Salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis à Montreuil – Samedi 5 décembre 2015

Affiche

Voilà plusieurs années que j’avais envie de découvrir ce salon. Je vais plus ou moins régulièrement au Salon du livre de Paris en mars mais celui de Montreuil tombait toujours sur un weekend où je ne pouvais y aller.

Avant même d’être certaine de pouvoir m’y rendre, j’ai fait ma demande d’accréditation presse (un avantage d’être une blogueuse). Sachant que Ussy était, elle aussi, très tentée par ce salon, je lui ai proposé de faire aussi sa demande. Autant vous dire qu’une fois que nous avons reçu toutes les deux le sésame tant attendu, il n’était plus question de ne pas s’y rendre. Coup de chance, nous avons réussi à trouver des billets de train vraiment pas cher…

Evidemment, tout ça, c’était avant les terribles évènements du 13 novembre 2015. Après réflexion, nous avons décidé de maintenir notre venue. Les billets de train n’étaient pas remboursables (oui toutes les excuses étaient bonnes pour ne pas annuler notre voyage). Personnellement ce qui m’a définitivement convaincu de ne pas annuler, c’est le mail reçu par le Salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis qui annoncé le maintien de l’évènement. Avant de vous passer à ce qui vous intéresse, j’ai envie de vous mettre ici les passages de ce mail qui ont fait que je n’avais vraiment plus envie de ne pas me rentrer à ce grand rassemblement des amoureux de la lecture.

« La culture et la littérature jeunesse sont des biens précieux qui aident à éclairer le monde, à faire grandir nos enfants. La littérature jeunesse raconte des histoires qui permettent aux enfants et aux jeunes de se comprendre, d’apprendre l’autre, de se confronter aux peurs qui les taraudent, d’apporter des réponses aux multiples interrogations qui les traversent.
Mais aussi et surtout parce qu’elle fait rêver, leur fait découvrir les mots, la langue, provoque leur imaginaire, la littérature jeunesse permet d’accéder le plus librement possible au monde, de venir au monde, de s’y inscrire.
Parce que ce droit à la culture et à la liberté n’est pas négociable, parce que nos enfants ont droit à l’imaginaire et aux rêves, nous faisons le choix de maintenir le Salon du livre et de la presse jeunesse qui se tiendra du 2 au 7 décembre 2015 à Montreuil. »

La veille du grand jour est arrivée. Je prépare tout histoire de ne rien oublier : l’appareil photo (un peu dégoûtée de ne pas pouvoir emmener le super appareil photo que je vais avoir pour Noël, je vous assure que j’ai essayé plein de moyens de pression mais non, rien à faire), l’accréditation presse pour entrer, un petit badge aux couleurs du blog pour que les autres blogueurs que l’on ne connaît pas physiquement puissent nous retrouver et un livre à faire dédicacer (vous allez rire un peu plus tard, c’est assez drôle…). Sans oublier bien sûr, le programme des dédicaces que l’on souhaite faire. Un programme plutôt soft. Je croise les doigts pour que Ussy n’ai pas oublié les billets de train, elle en est responsable.
IMAG0097

On est enfin samedi… Malgré une nuit assez courte, lorsque le réveil sonne à 5h, je me lève sans râler. Et oui, pour aller à un salon je suis prête à tout même à me lever 1h30 plus tôt que les jours de semaine…

Ussy est tout aussi excitée que moi. A 6h15, elle est là alors que notre train ne part que dans 45 minutes. Nous réunissons tous les paramètres pour que la journée commence bien.

Et voilà, c’est parti direction Montreuil.
IMAG0099

On gère comme des pros pour le métro, un petit cafouillage à la sortie mais c’est bon à 9h nous arrivons devant le salon. Après coup, je me rends compte que je n’ai pas pris de photo à ce moment-là. Il faut dire que je pensais que nous allions devoir patienter un peu mais non c’est désert… Nous passons par un premier contrôle rapide de nos sacs. Hop première rencontre, nous sommes arrivées en même temps que Mylène des Lectures de Mylène et Karline d’Un brin de lecture. Très rapide papotage, dommage nous ne les recroiserons pas. Nous poursuivons notre chemin, direction un second contrôle. Ouf, c’est bon nous faisons nos premiers pas dans le salon après avoir présenté nos entrées et récupéré un super porte accréditation (on a l’impression de faire partie de l’équipe, la classe, non ?)

