Nous entrerons dans la lumière – Michèle Astrud

Tentée par le résumé, c’est avec plaisir que j’ai accepté de découvrir ce livre quelques jours avant sa sortie officielle.

Nous entrerons dans la lumière

Résumé (présentation de l’éditeur) :
« Je suis le guetteur de la nuit, le gardien des hautes cimes. Je surveille l’arrivée du désert, l’avancée des tempêtes, bientôt la maison sera ensevelie sous le sable. Seuls ceux qui habitent les étages les plus hauts arriveront à survivre. »
Dans un monde en déliquescence, la sécheresse et la canicule font des ravages, l’égoïsme et l’anarchie règnent, et chacun lutte férocement pour sa survie. Antoine, un ancien professeur, rend quotidiennement visite à sa fille Chloé qui, suite à un événement traumatique dont il se sent coupable, souffre de graves troubles de la mémoire et réside depuis des années dans une maison pour enfants malades. Antoine se bat contre l’oubli et la destruction, en photographiant son environnement en train de disparaître, et en reconstruisant sa relation douloureuse avec Chloé. C’est alors que réapparaît Sonia, son amour de jeunesse, devenue documentariste de renom, mais elle meurt avant qu’ils ne puissent tourner la suite du film qu’ils avaient jadis commencé ensemble. Antoine décide de partir sur les routes avec Chloé, dans l’espoir que ce voyage lui permette de sauvegarder les archives de Sonia, et de les sauver eux-mêmes.
Dans une atmosphère des derniers jours où l’obscurité gagne, dans une errance où l’oubli croît, Antoine réussira-t-il à assumer son rôle de père ? Chloé arrivera-t-elle à grandir ? Parviendront-ils, ensemble, à retrouver la lumière ?

Première phrase :
« Ce matin, je retourne au lycée. »

Nombre de pages :
Aux forges de vulcain : 306 pages

Mon avis :
Je tiens à m’excuser par avance si cet avis vous semble brouillon mais j’ai eu beaucoup de mal à le rédiger. Vous allez comprendre pourquoi (enfin je l’espère).

C’est une lecture vraiment très étrange. On ne sait que très peu de choses. J’ai appris assez tardivement le lieu où se déroulait l’histoire et je ne sais toujours pas à quelle époque elle a lieu. J’imagine que c’est dans le futur mais est-ce un futur proche ou un futur lointain ?

Il est clair que nous sommes dans un univers dystopique mais à aucun moment je n’en ai compris la raison. Comment en est-on arrivé là, depuis combien de temps ça dure… ? Il y a vraiment beaucoup trop de mystères qui restent malheureusement sans réponse. On découvre certaines choses au fur et à mesure de la lecture mais elles ne sont pas assez nombreuses à mon goût. L’atmosphère est apocalyptique, on ne sait pas où on va. J’ai trouvé ça assez flippant.

Les deux personnages, Antoine et Chloé sont là pour nous montrer l’étendue des dégâts, leur quotidien dans ce monde dévasté. Que ce soit eux ou d’autres protagonistes n’aurait rien changé à l’histoire. De ce fait, je ne me suis pas attachée à eux et je suis restée spectatrice.

En bref :
Une lecture très étrange… Je ne sais pas si j’ai aimé ou non ce livre. C’est assez frustrant.

Le moins :
L’absence de réponses à de nombreuses questions.

Le plus :
Je crois que c’est la première fois que ça m’arrive mais je ne sais pas du tout.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :
Michèle Astrud
Michèle Astrud est née à Dijon en 1964. Depuis 1999, elle est professeure agrégée de génie civil à Rennes. Elle est l’auteure du Jour de l’effondrement, paru aux Editions Aux forges de Vulcain en 2014.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
son blog
son profil Facebook

La maison d’édition :
Aux forges de Vulcain
Les Editions Aux forges de Vulcain sont nées en 2010.
Elles publient des romans, des essais, des études, des livres d’art, des livres numériques, d’ici et d’ailleurs. Elles ont choisi de se placer sous la figure de Vulcain.
Selon la légende, Vulcain a forgé le bouclier de Mars, le trident de Neptune, le char d’Apollon. Dans l’assemblée des dieux, il n’est certes ni le plus fort, ni le plus beau ; mais parce qu’il a donné aux autres le moyen de leur puissance, il est le plus nécessaire.
Les Éditions Aux forges de Vulcain forgent patiemment les outils de demain. Elles produisent des textes. Elles ne croient pas au génie, elles croient au travail. Elles ne croient pas à la solitude de l’artiste, mais à la bienveillance mutuelle des artisans. Elles espèrent plaire et instruire. Elles souhaitent changer la figure du monde.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet
le twitter

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

D'autres avis

Booknode

babelio

Merci aux éditions Aux forges de vulcain et à David pour leur confiance et l’intérêt qu’ils portent à mon blog.

Publicités

3 réflexions sur “Nous entrerons dans la lumière – Michèle Astrud

  1. Pingback: Récap’ de la semaine – 4 janvier 2016 au 10 janvier 2016 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s