Kushiel, tome 3 : L’avatar – Jacqueline Carey

Je ne suis pas une grande fan de fantasy, pourtant cette saga me plaît beaucoup. Le problème c’est que Jacqueline Carey écrit des pavés. Il faut donc du temps pour pouvoir le lire. Je profite donc de mes vacances pour découvrir le dernier tome des aventures de Phèdre. Heureusement que j’étais en vacances car il m’a fallu une semaine pour le lire, imaginez si je l’avais lu alors que je travaillais…

Kushiel, tome 3

Résumé (présentation de l’éditeur) :
La marque de Kushiel fait de Phèdre une élue, et lui vaut d’éprouver à jamais le plaisir dans la souffrance. Mais dans le danger, elle peut compter sur le moine guerrier Joscelin. Bien que la nature de Phèdre soit une source perpétuelle de tourments pour eux deux, Joscelin lui demeure indéfectiblement fidèle. Jamais il n’a trahi son serment : protéger et servir.
Pourtant le destin lui réserve une ultime épreuve. Phèdre n’a jamais oublié Hyacinthe, son ami d’enfance, et elle cherche depuis dix ans la clé qui le libérerait de l’asservissement. Car il a conclu un pacte avec les dieux pour se sacrifier à la place de son amie et sauver sa patrie.
Aussi Phèdre saisit-elle la dernière chance de le secourir. Cette quête la conduira au bout du monde, à la merci de seigneurs de guerre déments et cruels, et face à un pouvoir si terrifiant que personne n’ose en prononcer le nom…

Première phrase :
« Un rêve me vint… et tout prit fin… »

Nombre de pages :
France loisirs : 1129 pages

Mon avis :
Même si j’ai apprécié la lecture des aventures de Phèdre et des personnages qui l’accompagnent je suis contente d’être arrivée à la fin. A la fin du tome mais aussi à la fin du cycle qui lui est consacré.
La lecture des péripéties vécues par notre héroïne et par ses amis ne sont pas déplaisantes mais je commençais à avoir de plus en plus de mal à supporter le caractère de la comtesse.

Nous retrouvons Phèdre et Joscelin une dizaine d’année après les avoir quitté à la fin du second tome. La jeune femme n’a pas cessé de chercher une solution pour délivrer Hyacinthe de la malédiction du Maître du détroit. Elle semble enfin être sur une piste… Avant cela, elle va devoir venir en aide à sa pire ennemie, Melisande, dont le fils a été enlevé.
Ces deux quêtes vont lui permettre de découvrir une grande partie du monde, qu’elle ne connaissait pas encore ainsi que des religions et coutumes différentes de celles de Terre d’Ange. Malheureusement, elles vont aussi l’entraîner dans des situations dramatiques et horribles.
Une fois de plus, les paysages traversés semblent vraiment magnifiques et féeriques. Ils font rêver et en même temps font écho à notre monde.

Comme dans tous les livres de fantasy, les personnages sont nombreux voire très nombreux. Il est parfois difficile de se souvenir des liens qui les unissent et de leurs rôles. Je ne vais donc vous parler que des principaux à savoir de Phèdre, Joscelin et Imriel.
Phèdre est une jeune femme assez difficile à cerner. Tantôt, elle semble très ouverte aux autres, elle s’intéresse réellement à leur sort, à leur histoire… Tantôt, elle est imbue d’elle-même, insupportable à toujours vouloir se mettre en avant. Vous vous doutez bien que c’est le second comportement qui m’a vraiment agacé. Quoiqu’il en soit, notre héroïne est vraiment très courageuse. Dans ce troisième tome, elle subit certaines choses vraiment horribles. Je suis presque prête à lui pardonner son besoin de reconnaissance.
Joscelin donne parfois l’impression d’être le pantin de Phèdre. Certes, il l’aime et est prêt à tout pour elle. Certes, il a fait le serment de protéger et servir. Pour autant, est-ce que la jeune femme n’abuse pas un peu trop en l’entrainant dans toutes ses aventures pleines de danger ? Pour toutes ses raisons, Joscelin semble parfois ne pas avoir de caractère. C’est dommage car je pense que ça pourrait être un personnage très intéressant et sympathique.
Imriel, le personnage surprise de ce tome. On le voit évoluer tout au long des aventures qu’il vit en compagnie de Phèdre et Joscelin. On apprend suffisamment à le connaître pour avoir envie de découvrir le prochain cycle de l’auteure qui lui est consacré.

Jacqueline Carey sait très bien raconter des histoires. Dès les premières pages, elle nous entraîne dans son univers, elle sait nous rappeler les évènements précédents pour que l’on ne se sente pas perdu. Malgré quelques longueurs dues principalement à des descriptions ou à des rappels de situations inutiles à la compréhension du moment, les plus de mille pages d’histoires sont vraiment passionnantes. On sent que l’auteure maîtrise totalement son univers, rien n’est laissé au hasard.

En bref :
Ce troisième tome clôt parfaitement le premier cycle de l’histoire de Terre d’Ange et de ses habitants. Phèdre et Joscelin nous entraînent dans deux quêtes palpitantes où actions, politique et vie privée se mêlent parfaitement.

Le moins :
Quelques descriptions et rappels de situations un peu trop longues mais surtout inutiles à la compréhension de l’histoire. Le nombre de pages très important plus de 1100 pour mon édition peut faire peur à plus d’un.

Le plus :
Un univers très bien construit et maîtrisé par l’auteure. Rien n’est laissé au hasard, on a l’impression d’être dans un monde existant et non pas inventé.

L’auteure (présentation de l’éditeur) :

Jacqueline Carey
Jacqueline Carey, née en 1964, est américaine. Grande voyageuse, elle a nourri son imaginaire des cultures et des lieux les plus fascinants qu’elle a traversés.
Le cycle de Kushiel, best-seller immédiat, a fait d’elle la reine d’une Fantasy riche, flamboyante et troublante, « un roman historique contant une histoire qui n’a jamais eu lieu » selon sa propre formule. Une prouesse qui devrait séduire les fans de Terry Goodking, Robin Hobb et George R.R.Martin.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur :
sa page Facebook (en anglais)
son site internet (en anglais)

La maison d’édition :
France loisirs
Depuis 40 ans, le Club France Loisirs est au service de vos envies. Aujourd’hui, celles-ci évoluent, et votre Club s’adapte pour mieux y répondre. France Loisirs s’engage en faveur de l’épanouissement de ses membres et devient un Club qui stimule l’esprit et sublime le corps. Parce que le corps compte autant que l’esprit, parce que le bonheur s’atteint par l’émotion comme par l’équilibre, France Loisirs s’ouvre au bien-être. Avec des produits et des services qui donnent envie de mieux vivre pour soi et de mieux interagir avec les autres. Stimuler l’esprit et sublimer le corps, voilà la double mission de la marque, pour l’épanouissement de tous. Tout change, rien ne change. Le Club préserve l’excellence de sa sélection et continue de vous proposer des best-sellers, des prix irrésistibles et des cadeaux pour vous faire plaisir. Un choix de produits qui se veut toujours plus riche, dans lequel vous trouverez aussi des compléments alimentaires pour faire le plein d’énergie, des soins raffinés et des moments forts à partager… France Loisirs vous accompagne au quotidien depuis chez vous sur internet, dans ses boutiques et partout grâce au mobile.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
la page Facebook
le site internet

Pour découvrir d’autres avis sur ce livre, je vous donne rendez-vous chez :

D'autres avis

Booknode

babelio

Publicités

4 réflexions sur “Kushiel, tome 3 : L’avatar – Jacqueline Carey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s