Ne perdons pas de temps, nous sommes attendus dès 9h30 pour un petit déjeuner sur le stand des éditions Michel Lafon. Avant ça, passage obligé au vestiaire car il fait bien chaud. Nous en profitons pour croiser Mickaeline des Avis de Mickaeline avec son mari. Malheureusement, une fois de plus c’est vraiment très rapide. Nous ne nous sommes pas recroisés, c’est bien dommage.

Nous sommes arrivées un peu en retard au petit déjeuner, du coup beaucoup de monde, on n’entendait pas super bien ce qui était raconté. Dommage… Heureusement, ensuite nous avons pu discuter avec Guillaume (un éditeur) et avec Camille (une attachée presse). Ils ont tous les deux étaient très sympa, ils ont répondu à toutes nos questions. Nous avons notamment échangés sur les prochaines sorties et je peux vous dire qu’il y a du très tentant. Personnellement, je suis très tentée par Miss Dumplin de Julie Murphy, prévu pour mai 2016 et Indomptables de Cecily von Ziegesar, prévu pour avril 2016. En plus d’avoir régalé nos estomacs avec des viennoiseries ainsi que nos oreilles avec des informations, nous avons aussi été gâtées. Entre l’affiche du second tome du Pays des contes de Chris Colfer (dommage, nous n’avons pas trouvé le stand où l’illustrateur dédicacé), un mug à l’effigie de Miss Dumplin, un badge à celui de Icônne nous ne sommes pas reparties les mains vides… Sans oublier les épreuves non corrigées de Dreamology de Lucy Keating qui sera publié le 11 février 2016. Les lectrices que nous sommes ont été comblées.
DSCN1263

Il est temps pour nous de commencer le marathon des dédicaces. Notre première destination le stand de Nathan pour Cathy Cassidy. C’est l’occasion pour moi d’acheter le troisième tome de la saga des Filles au chocolat. Surprise, il n’y a que deux jeunes filles devant nous. L’attente ne va vraiment pas être longue. Pendant que nous patientons quelques minutes, nous croisons le regard d’une souris.
DSCN1224

Ca y est c’est à nous. Cathy Cassidy semble très sympa. Elle trouve mon prénom très joli. Elle accepte de prendre la pause avec moi.
DSCN1227

Puis la personne du stand Nathan propose de nous prendre toutes les trois en photos.
DSCN1228

Ma dédicace.
DSCN1264

Alors qu’on se promenait dans les allées du salon pour faire nos achats pour les prochaines dédicaces mais aussi pour découvrir certaines dédicaces que nous avions ratées en établissant notre programme, nous avons croisé quelques personnages.
Trotro
DSCN1231

Ussy en a même profité pour prendre la pose avec lui
12363164_10208069067505869_194413863183569481_o

Le loup
DSCN1236

Pour que le loup ne soit pas jaloux de Trotro, Ussy a aussi fait une photo avec lui
12362890_10208069067945880_3935340750384344620_o

Avant de manger, nous allons faire une rapide promenade du côté de l’exposition d’Alice aux pays des merveilles. Assez déçues par ce qui était proposé, nous n’avons pas approfondi la visite. Peut-être aurions-nous dû…
DSCN1233

Parce que mon filleul et son frère aiment les livres (trop contente de leur avoir donné le virus, j’espère que ça va durer), il était hors de question que je reparte sans rien pour eux d’un salon qui était consacré à la lecture jeunesse. Sur les conseils de Ussy, nous avons été faire la queue pour obtenir des dédicaces de Orianne Lallemand et Eléanore Thuillier. Deux femmes qui ont l’air adorable.
DSCN1240

