Portrait chinois – Les lectures de Blandine

J’avais choisi une blogueuse pour ce nouveau rendez-vous du portrait chinois mais malheureusement suite à un contretemps, je n’ai pas pu avoir les réponses de la personne dans les temps.
Je me suis alors rendue compte que je n’avais pas répondu à ce petit portrait chinois. C’est l’occasion pour vous d’en apprendre un peu plus sur moi.

Portrait chinois de Blandine :
Si j’étais un écrivain ?

Je pense que je serais Georgia Caldera. Tout simplement parce que je suis totalement sous le charme de la plume de l’auteure mais aussi parce que ses histoires correspondent toujours à mes attentes. Qu’ils s’agissent de romance contemporaine ou de romance paranormale (fantasy ou gothique), je ne suis jamais déçue. Malgré tout, elle arrive toujours à me surprendre.

Si j’étais un roman ?
Le-Petit-Prince
Sans hésitation ce serait Le Petit Prince de Antoine de Saint Exupéry. C’est un des premiers livres que j’ai lu et c’est certainement celui que j’ai le plus lu. En plus, c’est un livre qui est abordable à tous les âges, il dévoile un message différent à chaque lecture.

Si j’étais un genre littéraire ?
La romance pour vivre des histoires d’amour par procuration. Vivre encore et encore, les premiers instants d’une rencontre, les moments où l’on apprend à se connaître…

Si j’étais un héros de littérature ?
Alors là, il faut que je réfléchisse… Je serais Maeve de L’épopée du perroquet de Kerry Reichs. C’est une jeune femme comme vous et moi, avec une force de caractère immense. Elle donne l’impression d’avoir peur de rien même si dans le fond elle est morte de trouille. J’aimerais vraiment lui ressembler pour vivre mes rêves jusqu’au bout.

Si j’étais une ponctuation ?
Trois_points
Les points de suspensions. J’ai tendance à en mettre partout. Comme si je ne voulais jamais qu’il y ait de fin…

Si j’étais une langue ?
Le français car c’est la seule langue que je parle plus ou moins correctement.

Si j’étais un conte de fée ?
Cendrillon
Les contes de fées ont bercé mon enfance. Encore aujourd’hui, j’adore ça. Mon préféré doit être Cendrillon. On ne sait jamais ce que le destin nous réserve, même quand on est au plus bas, il faut garder espoir.

Si j’étais une couverture de livre ?
1540-1
La couverture du livre n’est pas forcément ce qui m’importe le plus mais puisqu’il faut choisir je dirais la nouvelle couverture de la version poche de Hors de portée de Georgia Caldera qui sort le 2 mars 2016. J’aime beaucoup les tons choisis.

Si j’étais une maison d’édition ?

Edition La Bourdonnaye J'ai lu Michel Lafon

Encore une question difficile, je ne suis pas forcément attachée aux maisons d’éditions mais j’affectionne particulièrement La Bourdonnaye, J’ai lu et Michel Lafon.

Si j’étais un accessoire de lecture ?
On est en hiver, je dirais donc une couverture et une boisson chaude.

Si certains d’entre vous (que vous soyez auteur, blogueur ou lecteur) ont envie de participer à ce rendez-vous mensuel, n’hésitez pas à me contacter par mail ou sur Facebook.

Publicités

3 réflexions sur “Portrait chinois – Les lectures de Blandine

  1. Moi aussi j’adore les points de suspension, mais dur combat avec le point d’exclamation 😉
    Sinon j’aime aussi beaucoup les romances pour ce que tu dis !

    Si un jour tu manques de personnes pour ton portrait chinois, je veux bien jouer le jeu 😉

    J'aime

  2. Pingback: Récap’ de la semaine – 14 février 2016 au 20 février 2016 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s