Le joyau, tome 2 : La rose blanche – Amy Ewing

J’ai dévoré le premier tome, le second était dans ma Pal comment résister surtout au vu de la dernière phrase du précédent tome ? Pour être sûre de le lire, je l’avais mis dans ma PALM de mai et bien voilà c’est chose faîte. Sagweste in librio en a profité pour ce joindre à moi. Attention risque de spoiler si vous n’avez pas lu le premier tome.

Le joyau, tome 2

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Qu’êtes-vous prête à payer pour la liberté ?
Le joyau, haut lieu et cœur de la cité solitaire représente la vanité, la cruauté, la servitude.
Après que la Duchesse du Lac l’a surprise avec Ash, le compagnon qu’elle avait loué pour sa nièce, Violet n’a plus le choix : elle doit s’enfuir sous peine d’être exécutée.
Accompagnée de sa meilleure amie, Raven, et d’Ash, Violet laisse donc derrière elle cette vie d’esclave. Mais personne n’a dit que sortir du Joyau serait une partie de plaisir : les régimentaires les traquent sans pitié à travers les anneaux de la cité solitaire. Violet, pourtant, va découvrir que ses pouvoirs sont bien plus puissants qu’elle ne l’avait imaginé…

Première phrase :
« L’arcane est muet. »

Nombre de pages :
Robert Laffont : 395 pages

Mon avis :
Nous retrouvons Violet exactement là où nous l’avons quitté à la fin du premier tome. Je ne sais pas vous mais j’adore quand c’est comme ça. Ainsi, on n’a pas l’impression d’avoir loupé des éléments importants ou non de l’histoire. Second point positif, Amy Ewing rappelle les précédents faits mais sans pour autant que ce soit trop lourd. Si comme moi, vous enchaînez presque les deux tomes ou si vous avez laissé les choses traîner pas d’inquiétude vous allez y trouver votre compte en ce début de roman.

L’action arrive très rapidement, pas le temps de s’ennuyer une seconde. Il faut retrouver Ash et Raven afin de s’enfuir du Joyau. Nous découvrons ainsi le rôle de Garrett et nous apprenons à mieux le connaître. Peut-être n’est-il pas aussi détestable que ce qu’il laissait penser dans le premier tome… A vous de voir.
De même, nous en apprenons plus sur l’histoire de Lucien et donc sur ses motivations à aider Violet.
En parlant de Violet et des autres mères porteuses, de façon générale, nous en découvrons aussi un peu plus, notamment concernant leur Histoire, leur raison d’être… J’ai beaucoup aimé les choix fait par l’auteure. Je ne m’y attendais pas du tout, je n’avais pas encore croisé ce genre d’explication dans une autre dystopie donc c’est vraiment un plus.

C’est toujours difficile de chroniquer un second tome d’une saga surtout aussi peu de temps après le premier. Avant de m’arrêter là pour éviter les redites avec mon premier avis, un petit mot sur la fin qui est toute aussi cruelle que celle du précédent tome. Je vous avoue que je ne l’ai pas du tout vu venir cette fin même si après réflexion elle paraît plutôt logique. J’ai hâte que le troisième tome sorte.

En bref :
Si vous avez aimé le premier tome, il n’y aucune raison pour que vous n’aimiez pas celui-ci. Nous retrouvons le même univers, les mêmes personnages avec leurs forces et leurs faiblesses, nous apprenons à mieux connaître certains d’entre eux et faisons la connaissance de nouveaux.

Le moins :
La fin qui est bien trop cruelle alors que la suite n’est pas encore sortie (oui, ce n’est pas un vrai moins mais j’ai envie de me plaindre).

Le plus :
L’univers créé par l’auteure dans son intégralité (mythologie, personnages, histoire…)

L’auteure (présentation de la maison d’édition) :
Amy Ewing

Amy Ewing a obtenu sa licence d’écriture créative pour la jeunesse et sa maîtrise à l’université de New York. Elle contribue régulièrement aux chroniques du blog TeenWritersBloc.com. Le joyau était au départ un sujet de thèse pour l’auteur avant que cette dernière ne décide d’en faire une trilogie romanesque. Amy vit aujourd’hui à New-York.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook (en anglais)
son site internet (en anglais)
son twitter (en anglais)

La maison d’édition :
Robert Laffont

Fondées en 1941, Les Editions Robert Laffont publient des ouvrages dans tous les domaines, de la fiction à la non-fiction. De nombreuses collections à forte notoriété auprès des libraires et des lecteurs composent son catalogue : Bouquins, la bibliothèque de l’honnête homme ; Pavillons qui, depuis sa création, fait découvrir en France le meilleur de la littérature mondiale ; Réponses (santé, psychologie, vie de famille) ; Ailleurs et Demain, la collection de référence de science-fiction en France ; Best-Sellers (romans policiers et grand public). De nombreux romans, documents – politique, d’actualité ou historique – ainsi que des biographies, des mémoires et des essais constituent le reste du fonds. Robert Laffont publie des auteurs français qui connaissent un grand succès public. Parmi eux, Marc Levy, Marek Halter, Dominique Lapierre, Claude Michelet, David Servan-Schreiber, Michel Drucker ou encore Jean d’Ormesson et Frédéric Mitterrand, ainsi que des auteurs étrangers comme John Grisham, Michael Crichton, Bret Easton Ellis, Carlos Ruiz Zafòn, Norman Mailer, Primo Levi, Minette Walters ou Ken Follett… En 2011, à l’occasion des 70 ans de la maison et en hommage à son fondateur disparu en 2010, paraît un roman graphique, L’Attrape-livres, voyage au cœur de plus d’un demi-siècle d’histoire de l’édition et de la littérature. L’ambition de Robert Laffont n’a pas changé : rester ouvert sur le monde et toujours étonner, informer, émouvoir, amuser, provoquer !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

D'autres avis

Booknode

babelio

Sagweste in librio

Publicités

6 réflexions sur “Le joyau, tome 2 : La rose blanche – Amy Ewing

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 7 mai 2016 au 13 mai 2016 | Les lectures de Blandine

  2. Pingback: Top 10 – Mardi 24 mai 2016 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s