Dreamology – Lucy Keating

A l’occasion du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, en décembre, les éditions Michel Lafon avaient convié les blogueurs à un petit déjeuner. Ils en ont profité pour nous remettre les épreuves non corrigées de ce livre qui sort en librairie le 11 février 2016.

Dreamology

Résumé (présentation de l’éditeur) :
Depuis son enfance, Alice mène une double vie. La vie réelle, où elle habite seule avec son père… et sa vie en rêves ! Toutes ses nuits sont peuplées d’aventures extraordinaires et surtout d’un garçon de son âge : Max. Au fil des années, elle est tombée amoureuse de lui et ne pense qu’à se coucher le soir pour le retrouver.
Mais le jour de sa rentrée au lycée, Alice voit Max. En chair et en os. Le garçon de ses nuits existerait-il vraiment ?
Sauf que lui ne semble pas la reconnaître. Pire, Max a déjà une petite amie. Céleste, une fille adorable, qui le connaît depuis longtemps et qui l’a aidé à traverser les moments difficiles de sa vie… réelle.
Pourtant, alors qu’Alice s’apprête à manger par erreur un gâteau auquel elle est allergique, Max se précipite vers elle pour l’en empêcher ! Car lui aussi rêve d’Alice depuis l’enfance. Et bientôt d’étranges événements se produisent…
Et si le garçon de ses rêves était bien réel ?

Première phrase :
« Je suis plantée au milieu du grand hall du Metropolitan Museum of Art, à exactement un mètre de l’endroit où j’ai vomi le jour de mes dix ans, juste à l’entrée de l’aile égyptienne. »

Nombre de pages :
Michel Lafon : 346 pages

Mon avis :
L’idée de départ est vraiment très originale. Si rêve et réalité se mêlaient, que se passerait-t-il ? Serions-nous capable de faire la différence entre les deux ?

Dreamology est un livre jeunesse séparé en trois parties. Deux parties chronologiques et une troisième qui se mélange totalement aux deux autres.
La première partie, nous permet de découvrir l’univers, les choses se mettent peu à peu en place. On distingue le rêve de la réalité même si parfois les deux se rejoignent. La curiosité d’en apprendre plus sur les raisons pour lesquelles les deux se mêlent est très présente dans cette partie du livre. Un petit bémol, je trouve que Alice et Max acceptent très facilement et rapidement la situation, sans trop se poser de questions.
Je suis plus sceptique concernant la seconde partie. On découvre pourquoi Alice et Max partagent leurs rêves mais cela reste très succinct et pas très clair. Le rêve et la réalité sont de plus en plus difficiles à différencier pour nos deux adolescents. Ils partent alors à la recherche d’une solution. Une réponse bien trop facile et sans réelle explication. C’est vraiment dommage. Les questionnements que l’on se pose depuis le début trouve une réponse mais pas assez développée à mon sens.
La troisième partie correspond aux rêves d’Alice. Tout au long de l’histoire, notre narratrice partage avec nous certains de ses rêves. J’ai beaucoup aimé car cela permet de mieux vivre l’expérience, d’avoir l’impression de faire partie de l’aventure.

Alice est une adolescente plutôt agréable et réaliste malgré sa situation familiale particulière ainsi que ses rêves étranges. Elle ressemble à toutes les adolescentes de seize ans. Ainsi, il est facile au lecteur de s’y attacher et de s’identifier à elle.
Max est plus difficile à cerner mais il ressemble au garçon dont rêve toutes les adolescentes.
De mon côté, j’ai beaucoup aimé Oliver. Un personnage drôle, sincère, qui donne l’impression que l’on peut compter sur lui.
Sophie, la meilleure amie de Alice donne la même impression.

En bref :
Une idée de départ originale avec des personnages attachants. Malheureusement, l’auteur a choisi certaines facilités. La lecture de ce livre reste malgré tout agréable.

Le moins :
Un univers qui aurait méritait d’être plus complexe mais n’oublions pas qu’il s’agit d’un livre jeunesse.

Le plus :
Des personnages attachants et réalistes.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :
Lucy Keating
Lucy Keating, écrivain et scénariste pour la télévision, a grandi à Boston mais vit aujourd’hui à Los Angeles. Elle est accro à la musique et dingue de son chien Ernie (qui a son propre compte Instagram). Si elle n’a jamais été une patiente du Centre de recherche sur les rêves, elle a toujours connu des songes incroyablement vivants et exubérants…

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son blog (en anglais)
son site internet (en anglais)
son twitter (en anglais)

La maison d’édition :
Michel Lafon
Créées en 1980, les éditions Michel Lafon ont un catalogue très diversifié. Elles sont distribuées en France mais aussi dans les pays francophones. On peut trouver leurs livres en grandes surfaces ainsi qu’en librairie.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

D'autres avis

Booknode

babelio

Merci à Camille et aux éditions Michel Lafon pour leur confiance et l’intérêt qu’elles portent à mon blog.

Publicités

6 réflexions sur “Dreamology – Lucy Keating

  1. Je n’ai pas lu le livre, mais je veux en juste revenir sur un petit point : ce n’est pas parce que c’est de la littérature jeunesse que ça doit excuser des facilités. On peut faire des choses très subtiles, ou de vrais retournements de situation en jeunesse aussi, même si parfois, certaines ficelles doivent être visibles pour permettre la compréhension.
    Je trouve que trop souvent, les auteurs / éditeurs prennent les jeunes lecteurs pour des idiots, et c’est un peu dommage.

    J'aime

  2. Pingback: Récap’ de la semaine – 31 janvier 2016 au 6 février 2016 | Les lectures de Blandine

  3. Pingback: Citation du jeudi – Février 2016 | Les lectures de Blandine

  4. Pingback: Récap’ de la semaine – 7 février 2016 au 13 février 2016 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s