Shoot, tome 1 : L’autre – Iza de Gisse

Tout comme ma précédente lecture, j’ai été tentée par ce livre dès l’annonce de sa sortie. Il y a des livres comme ça, on sait qu’on veut absolument les lire. J’ai eu la chance que les éditions La Bourdonnaye me proposent de le découvrir ainsi, j’ai pu le lire dès sa parution.

Shoot, tome 1

Résumé (présentation de l’éditeur) :
A 24 ans, Benjamin porte déjà huit années de défonces sur les épaules. Et tout comme les substances qu’il consomme, son statut de bon à rien le ronge inexorablement. Bon à rien aux yeux de sa mère, devant laquelle il tente piteusement de sauver les apparences et qui fait semblant de ne rien voir. Bon à rien aux yeux de Bruno, qui est à la fois son seul ami et son dealer, et auprès duquel il aimerait tant briller. Bon à rien aux yeux de la société bien-pensante, qui le rejette car il rejette ses diktats.
Si jeune et déjà au bout du rouleau, il refuse néanmoins la fatalité qui semble lui coller à la peau comme une poisse. Il rêve d’un ailleurs, il rêve d’un mieux, il rêve de s’en sortir. Et la force nécessaire, c’est en lui et en lui seul qu’il devra la puiser.

Première phrase :
« J’cours… »

Nombre de pages :
La Bourdonnaye : 333 pages

Mon avis :
Vous venez de lire le résumé et je vous imagine en train de vous dire qu’il s’agit encore d’un énième roman sur la drogue. Jusque-là vous ne vous trompez pas. Par contre, si vous pensez que vous allez encore vous retrouver à suivre les aventures d’un jeune qui découvre la drogue ou alors d’un habitué qui fait tout pour arrêter, là vous vous trompez.

Avec ce premier tome, Iza de Guisse nous offre une vision et une histoire différentes de nombreux romans qui traitent de ce sujet. Ici, il n’est pas question d’un jeune homme qui veut essayer la drogue pour faire comme les autres ou alors d’un séduisant garçon qui va arrêter de se droguer pour les beaux yeux de sa dulcinée qu’il ne connaît que depuis quelques jours.
Au contraire, Benjamin est un jeune homme de vingt-quatre ans qui se drogue depuis bientôt 10 ans. D’ailleurs, il ne fait pas que se droguer, il fournit aussi ses potes. Bien sûr, il pense de temps à autre que ça serait bien d’arrêter mais c’est tellement bon de se shooter alors pourquoi revenir sur terre vu la vie de m***e qu’il a ? Dans le fond, ce qu’il veut s’est aller encore plus loin, ne pas s’arrêter à ses potes. Non, il veut un business international, se faire un max de pognon mais surtout ne jamais manquer de drogue, ne plus devoir dépendre de Bruno, son dealer…

On sent que l’auteure a travaillé son sujet, elle a choisi de montrer une réalité. Certes mélangé à de la fiction mais qui de la réalité ou de la fiction est la plus présente dans ce roman ?
En lisant ce livre, j’ai eu l’impression de vivre avec Benjamin, de ressentir ses peurs, ses doutes, ses extases…
Le fait que Benjamin soit notre unique narrateur rend parfois assez perturbante la lecture… En effet, on n’a un peu de mal, tout comme lui d’ailleurs, à savoir ce qui est vrai, ce qui est de l’hallucination, ce qui est du présent, ce qui est du passé… Malgré ça, on se laisse emporter par l’histoire de ce jeune garçon pour qui la vie n’est pas facile. Attention, il ne rejette la faute sur personne, il est responsable de ses actes et de ses choix même si ils ont été faits en réponse à une situation bien précise. Il ne se cherche aucune excuse, il essaye juste de comprendre comment et pourquoi.

En bref :
Enfin un roman qui traite de la drogue de façon différente des autres. Ici, nous ne sommes pas dans le monde des bisounours mais dans la réalité. Un toxico n’arrête pas de se droguer d’un coup de baguette magique juste parce qu’il tombe amoureux. D’ailleurs, tomber amoureux ? Une envie pour Benjamin ? Pour le savoir venez découvrir ce livre passionnant et déroutant. C’est le premier d’une série de quatre. J’ai hâte d’avoir la suite.

Le moins :
Le côté un peu brouillon à cause de la situation du narrateur. Surtout ne vous arrêtez pas à ça.

Le plus :
Un sentiment de réalité à travers l’histoire de Benjamin.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :
Iza de Gisse
Iza de Gisse cumule les métiers artistiques et de femme d’affaires, fonctions complémentaires, nécessaires à son équilibre. Et de l’équilibre, il lui en faut, car elle danse sur un fil, celui de ses émotions.
Sceptique de naissance, elle s’est lancée dans la vie avec son habit de guerrière, et dès l’enfance a défendu sa liberté de penser.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook
son profil Facebook
son site internet

La maison d’édition :
Edition La Bourdonnaye
Les éditions La Bourdonnaye ont été créées en décembre 2011 par Benoit de La Bourdonnaye. Cette maison d’édition développe « une ligne éditoriale généraliste très vaste autour d’auteurs français dont les styles et les univers illuminent » ses collections.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
le blog
la page Facebook
le site internet

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

D'autres avis

Booknode

babelio

Merci aux éditions La Bourdonnaye pour leur confiance et l’intérêt qu’elles portent à mon blog.

Publicités

Une réflexion sur “Shoot, tome 1 : L’autre – Iza de Gisse

  1. Pingback: Octobre 2015 | Les lectures de Blandine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s