L’épopée du perroquet – Kerry Reichs

Le RAT a week – Edition Winter organisé par Chroniques littéraires est vraiment l’occasion de faire diminuer ma Pal. Cette fois, c’est L’épopée du perroquet que j’ai délogé tout en bas de la pile. Je suis bien contente de l’avoir fait. Attention coup de cœur. Et oui, le premier de l’année est arrivé !

L'épopée du perroquet

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Sans boulot et privée du soutien financier de ses parents, Maeve décide qu’il est temps de changer de vie : direction Hollywood ! Mais le rêve américain n’échappe pas aux pannes de voiture et la jeune femme se retrouve échouée, avec son perroquet Oliver, dans une petite ville perdue du fin fond de l’Arizona. Mais la campagne a aussi ses charmes et Maeve ne va pas tarder à le découvrir… Au point de renoncer à rejoindre la mythique Hollywood ?

Première phrase :
« Sincèrement, je ne voulais rien faire de mal. »

Nombre de pages :
France Loisirs : 523 pages

Mon avis :
Ce livre a beaucoup fait parler de lui lors de sa sortie en librairie. Beaucoup trop pour que je le lise à ce moment-là mais enfin l’heure de le découvrir est arrivé.
Je ne savais absolument pas dans quoi je m’embarquais en ouvrant ce petit pavé d’un peu plus de 500 pages. Je peux déjà vous dire qu’on ne sent absolument pas passer les 500 pages. Je me suis dès le début laissée embarquer dans l’aventure de Maeve sans me poser la moindre question.

En parlant de Maeve, c’est en sa compagnie que nous partons direction Los Angeles. Le problème, c’est qu’on y va avec assez peu d’argent, un perroquet mais surtout une voiture qui ne tient pas vraiment la route… Du coup, très rapidement, on se retrouve en panne dans un village où il ne se passe pas grand-chose. Heureusement, l’arrêt est de courte durée car Maeve a plus d’un tour dans son sac. On reprend notre chemin quand catastrophe, nous retombons en panne. Vous voulez savoir où on tombe en panne ? A Coin Perdu, je vous assure c’est le nom de la ville et elle le porte bien. Nous avons de la chance, les habitants sont très accueillants… Maeve va d’ailleurs très vite s’intégrer à la petite vie de cette campagne. N’oublions pas pour autant Hollywood.

Maeve est une jeune femme exceptionnelle. Elle est pleine de ressources, elle donne l’impression de n’avoir peur de rien et d’être sure d’elle-même même si au fond d’elle-même elle est morte de trouille et n’a absolument pas confiance en elle. Un brin hypocondriaque, passionnée de lecture et de jooging, elle est toujours prête à rendre service. Les habitants de ce petit Coin Perdu vont très rapidement l’adopter. Je me suis vraiment attachée à ce personnage, j’ai été étonnée de découvrir une partie de son histoire, je ne l’avais absolument pas vu venir. J’ai eu peur qu’on tombe dans le mélodramatique mais pas du tout…

En bref :
L’épopée du perroquet est mon premier coup de cœur de l’année. Je vous conseille vivement de découvrir cette superbe histoire.
Une lecture passionnante. Je ne me suis pas ennuyée une seule fois. J’ai adoré tous les personnages, j’ai aimé les villes dans lesquels Maeve s’est arrêtée… Il y a un petit côté bisounours de temps à autre mais je le pardonne sans soucis.

Le moins :
Rien.

Le plus :
Une histoire qui remonte le moral. Une histoire qui nous montre qu’il faut garder espoir, qu’il n’est jamais trop tard pour prendre sa vie en main et réaliser ses rêves.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :
Kerry Reichs
Kerry Reichs a travaillé pendant ses six ans dans le domaine juridique avant de se lancer dans l’écriture. Après deux romans publiés aux Etats-Unis, L’épopée du perroquet est son premier livre traduit en français.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook (en anglais)
son site internet (en anglais)
son twitter (en anglais)

La maison d’édition :
France loisirs
Depuis 40 ans, le Club France Loisirs est au service de vos envies. Aujourd’hui, celles-ci évoluent, et votre Club s’adapte pour mieux y répondre. France Loisirs s’engage en faveur de l’épanouissement de ses membres et devient un Club qui stimule l’esprit et sublime le corps. Parce que le corps compte autant que l’esprit, parce que le bonheur s’atteint par l’émotion comme par l’équilibre, France Loisirs s’ouvre au bien-être. Avec des produits et des services qui donnent envie de mieux vivre pour soi et de mieux interagir avec les autres. Stimuler l’esprit et sublimer le corps, voilà la double mission de la marque, pour l’épanouissement de tous. Tout change, rien ne change. Le Club préserve l’excellence de sa sélection et continue de vous proposer des best-sellers, des prix irrésistibles et des cadeaux pour vous faire plaisir. Un choix de produits qui se veut toujours plus riche, dans lequel vous trouverez aussi des compléments alimentaires pour faire le plein d’énergie, des soins raffinés et des moments forts à partager… France Loisirs vous accompagne au quotidien depuis chez vous sur internet, dans ses boutiques et partout grâce au mobile.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

D'autres avis

Booknode

babelio

Advertisements

6 réflexions sur “L’épopée du perroquet – Kerry Reichs

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 21 février 2016 au 27 février 2016 | Les lectures de Blandine

  2. Pingback: La petite boulangerie du bout du monde – Jenny Colgan | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s