livre est gratuit que je vais lire tout et n’importe quoi, le plaisir doit rester la première motivation). Avec le temps, les demandes ont augmenté ainsi que quelques difficultés, suite à la rédaction de mes chroniques. De ce fait, je suis un peu plus réticente à accepter les services presse des auteurs autoédités.

Je ne pense pas qu’un livre autoédité est moins bon qu’un livre édité par une maison d’édition, je ne pense pas qu’un livre autoédité sera moins bien écrit qu’un livre édité par une maison. Seulement, la relation avec un attaché presse est souvent plus facile qu’avec l’auteur. Il m’est arrivé à plusieurs reprises de recevoir des mails d’auteurs (incorrect voire insultant) qui me demandait soit de retirer ma chronique soit de modifier certains passages car je n’allais pas dans le bon sens. Sincèrement ce genre de choses est vraiment épuisant. Je ne suis pas critique littéraire, je suis juste une passionnée de lecture qui essaye de transmettre sa passion à travers son blog. Alors oui, il peut m’arriver d’être maladroite, il peut m’arriver de ne pas comprendre ce que l’auteur a voulu raconter ou faire passer à travers son livre mais pour autant je pense que les auteurs doivent me respecter. En me contactant, ils connaissent mes engagements et ils m’envoient leur livre en connaissance de cause. Ce genre de problème n’arrive jamais avec les attachés presse. Certes, ils ne sont pas visés directement par la chronique que je rédige c’est donc plus facile pour eux de recevoir une chronique négative ou mitigée mais c’est aussi plus facile pour moi, en tant que blogueuse, de travailler avec eux. Heureusement, tous les auteurs autoédités ne réagissent pas de la même façon mais malheureusement à un moment donné je suis obligée de dire stop et de me protéger aussi.

Je terminerai cet article sur une note positive parce que les partenariats et services presse permettent de recevoir des livres qui nous font de l’œil depuis l’annonce de leur sortie mais ils permettent aussi de faire de très belles découvertes, de lire des auteurs vers lesquels on ne se serait pas forcément tourné sans cette proposition d’envoi gratuit.

Si vous souhaitez découvrir les différentes communautés de lecteurs grâce auxquelles je reçois des partenariats ainsi que les maisons d’édition et les auteurs qui m’ont permis de faire des découvertes livresques, je vous donne rendez-vous sur l’onglet : mes partenaires.

Publicités

4 réflexions sur “Réflexion du Jeudi – Les services presse et partenariats

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 30 juillet 2016 au 12 août 2016 | Les lectures de Blandine

  2. Pingback: Réflexion du Jeudi – Les accréditations presse | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s