The mortal instruments, tome 1 : La cité des ténèbres – Cassandra Clare

Lors de sa sortie dans les salles de cinéma, j’ai été voir le film adapté de la saga. J’ai beaucoup apprécié. J’ai donc profité d’une offre permettant d’avoir l’ebook du premier tome gratuitement pour découvrir la saga. Malheureusement, comme souvent, j’ai traîné pour le lire. Un point positif, je n’avais pas assez de souvenir du film pour ne pas être en mode découverte.

The mortal instruments, tome 1

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d’un seul coup ! Mais le pire reste à venir… Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté. Sans le savoir Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

Première phrase :
« Tu plaisantes ! dit le videur en croisant les bras sur son torse massif. »

Nombre de pages :
12-21 : 346 pages

Mon avis :
Pour être honnête, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire au début. Je ne comprenais pas l’univers dans lequel j’étais, je ne comprenais pas les termes qui lui étaient associé et surtout je ne me sentais totalement perdue.
Heureusement, très rapidement, l’auteure nous donne les clés qui nous permettent de mieux comprendre l’univers où se déroule l’histoire ainsi que ses personnages.

L’univers créé par Cassandra Clare est très complexe. Deux mondes se chevauchent : celui des humains et celui des démons. Les humains ont la chance d’avoir des anges gardiens qui les protègent des démons : les Néphilims.
Sans être totalement emportée par cet univers, j’ai pris plaisir à y passer du temps pendant ma lecture.

Les personnages principaux sont des adolescents pleins de mystères. J’ai beaucoup aimé apprendre à les connaître. Je ne vous en dirais pas plus concernant Clary et Jace mais préparez-vous à être surpris. Malheureusement, l’une de ses surprises m’a déçu. Je ne m’y attendais pas du tout et je n’avais pas envie d’un tel scénario.

En bref :
Un premier tome un peu long à démarrer mais qui permet de se faire une idée de l’univers créé par l’auteure. Cette découverte n’empêche pas un rythme rapide où actions et réflexions sont présentes. Malheureusement, un choix de l’auteure ne me donne pas envie de poursuivre.

Le moins :
Une surprise dans l’identité des personnages qui m’a déçue.

Le plus :
Un univers riche.

L’ auteure (présentation de l’éditeur) :
Cassandra Clare
Cassandra Clare est une journaliste new-yorkaise d’une trentaine d’années. Elle a beaucoup voyagé dans sa jeunesse et dévoré un nombre incalculable de romans d’horror fantasy. C’est forte de ces influences et de son amour pour la ville de New-York qu’elle a écrit la trilogie The mortal instruments.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook (en anglais)
son site internet (en anglais)
son twitter (en anglais)

La maison d’édition :
éditions 12-21
Univers Poche, acteur majeur du secteur de l’édition, met en place depuis 2010 une stratégie de développement de son offre numérique et compte aujourd’hui un catalogue puissant et de qualité, éclectique et grand public avec plus de 1300 titres dans tous les domaines de la littérature et des sciences humaines.
Résolument moderne et créative, la marque 12-21 a pour vocation de poursuivre la valorisation du patrimoine éditorial des maisons d’édition d’Univers Poche (10/18, Fleuve Noir, Pocket et Pocket
Jeunesse) en accueillant l’ensemble de leurs titres numériques, mais également des titres d’éditeurs partenaires et des titres inédits créés spécifiquement pour une édition numérique.
Pure player numérique, la stratégie de développement de 12-21 s’articule autour de plusieurs axes éditoriaux : la valorisation du patrimoine des catalogues, la numérisation du fonds d’auteurs classiques et emblématiques du patrimoine des maisons tels que San-Antonio, Léo Malet, Anne Perry, Peter Tremayne…, la publication de titres de fonds en même temps que la nouveauté « papier » des auteurs incontournables de chaque catalogue tels que Franck Thilliez, Eric Giacometti & Jacques Ravenne, Karine Giébel, James Rollins, Peter James, Claude Izner, Suzanne Collins (Hunger Games), Erin Hunter (La Guerre des clans)…
À noter que certaines publications numériques comprendront des bonus : des couvertures animées, des bonus en fin de roman (par exemple un cahier photos pour Jusqu’à ce que la mort nous unisse de Karine Giébel) ou encore des animations à l’image de ce qui a été réalisé en partenariat avec l’école Estienne pour la version numérique de Dessine-moi un Parisien d’Olivier Magny.
Des projets numériques inédits : « Les petits érotiques » (collection numérique inédite de textes courts. Pour des pauses de lecture de quelques minutes ces mini-nouvelles sont idéales à lire sur tablettes et smartphones !), sous le même format, « Les petits polars ».
Le développement de partenariats avec des éditeurs tiers : des accords ont déjà été signés avec des éditeurs qui ont choisi de confier à 12-21 l’exploitation de leurs droits numériques.
La marque 12-21 a donc pour objectif de regrouper différentes collections et différents éditeurs sous un unique label afin de permettre de créer un catalogue numérique conséquent, organisé en thématiques éditoriales permettant de proposer aux e-lecteurs des offres complètes, variées et accessibles dans tous les genres (policier / thriller, SF / fantasy, roman féminin, romans historiques, littérature générale, documents / témoignages / récits, sciences humaines…)

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

D'autres avis

Booknode

babelio

Publicités

Une réflexion sur “The mortal instruments, tome 1 : La cité des ténèbres – Cassandra Clare

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 6 mars 2016 au 12 mars 2016 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s