Les dédicaces

DSCN1266 DSCN1267

Depuis plusieurs années, j’avais envie de découvrir Rebecca Kean de Cassandra O’Donnell. Je n’avais pas encore eu l’occasion de l’acheter. Bien que j’ai souvent été à des salons où elle dédicaçait, la longue file d’attente me décourageait… J’ai profité qu’il y ai peu de queue cette fois-ci pour me procurer le premier tome et obtenir une dédicace. Peu de monde mais des fans avec tous leurs livres de l’auteure. Ca prend du temps surtout que Cassandra O’Donnell est très bavarde. Heureusement, l’équipe de Flammarion lui a demandé de faire passer les personnes avec un seul tome car certains commençaient vraiment à râler…
Cassandra O’Donnell est très sympa, elle m’a parlé de ce premier tome. Ca m’a donné encore plus envie de le découvrir.
Une rapide photo (j’étais passée devant une fan avec tous les tomes de la saga donc je ne voulais pas abuser) et me voilà partie vers un nouveau stand.
DSCN1241
Ma dédicace.
DSCN1268

C’est à ce nouveau stand que j’ai vécu mon moment de solitude… Dans la programmation, j’avais repéré que Laurent Moreau était en dédicace. Ayant beaucoup apprécié Moi, Benjamin V. 33 ans l’âge du christ et toujours pas de miracle en vue, j’avais très envie de me le faire dédicacer. Arrivée sur le stand, je trouve que l’auteur ne ressemble pas vraiment aux photos que j’ai pu voir sur internet, je vérifie donc que je suis bien au bon endroit. Oui, il s’agit bien de Laurent Moreau, il est d’ailleurs en train de dédicacer un livre à ce nom… Mon tour arrive et là oups. Je lui demande si il peut me dédicacer mon livre. Gros blanc. Il m’explique que ce n’est pas lui qui a écrit ce livre malgré le même nom et le même prénom. Je me suis confondue en excuse et je suis partie bien vite. Franchement, quel était le pourcentage de chance pour que deux auteurs s’appellent exactement de la même façon ? Vous avez déjà vécu ce genre de chose ?

Je me remets de mes émotions pendant que Ussy continue sa chasse aux dédicaces auprès d’auteurs et illustrateurs de BD. Pendant que nous patientons, un groom tout droit sorti de Spirou accepte de prendre la pause.
DSCN1244

Nous retournons chez les éditions Michel Lafon pour s’offrir Un amour de jeunesse de Margot Malmaison. Nous profitons de la présence de l’auteure pour faire dédicacer notre exemplaire.
DSCN1269

L’auteure très sympathique et humble accepte de prendre la pause avec nous.
DSCN1248

Alors qu’on allait partir pour prendre une petite pause gourmande à la cafétéria, je m’aperçois que Cat Clarke (qui avait décalé l’horaire de sa dédicace) est toujours là. J’en profite donc pour faire l’acquisition de Perdue et retrouvée et me le faire dédicacer (après mettre trompée de file… Oui, j’ai cumulé les gaffes pendant ce salon).
DSCN1270

Une petite photo avec l’auteure pour conclure le salon.
DSCN1250

Epuisées mais heureuses, il est temps pour nous de prendre la direction de la gare où nous avons longuement attendu notre train. En plus d’avoir froid, nous avions pour compagnon d’attente de magnifiques publicités. Je vous laisse les découvrir en photos…

12322532_10208069066065833_8626458925424829192_o 12339358_10208069067265863_7550037166289262353_o 12363249_10208069067825877_5389990026176703606_o

Je termine cet article en remerciant Ussy pour la superbe journée que j’ai passé. Une journée pleine de rencontres, de fous-rire, de discussions… A refaire avec grand plaisir.
DSCN1251

Pour encore plus de photos, je vous donne rendez-vous sur le Facebook du blog. N’hésitez pas à aller découvrir la vision de Ussy de cette magnifique journée.

Advertisements

4 réflexions sur “Salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis à Montreuil – Samedi 5 décembre 2015

  1. hihihi marrant le truc avec l’auteur 😛 Ma pire gaffe : dire « hello » à un auteur qui a un nom anglais (Ian Manook) et l’entendre me répondre « bonjour » sans aucun accent…. gros blanc 😛

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s