Le tueur sans nom, épisode 4 – Karine Carville

Et bien voilà, cette saga en quatre épisodes a pris fin pour moi…

Le tueur sans nom, épisode 4

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Des familles entières sont assassinées dans la région parisienne et les flics sont sur les dents. Aucun lien ne semble les relier les unes aux autres, si ce n’est la façon particulière dont le tueur se débarrasse des enfants. Très vite, le lieutenant Karen Spergo soupçonne que l’enfance du psychopathe est liée à ces crimes horribles, mais parviendra-t-elle à lire son histoire dans le sang qu’il laisse derrière lui ?

Première phrase :
« Les années avaient poursuivi leur course comme si de rien n’était, l’entraînant dans leur
sillage. »

Nombre de pages :
Mots et cris : 48 pages

Mon avis :
C’est toujours stressant (c’est un peu fort mais vous comprenez le principe j’en suis sûre) de commencer la lecture du dernier épisode ou tome d’une saga. Celle-ci n’échappe à la règle. Tout au long de ma lecture des trois premiers épisodes, je me suis questionnée sur l’identité de ce tueur sans nom. Je lui ai donné une première identité, puis une seconde et enfin à quelques pages de l’annonce de celui-ci par l’auteure j’ai trouvé qui il était. Je ne pense pas que l’on pouvait découvrir son identité plus tôt… Parfois, je suis déçue de trouver la réponse à la question avant que l’auteur nous la dévoile mais cette fois non, j’avais vraiment envie de battre Karine Carville à son jeu et j’ai réussi de justesse. Une petite satisfaction personnelle…

Ce quatrième épisode nous permet encore d’en apprendre plus sur l’histoire de l’un des personnages mais aussi sur les motivations de ses meurtres familiaux.

Si dans l’ensemble, j’ai passé un agréable moment, je suis un petit peu déçue par la fin. Je trouve que celle-ci est trop abrupte. Un épilogue n’aurait pas été de trop. Je n’aime pas le fait de quitter les personnages dans la situation dans laquelle l’auteure les a laissés. Les pauvres… D’autant plus que nous n’avons pas vraiment réponse à toutes les questions même si les plus importantes ont eu la leur.

En bref :
Un dernier épisode riche en rebondissements et en réponses même si il me manque encore quelques éléments. Une courte saga qui vaut le coup. Je vous conseille l’intégrale qui sort prochainement.

Le moins :
Les épisodes sont vraiment trop courts.

Le plus :
L’auteure a vraiment su nous balader pendant toute l’histoire quant à l’identité de ce tueur.

L’auteure (présentation de la maison d’édition) :
Karine Carville

Amoureuse de l’écriture, Karine Carville dit être une écrivonne. Car tout comme c’est en forgeant que l’on devient forgeron, c’est en écrivant… Et c’est avec ce mot qu’elle se qualifie avec humour dans le monde de l’écriture.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son blog
sa page Facebook
son twitter

La maison d’édition :
Mots et cris

Auto-édition

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

D'autres avis

Booknode

babelio

Mon avis en vidéo sur la saga :

Merci aux éditions Mots et cris et à La bibliothèque bleue pour leur confiance et l’intérêt qu’elles portent à mon blog.

Une réflexion sur “Le tueur sans nom, épisode 4 – Karine Carville

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 14 mai 2016 au 20 mai 2016 | Les lectures de Blandine

Et si on discutait ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.