Le manoir des fantasmes – Gilles Milo-Vacéri

Avant même sa sortie, j’étais très tentée par cette lecture. Grâce à la gentillesse de l’auteur, j’ai pu découvrir plus rapidement que prévu ce livre.

Le manoir des fantasmes

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Entrez dans le lieu de tous les plaisirs…
Qui aurait deviné que le majestueux manoir familial cachait un temple dédié aux plaisirs de la chair ? Certainement pas Céline, qui y a passé la plupart de ses vacances d’été depuis sa plus tendre enfance. Mais, lorsque sa tante Mireille lui confie les clés du manoir pour l’été, Céline découvre une tout autre version de la demeure. Aussitôt, le jeu de piste commence, rythmé par le cliquetis des serrures qu’elle déverrouille : des bibliothèques abritant des traités indécents aux placards accueillant des accessoires dont la seule vue la fait rougir, Céline arrive bientôt jusqu’au grenier, antichambre de tous les fantasmes. Et très vite, la jeune femme a bien envie de mettre en pratique toutes ces excitantes découvertes… Heureusement, elle est très bien entourée : Cathy, la belle fermière, Pierre, son vigoureux ami d’enfance, et Michel, le beau voisin trentenaire, devraient pouvoir l’aider dans son apprentissage.

Première phrase :
« Mireille Plessis-Fortin contempla son amant, allongé nu sur le lit. »

Nombre de pages :
Harlequin : 178 pages

Mon avis :
Bienvenue en Normandie, dans un magnifique manoir qui se transmet de tante en nièce depuis de nombreuses générations. Gilles Milo-Vacéri nous entraine dans une histoire érotique sur deux voire trois générations.

L’aventure commence avec Mireille, trente-cinq ans, célibataire qui aime profiter des plaisirs de la vie. Nous découvrons rapidement une femme libérée, qui aime le sexe et ne s’en cache pas. Progressivement, cette femme laisse place à sa nièce, Céline. Cette dernière a dix-sept ans lorsque nous la rencontrons. Nous allons alors l’accompagner dans sa découverte de la sexualité : ses premiers émois, ses premières expériences sensuelles, la perte de sa virginité… Nous la retrouvons une quinzaine d’années plus tard. C’est alors une jeune femme célibataire et épanouie. Son mode de vie ressemble étrangement à celui de sa tante Mireille. Nous terminons l’aventure en compagnie de Jade, la nièce de Céline. Il semblerait que celle-ci n’ait rien à envier aux autres femmes de sa famille.

Avec le manoir des fantasmes, Gilles Milo-Vacéri nous entraîne dans une histoire pleine de sensualité, d’érotisme sans vulgarité ni tabou. Les jeunes femmes que nous suivons sont libérées, recherchent le plaisir et aiment en donner. Je me suis très rapidement laisser prendre par l’histoire et les aventures sexuelles de Céline (elle reste le personnage principal malgré la présence des autres femmes de la famille).
Petite surprise à la fin. Je ne m’y attendais absolument pas. On comprend bien la raison d’un tel titre. Je ne vous en dis pas plus. Je vous laisse découvrir par vous-même cette petite lecture très sympathique.

En bref :
Une lecture érotique pleine de sensualité et sans vulgarité. La plume de Gilles Milo-Vacéri est très agréable.

Le moins :
Il manque un peu d’histoire autour de la sexualité de Céline.

Le plus :
Une fin que l’on n’imagine pas.

L’ auteur (présentation de l’éditeur) :
Gilles Milo-Vacéri
Dans la vie mouvementée de Gilles Milo-Vacéri, ponctuée d’aventures, de voyages et de rencontres singulières, l’écriture fait figure de fil rouge. C’est dans les mots que Gilles trouve son équilibre, et ce depuis toujours : ayant commencé à écrire très tôt, il a exploré tous les genres – des poèmes aux romans, en passant par le fantastique et l’érotisme – et il ne se plaît jamais tant que lorsqu’il peut partager sa passion pour l’écriture avec le plus grand nombre.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son blog
sa page Facebook
son profil Facebook
son twitter

La maison d’édition :
Harlequin
Lorsqu’en 1978 Harlequin arrive en France, l’éditeur rencontre aussitôt un succès phénoménal. S’inscrivant dans la grande tradition du roman sentimental, il renouvelle le genre pour parler aux femmes d’amour, de rêve et d’évasion.
Depuis, la société s’est imposée auprès des femmes du monde entier, toutes générations confondues, comme LA référence absolue en matière de littérature romantique, et plus généralement féminine.
Plus de deux fois le tour de la planète : voilà la dimension de la bibliothèque que l’on obtiendrait en alignant tous les livres Harlequin lus dans le monde depuis leur création ! Une success story qui ne doit rien au hasard, et tout aux femmes
En France, Harlequin ce ne sont pas moins de 7 millions de livres vendus en 2014 et 70% de parts de marché du livre poche sentimental. Avec plus de 600 titres publiés chaque année Harlequin propose une gamme complète qui n’a pas fini de séduire les lectrices…

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

D'autres avis

Booknode

babelio

Merci aux éditions Harlequin et à Gilles Milo-Vacéri pour leur confiance et l’intérêt qu’ils portent à mon blog.

Publicités

2 réflexions sur “Le manoir des fantasmes – Gilles Milo-Vacéri

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 19 mars 2016 au 26 mars 2016 | Les lectures de Blandine

  2. Pingback: Portrait chinois – Gilles Milo-Vacéri | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s